JO

Un TQO féminin à Metz ?

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

La France va se porter candidate à l’organisation d’un des trois tournois de qualification olympique (TQO) féminins. Metz est la ville retenue par la fédération française.

Si les Bleus de Claude Onesta sont assurés d’être à Rio en août prochain pour y défendre leur titre olympique, un privilège rendu possible par leur titre mondial conquis au Qatar en janvier, l’équipe de France féminine n’a pour l’instant aucune certitude. Les joueuses d’Alain Portes peuvent encore glaner directement leur ticket pour les JO si elles deviennent championnes du monde dans quelques semaines au Danemark.

Dans le cas contraire, les Bleus devront passer par un tournoi de qualification olympique (TQO). Les trois TQO délivreront les six derniers billets pour Rio. Des six places restantes dans les TQO, deux seront attribuées à l’Europe. Les quatre autres places seront à partager entre les trois autres continents : Asie, Afrique et Amérique. La FFHB a décidé de se porter candidate à l’organisation de l’un de ces TQO. Elle a manifesté son intention lors du dernier congrès de l’IHF à Sotchi. Elle attend désormais de recevoir le cahier des charges pour finaliser sa candidature. C’est la ville de Metz qui a été retenue par le bureau directeur de la fédération. La proximité avec l’aéroport de Luxembourg a été l’un des arguments qui a joué en faveur de cette place forte du handball féminin hexagonal.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).