Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue (J1)

Caen réalise le gros coup, les relégués de Starligue à la fête

, par Sulc

Francisco Pereira (Caen). Crédit photo : Martin Remigy
Et c'est reparti ! L'antichambre de la Liqui Moly Starligue a repris ses droits avec une première journée déjà riche. Sixième du dernier championnat, Caen a réalisé un gros coup avec une belle victoire à Massy tandis que les équipes reléguées n'ont pas manqué leur début de saison ! Caen entame une troisième saison consécutive en Proligue et compte plus que jamais s'imposer dans ce championnat. Après une qualification en quarts de finale de promotion la saison dernière, les Normands repartent sur de grosses bases. Le début de match est toutefois équilibré entre les deux équipes. Il faut une belle série des locaux pour voir un petit écart se former (10-7, 21'). Roch Bedos, le coach caennais pose son temps mort et son équipe revient rapidement à la marque. C'est même elle qui prend les devants avant la pause sur un but d'Emilien Deschamps-Huard (13-14, M-T). L'avantage pour Caen est encore minime dans ce début de second acte avec une équipe de Massy qui reste à hauteur. C'est après la moitié du second acte que les coéquipiers de Gautier Crépel. Ils infligent un 4-0 en 5 minutes pour un écart de +5 (18-23, 46'). En cette fin de rencontre, les Vikings ne vont pas trembler et laisser aucune chance aux Franciliens. Ils vont alourdir la sentence pour un score final de 31-24 sur une dernière réalisation de Sébastien Poirot ! Caen reçoit Pontault-Combault vendredi et fera sa première en championnat dans son nouveau Palais des Sports. Nouvelle grosse confrontation pour Massy avec le déplacement à Cherbourg.
Lubin Gensoulen (Istres Provence HB)

Première réussie pour Istres et Sélestat

Il n'est jamais simple de débuter la saison avec la casquette de relégué. Cependant, les deux pensionnaires de Liqui Moly Starligue la saison dernière - Istres et Sélestat - n'ont pas manqué par leur première journée. Sur son parquet, Istres réalise une grosse prestation et inflige une lourde défaite à Angers sur le score de 36-26. Il ne faut que 8 minutes pour voir un premier écart en faveur des Istréens (7-2, 8'). Malgré un avantage plutôt important d'entrée, les Angevins ne craquent pas et conservent un retard de 4 unités après 30 minutes jouées (17-13, M-T). Les débuts des deux périodes ont été très importants pour les coéquipiers de Lubin Gensoulen. C'est lui-même qui permet d'inscrire le 25ème de son équipe et donne le ton sur le score de cette rencontre (25-18, 42'). La seconde période est compliquée pour les visiteurs qui ne réussissent pas à recoller. Les Provençaux n'auront laissé aucune chance pour un avantage de +10 à la fin du match et la place de leader après cette première journée. Grosse prestation offensive avec 80% de shoots réussis.
Gretar Gudjonsson (Selestat Alsace HB)
Tout comme Istres, Sélestat a imposé son rythme du côté de Nancy pour un succès 30-23. La première période est indécise entre les deux équipes. Il faut attendre les dix dernières minutes pour que Sélestat prenne un petit matelas d'avance. Juste après le temps mort posé par son coach, Marco Mengon donne trois longueurs d'avance à Sélestat (7-10, 21'). Ecart qui reste inchangé à la pause (11-14, M-T). Les locaux ratent le coche en ce début de second acte. Les Nancéiens ont de nombreuses opportunités pour recoller au score mais butent sur la défense ou manquent le cadre. Les Sélestadiens peuvent souffler et conservent leur avantage (12-16, 37'). Et quand ce n'est pas la défense qui s'en mêle, c'est Gretar Gudjonsson qui vient fermer la boutique ! Auteur de 17 arrêts à 44% d'efficacité, le gardien de Sélestat aura été un grand artisan du succès alsacien. Ses coéquipiers font le job en fin de rencontre pour s'imposer avec 7 buts d'avance.

Dans les autres résultats de cette première journée, Besançon s'impose à Sarrebourg 32-27, Pontault-Combault prend le meilleur sur le promu Cournon 29-24. C'est un autre club d'Île-de-France, Tremblay, qui prend la dernière place des play-offs avec un succès 27-22 sur Cherbourg. Villeurbanne réalise une belle opération en prenant deux points à Billère 32-29. Grâce à une grosse première période, les Héraultais de Frontignan démarrent bien face à Valence 28-25.

Le chiffre de la journée

443 : Comme le nombre de buts inscrits par les 16 équipes de Proligue ce week-end, soit une moyenne de plus de 55 buts par match. Depuis le passage du championnat à 16 membres, 432 buts avaient été inscrits en 2021-2022 lors de la première journée . Le record de l'année dernière n'a pas été battu avec 456 réalisations en J1.

Riotte Alexandre

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x