Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDF (H)

Lacanau remporte la finale départementale masculine

, par Mork

Lacanau
Team of Lacanau celebrates the victory during the Men's departmental Final French Cup match between Lacanau and Sainte Gemmes sur Loire at Hotel Accor Arena Bercy on April 20, 2024 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) - Crédit photo FFHB

 

Le coup d’envoi de cette journée est lancé par les clubs de Sainte Gemmes sur Loire (Pays de la Loire) et Lacanau (Nouvelle Aquitaine) pour la finale de Coupe de France départementale masculine. Deux équipes à la même physionomique avec d’anciens joueurs ayant joué sur les parquets de Nationale, et qui reviennent jouer le rêve de Bercy. Après un match serré, les Canaulais ressortent victorieux et sont les premiers de la journée à soulever la coupe (30-29).

Cette finale départementale, c’est un beau moment qui offre à des clubs départementaux, leurs joueurs avant tout, le rêve de jouer dans la salle des pros. Mais également aux clubs et aux supporters de vivre une expérience unique qui ne se reproduira peut-être pas.

Et les dix premières minutes sont favorables à Lacanau qui transforment aussitôt les ballons perdus de Sainte gemmes, en orange et noir, en contre-attaque. Les arrêts du gardien gemmois Tom Genete permettent de minimiser la sanction (9-5 10’). Lacanau s’appuie sur leur favoris, les frères Gaget, à l’image de son numéro 9, Charles Gaget, qui enchaine les exploits personnels. Les oranges et noirs vont devoir trouver d’autres armes, que de jouer autour de leur pivot, pour passer la défense adverse. Et si le gardien de Lacanau commence à lui aussi fermer ses cages, les gemmois n’auront peu d’espoir. Le premier quart d’heure de jeu tourne logiquement à l’avantage du Sud-Ouest (11-6, 15’).

Que ça fonctionne ou non, les gemmois continuent de s’appuyer sur leur pivot, Matéo Pasquier pour semer le trouble sur les numéros 3. Les premiers signes de fatigue se font ressentir, et les arbitres n’hésitent pas à sortir les exclusions. Jusqu’à même une double infériorité de Lacanau, qui permet à Hugo Froger de transformer son penalty et de recoller au score (13-12, 25’). La fin de cette première mi-temps tournerait-t-elle à l’avantage des oranges et noirs ? Lacanau n’a pas dit son dernier mot, ici une finale ça se gagne ! Et les frères Gaget porteront leur équipe jusqu’au bout des 60 minutes de jeu, avec déjà 11 buts cumulés à eux deux. À noter également la belle performance de leur gardien, Grégory Sicilia, qui réalise 40% d’arrêt (11/27).

Les deux équipes rejoignent donc les vestiaires au coude à coude (16-16, MT).

Ça y est la reprise a sonné à Bercy, nous sommes maintenant à 30 minutes du gagnant de cette finale départementale masculine. Les gemmois passent pour la première fois devant à la 33ème (17-18), une tentative aussi vite récolée par le 9ème but de Charles Gaget. Les deux équipes sont partis dans une course poursuite au tableau d’affichage, qui durera jusqu’à la 45ème. Le temps mort est sonné côté Lacanau qui sont en retard de deux buts. Un temps mort qui profite à l’équipe adverse qui transforme la balle de +3 sur une belle contre-attaque gemmoise. La défense des oranges et noirs se durcit, emmenant son gardien, Gabriel Marin, venu remplacer son binôme, à stopper les tirs de Lacanau (27-24, 50’). Les minutes continuent de tourner à l’avantage de Sainte Gemmes, espérant même une balle de +4.

Puis l’infériorité numérique des oranges permet enfin à Lacanau d’espérer (26-27, 53’). Avec la prise en strict du favoris canaulais, c’est Louis Hatier, le numéro 18, qui prend ses responsabilités et permet à son équipe de recoller au score (5/9). Et la fin de match n’en sera qu’à l’avantage du Sud-Ouest, quand le retour du portier Sicilia décide de fermer boutique à deux reprises sur l’aile gauche gemmoise. Finalement, l’infériorité aura profité à Lacanau qui inflige un 3-1. Lacanau entame les trois dernières minutes du match en menant +1. Le portier est à nouveau décisif en stoppant cette fois-ci l’ailier droit adverse (29-28, 59’). C’est bien lui qui permettra à son équipe de vivre la victoire à Bercy en s’imposant 30 à 29 après un combat bien mené entre les deux équipes.

Le visage heureux, Alexis Gaget partage son ressenti : « D’amener l’équipe ici c’était déjà gagné pour nous. La victoire à la clé c’est encore plus fou, et ça aurait pu être eux mais c’est nous. Le match était serré, ils ont varié leur défense, mais on ne s’est pas effondré » complété par son coach Thierry Mayeur, « le mental et l’expérience ont primé. Nous avions à cœur de proposer quelque chose de propre handballistiquement et on l’a fait. Nous sommes un jeune club créé il y a 6 ans et c’est un exploit d’être ici » concluant par la fierté qu’il porte à cette équipe.

De l’autre côté, Emmanuel Veron, le capitaine gemmois regrette la fin de match : « Le gardien a pris l’ascendant pscyhologique sur les ailiers à la fin. Nous aurions pu faire le break du match avec une balle de +4, qu’on ne fait pas et ça leur donne de l’espoir et ils reviennent après ça. Finalement on lâche beaucoup de force sur la première mi-temps pour revenir à égalité, mais physiquement je pense qu’on n’était au-dessus. Nous avons déjoué sur la pression du ballon en fin de match. »

Team of Sainte Gemmes during the Men's departmental Final French Cup match between Lacanau and Sainte Gemmes sur Loire at Hotel Accor Arena Bercy on April 20, 2024 in Paris, France.(Photo by Thomas Proisy/Icon Sport)
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Handballax
Handballax
1 mois il y a

Félicitations à eux. Mais encore une fois, c’est assez dommage que ces équipes comportent d’anciens joueurs nationaux voire pro. C’est presque perdu d’avance pour des vraies équipes amateurs.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x