CDF (F) – Finale

Une belle septième pour Metz

Et une de plus ! Au bout du suspens, le Metz Handball a décroché hier soir à Coubertin sa septième Coupe de France de son histoire en venant à bout du Handball Cercle Nîmes (28-26, ap. tab). Une rencontre pas forcément géniale sur le plan technique mais où les deux équipes auront montré énormément d’envie pour l’emporter. C’est le trente-quatrième trophée de l’histoire du Metz HB et le premier de l’ère Jérémy Roussel.

BG6R2360

Il reste cinq secondes de jeu lorsque le HBC Nîmes obtient un jet franc à neuf mètres. Menées d’un but (23-24), les Gardoises tentent pourtant un kung-fu avec Mouna Chebbah… L’internationale tunisienne ne parvient pas à se saisir du ballon, le banc messin exulte… mais le duo arbitral Bounouara-Sami désigne le point de pénalty ! “A ce moment là, il a fallu très vite remobiliser les filles, parvenir à ne plus penser à cette déception, raconte Jérémy Roussel, le technicien messin. On a très vite désigné les joueuses qui allaient tirer aux pénaltys et nous nous sommes remis dedans.” Et au cours de ce cruel exercice, ce sont les deux gardiennes messines qui auront brillé, Laura Glauser d’abord puis Gervaise Pierson sur l’ultime shoot de Blandine Dancette. “Sur cet exercice, je ne suis plus moi même, souriait la première après le match. Je ne savais pas où Camille Ayglon allait tirer mais on avait beaucoup discuté avec Alexandra Hector et on l’a fait!”

Gros Metz

Ana Gros auteur d’un 10/14.

Mais les Nîmoises le reconnaissaient elles-mêmes après la rencontre : coupables de trop d’erreurs évitables sur leurs phases offensives, elles ont toujours couru après le score dès lors que Metz avait pris les devants pour la première fois du match (5-6, 14′). “C’est évidemment une grosse déception, lâche Allison Pineau. On n’a jamais réussi à repasser devant au score dans ce match de défense. Objectivement, je pense que Metz la mérite un peu plus que nous car nous avons perdu plus de ballons faciles qu’eux. On est tristes pour le club mais aussi pour tous les supporters nîmois qui avaient fait le déplacement (ndlr : ils étaient environ 300).”

“Un match de défense” où les Messines n’auront pas laissé un instant de répit aux Nîmoises. Tantôt 6-0, tantôt 5-1, tantôt très étagée, l’arrière garde des Dragonnes n’aura cessé de perturber le jeu des Gardoises. “Le but était que Nîmes ne se sente jamais en sécurité, souligne Jérémy Roussel. Il fallait sans cesse les perturber sur leurs possessions de balle.” Preuve de cette réussite défensive, la base arrière nîmoise terminera le match en échec à l’image de Camille Ayglon et Allison Pineau (1/5 chacune). De l’autre côté du terrain, la gâchette Ana Gros aura fait parler la poudre à dix reprises tandis que Sonja Basic, malgré plusieurs échecs au tir, aura beaucoup perturbé la défense adverse avec ses déplacements latéraux.

Dancette

Blandine Dancette.

Ce qui est rageant, c’est qu’on perd ce match alors qu’on joue moins bien que d’habitude, regrette Blandine Dancette. Finalement, on perd le mauvais match contre Metz ! Il va falloir vite se remettre dedans pour notre quart de finale de championnat car la saison n’est pas terminée.” Le HBCN se déplacera ainsi à Nantes le 2 mai prochain (20h30) avant de recevoir les Roses le 10 mai (17h15).

Avec au moins un trophée dans sa poche cette saison, la question était dans la bouche de beaucoup de spécialistes hier soir à Paris, Metz a-t-il réussi sa saison? “Tout dépend de ce qu’on appelle réussi, explique Jérémy Roussel. Nous avons remporté une coupe et, même si je suis frustré de ne pas avoir été plus loin, nous avons tout de même atteint le tour principal de Ligue des Champions. Nous serons européens l’an prochain. Aujourd’hui, je suis content et soulagé.”

HBC Nîmes – Metz HB 26-28 ap tab. (11-13).

HBC Nîmes : Gardiennes – Colic (17/44), Carretero (0/1). Joueuses – Marchal (1/1), Lombardo, Champion, Ayglon (1/5), Dancette (4/7), Asperges (0/1), Ceccaldi (0/1), Chebbah (13/19), Clavel (1/2), Goiorani (2/3), Pineau (1/5), Jericek (2/3).

Metz HB : Gardiennes – Glauser (11/35), Pierson (1/3). Joueuses – Kanto (1/2), Flippes (1/2), Gros (10/14), Zaadi (0/5), Baudouin (4/6), Vukcevic, Broch (1/2), Gonzalez (0/2), Basic (5/11), Luciano (3/5), Liscevic (3/3), Mendy (0/1).

HandNews & CasalHand

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Arthur Nuaes - le 26 avril 2015 à 15h53

    Faut pas recopier bêtement les stats (surtout celle des live!). Si on compte le nombre de tirs des nimoises et des des messines, on n'a pas 17/44 ni 11/35.

    Mais plutot : 17/53 et 11/44 (pour glauser).

  2. Sasori - le 26 avril 2015 à 16h18

    Les Messines, je ne les comprend jamais. En France, elles sont impitoyables, capable de perturber de n'importe quel type de défense de l'adversaire… Et en Coupe d'Europe, elles sont comme les Nimoises, très perturbée dans toute secteur…

    Sinon c'était une grande finale, les deux se sont bcp joué. Mais à la fin, c'est Messine grace à leur gardienne qui est en forme !

    • Frenchi - le 26 avril 2015 à 16h36

      La France c'est le 8ème meilleur championnat féminin d'après le classement EHF pour la saison précédente.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).