EdF (Jeu)

Un Barjot pour conseiller les futurs Experts

Denis Lathoud

Même si la nouvelle n’a pas trop fuité dans le milieu de la petite balle pégueuse, elle devrait faire plaisir à un grand nombre de personnes. Sans club depuis son licenciement en janvier 2014 par les dirigeants du club de Dijon, Denis Lathoud semble avoir franchi une première étape dans son retour sur la planète handball.

En effet, l’ancien Barjot accompagne actuellement l’équipe de France Jeune à Tignes pour sa préparation au Mondial qui se dispute en Russie au mois d’août. Aux côtés d’un autre Barjot, Eric Quintin, ainsi que de Daouda Karaboué, Denis Lathoud est venu apporter son expertise et ses conseils aux futurs Nikola Karabatic du handball français. Même si sans doute la plupart de ces joueurs n’étaient pas nés lorsque le “Grand” Denis Lathoud envoyait des missiles dans les lucarnes croates lors de la finale du Mondial 1995 à Reykjavik en Islande, on peut être sûr qu’ils sauront écouter les riches conseils de ce grand homme.

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Hecquet Jér&o - le 28 juillet 2015 à 15h27

    Sa c'est super pour les jeunes d'être accompagné d'un ancien qui va pouvoir leurs apporter sont experience ! Par contre merci de nous avoir rappeler que la finale des barjots était en 95 ! Car la je viens de prendre un coup de vieux !

  2. rkj - le 29 juillet 2015 à 15h38

    C'est marrant mais, il y a 2 ou 3 mois, j'ai visionné la finale de 1995, pour me rendre compte de l'évolution du jeu.

    À chaque fois que cette finale est évoquée, c'est toujours le tir en appui de Lathoud, à la fin du match, qui est montré comme un symbole. Mais en revoyant les images d'époque, on s'aperçoit que ce but arrive quand la victoire des Français est déjà pliée. Et on s'aperçoit surtout qu'avant ce but, Lathoud loupe à peu près tous ses tirs, rend les ballons à l'adversaire et que ce jour-là, il n'y est pas du tout. Idem d'ailleurs pour Greg Anquetil sur son aile, qui n'arrive jamais à tromper le gardien. Comme quoi on préfère souvent imprimer la légende plutôt que la réalité.

    En revanche, les pivots Kervadec et Monthurel sont sacrément affutés.

    • handicapé - le 29 juillet 2015 à 15h48

      on peut la revoir sur internet cette finale?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).