Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EDF (F)

Les Bleues s'offrent un festival face à la Lettonie

, par Peter

Pauline Coatanea - Photo by Icon Sport

Pour le sixième et dernier match de la phase de qualification pour l'Euro 2024, les Bleues retrouvaient la Lettonie, qu'elles avaient étrillé 55 - 8 lors du match aller.

Quelques jours après leur victoire facile en Italie, les Bleues recevaient la Lettonie, à Saint-Chamond, en banlieue stéphanoise. Pour cette dernière rencontre, face à l'adversaire le plus faible du groupe, Olivier Krumbholz a décidé de repartir avec ses championnes du monde et Pauline Coatanea, pour remplacer Alicia Toublanc. La Brestoise retrouve le maillot bleu qu'elle avait porté pour la dernière fois en 2022, peu de temps avant l'annonce sa maternité.

Pour débuter la rencontre, le but de l'équipe de France était gardé par l'indéboulonnable Laura Glauser, les deux ailières messines Lucie Granier et Chloé Valentini ainsi que la pivot nantaise Oriane Ondono, pour la ligne avant. Sur la base arrière commence un trio titulaire inédit : Orlane Kanor, Tamara Horacek et Laura Flippes, preuve que le coach emblématique des Bleues cherche à solidifier les relations entre arrières à l'orée des Jeux Olympiques.

La partie est entamée, comme souvent, par un arrêt de Laura Glauser qui détourne le ballon sur la barre transversale et l'attaque française ouvre le score, par l'intermédiaire d'Orlane Kanor à six mètres, sur une attaque placée tout en continuité. La suite ressemble à la performance de mercredi, avec une passe au cordeau de la gardienne du CSM Bucarest pour Chloé Valentini qui débloque son compteur du jour. Le jeu de transition est léché, Lucie Granier profite d'un nouvel arrêt de sa gardienne pour se projeter vers l'avant, tout comme Horacek quelques secondes plus tard. Madara Cibulska offre le premier but de son équipe sur un tir en appui (7 - 1, 8'). Après avoir testé Estelle Nze-Minko et Méline Nocandy en défense avancée, Olivier Krumbholz choisis Orlane Kanor en pointe avancée pour cette rencontre. Grâce Zaadi-Deuna, non utilisée face à l'Italie, entre sur le terrain avec Léna Grandveau et Méline Nocandy sur la base arrière et Pauline Coatanea sur l'aile droite. La future Brestoise en profite rapidement pour faire parler de sa vitesse d'exécution en jouant et marquant au prêt, avant que Pauline Coatanea ne s'offre son premier but en bleu en tant que maman (12 - 4, 16'). La suite de la première mi-temps est une véritable démonstration du panel de jeu français et une opportunité de donner du temps de repos aux cadres de l'effectif, comme Estelle Nze-Minko et Pauletta Foppa, tout en restant sérieux (24 - 7, MT).

Crédits : Icon Sport / FFHB

Au retour des vestiaires, nul doute que les Françaises allaient revenir avec l'intension de marquer un maximum de buts. Les six joueuses de départ reprennent leur place aux côtés d'Hatadou Sako. Rapidement, les Bleues mènent de vingt buts après plusieurs arrêts et relances de la gardienne messines dont en profitent Oriane Ondono et consort (28 - 8, 36'). Les Françaises poursuivent leur bon travail en attaque placée, permettant à Orlane Kanor d'inscrire son quatrième but de la soirée. Pauline Coatanea soigne son retour dans le groupe avec ses contre-attaques éclaires, inscrivant un total de dix buts, sur autant de tentatives. Les Lettones restent muettes, les Bleus ont à cœur de ne laisser que des miettes à leurs adversaires (31 - 8, 40'). Les Bleues continuent de jouer, de relancer, de défendre, de se faire plaisir et Hatadou Sako n'encaisse aucun but depuis la trente-quatrième minute. Les Bleues offrent un beau spectacle au public de Saint-Chamond, entre les lobs de Valentini et Nocandy sur des passes dignes d'une quaterback d'Hatadou Sako et les kung-fu de fin de rencontre entre Sarah Bouktit et Chloé Valentini et entre Lucie Granier et Tamara Horacek pour conclure cette belle soirée (53 - 9, SF). Les Françaises terminent la phase de qualification avec six victoires en autant de rencontres.

Les Bleues vont à présent prendre la direction de Clermont-Ferrand, pour une semaine de stage ponctuée du match amical face à la Roumanie. Le groupe sera renforcé par quatre joueuses supplémentaires : Floriane André, Audrey Dembélé, Aïssatou Kouyaté, et Déborah Lassource. Pour rappel, lors des Jeux Olympiques, le groupe sera constitué de quinze joueuses, dont une réserviste.

Les Stats des Bleues

Gardiennes : Glauser (10 arrêts / 17 tirs) – Sako (11 arrêts / 13 tirs) Joueuses de Champ : Nocandy (5/5) – Coatanea (10/10) – Valentini (8/11) – C. Lassource (0/2) – Zaadi (3/3) – Flippes (2/2) – O. Kanor (5/7) – Horacek (7/7 dont 4/4 pén.)- Foppa – Nze-Minko – Ondono (1/1) – Granier (7/8) – Bouktit (3/3 dont 1/1 pén.) – Grandveau (2/2) Exclusions temporaires : Nocandy (17′), O. Kanor (19′, 39′)

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Etienne2221
Etienne2221
1 mois il y a

Il est un peu laid Tony…

fan des dragonnes
fan des dragonnes
1 mois il y a

Le Kung fu de Chloé Valentini sur relance d’Hatadou Sako, une pure merveille!!

Averell
Averell
1 mois il y a

Opposition evidemment extrement faible mais il faut rendre hommage aux filles de l’edf d’avoir joue 60 minutes tres serieusement et tres collectivement.
Il y a quelques annees, pas sur que ca aurait ete le cas.

NICOLAU
NICOLAU
1 mois il y a

Même si l’adversité est plus faible que l’E.d.F elles sont a régal a les voir évoluer.Plus que l’E.d.F masculine.Elles donnent plus de certitudes et de vent de fraîcheur.

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x