LFH – Finale retour

Le Fleury Loiret HB couronné!

Un seul but séparait les deux équipes avant cette finale retour au Palais des sports d’Orléans. Accrochées en première mi-temps, les coéquipières de Gnonsiane Niombla ont affirmé leur suprématie dans le deuxième acte pour finalement l’emporter 30-24. Bouquet final pour cette équipe qui avait terminé première de la phase régulière.

Zoqbi Fleury

Contre toute attente, le début de match s’est avéré être à sens unique. Dans un premier temps Houette, puis Tounkara, Fleury prend les devants (3-0,2′). Des ballons récupérés et montés qui offrent des buts faciles aux Fluryssoises. Attingré est quand même là pour aider ses coéquipières. Grâce à ses 7 arrêts en première période, elle permet à son équipe de revenir dans la course et met en échec l’attaque adverse. Lassource confirme les exploits de sa gardienne, inscrit le septième but parisien et Issy mène pour la première fois du match (6-7, 12′). Aucune des équipes ne parvient à prendre le dessus même si à la mi-temps c’est Issy qui est devant (14-15, MT).

Malmenée en fin de période, l’équipe de Frédéric Bougeant va très vite inverser la tendance. Elles prennent définitivement le large dès le retour sur le parquet (18-16, 34′). La bonne défense fleuryssoise aidée par une Darly Zoqbi-De-Paula des grands soirs permet d’accentuer l’écart (21-17, 40′). La stricte sur Oftedal n’est pas pour aider les Franciliennes qui peinent à trouver des solutions. Les chances de victoire s’éloignent quand à 6 minutes de la fin, les locales mènent de 7 buts (28-21, 54′). Bougeant profite de l’instant lorsqu’à une minute de la fin il prend un temps-mort pour savourer cette victoire qui vient parachever une saison quasi complète avec un doublé (Coupe de la Ligue et Championnat). C’est aussi l’occasion pour saluer les filles qui partent la saison prochaine. “C’est magnifique de coacher dans une salle comme celle-là” déclare le coach aux caméras de Sport +. Dans une salle comble Fleury termine sur le score de 30-24 face à une équipe de Fleury qui n’a pas démérité et qui y a longtemps cru.

Pub Espace Pronos LFH

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori - le 1 juin 2015 à 17h28

    Bravo pour les Fleury. L'expérience au Coupe d'Europe des coupes a porté fruit. Bougeant a réussi ou il a échoué quand il était au HAC : champion de France.

    Dommage pour les IPH, ca fait trois fois que les Lionnes échouent à la porte d'un titre..et 6 fois en toute compétition officielle en 3 ans. c'est trop !

    J'espère que Mordal va revenir au club après la maternité. Et que le club garde toute ses joueuses surtout les trois Norges, Jovanovic et Briemant. IPH n'a pas été gaté par les nombreux blessures…. L'équipe est réduit et il n'a pas de banc vu que le gendarme le surveille de très près. Il faut que IPH trouve un bon sponsor. L'année prochaine, j'espère qu'IPH va gagner au moins un titre : coupe d'Europe surtout !

  2. Arthur Nuaes - le 2 juin 2015 à 01h22

    Quand tu as une demi-équipe, difficile de faire mieux. Bougeant a compris que Stine Oftedal était le seul danger. Il a fait le boulot qu'il fallait sur elle au match retour. Résultat : Niakaté, Camara et Hanna Oftedal sont devenues complètement perdues. Jovanovic a vraiment pas eu de bol.

    – Les 3 norvégiennes et Marija Jovanovic ont prolongé en janvier dernier.

    – Briemant part jouer à la Celles Sur Belle. Est-ce sa volonté ? ou bien le club élague-t-il comme l'année dernière ?

    – A priori il n'est pas prévu de remplacer les partantes (ce qui fait 2 voire 3 salaires de moins je ne sais pas si Issifou a eu un contrat pro). MAIS le club DOIT disposer de 8 joueuses pro d'après le cahier des charges de la LFH. Donc une joueuse (déjà au club) devrait signer son 1er contrat si les 3 partantes étaient pro.

    – IPH avait quand même un budget de 1,6 millions cette année. (2 millions pour Fleury)

    – Je ne crois pas me tromper en disant que plusieurs clubs avec un plus petit budget réussissent à avoir plus de contrats pro. IPH n'en a que 9 cette année.

    – Il faut croire qu'il y a des soucis de gestion puisque une fois encore la CNCG dans son avis du 10 mai indique que IPH fait parti des 7 clubs de LFH qui ne respectent pas le cahiers des charges et donc ils seront "soumis d’une part, à une limitation de masse salariale autorisée et/ou, d’autre part, à un plan d’apurement de la situation nette négative, dans le cadre du contrôle de l’un et/ou l’autre des critères financiers"

    – En conclusion, le club devrait donc avoir **un banc encore plus petit** la saison prochaine. A ce rythme le club finira par être composé uniquement de joueuses du centre de formation!!

    – Charlotte Mordal ne reviendra pas (malgré la présence de ses amies): elle a eu une fille en octobre. Son conjoint (Magnus Dahl) va jouer au Danemark la saison prochaine (à Skjern Håndbold).Elle a déjà passé deux de relations longues distances (quand Dahl était en Espagne à Madrid puis en Allemagne à Wetzlar). Là avec un enfant … j'y crois pas.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).