LNH – J2

Toulouse perd des plumes à Aix

Cappelle Aix

Encore une fois il ne fallait pas être cardiaque à Aix en Provence ! C’est une vraie bataille qu’Aixois et Toulousains se sont livrées ou personne n’a su réellement faire la différence.

Toulouse tient le bon bout

Après la bataille médiatique au sujet de la polémique d’Aymeric Minne, le duel sur le terrain était plus qu’attendu. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Aixois et Toulousains ont produit du beau spectacle dans un Val de l’Arc encore Pardin Toulousecomble. Meilleur buteur du Fénix ce soir, Nemanja Illic (9 buts) donne directement l’avantage aux Toulousains. Les provençaux, bien que bousculés (4-7, 7′) , ne se laisse pas distancer (7-7, 12′) malgré un Wesley Pardin très en forme ce soir (13 arrêts) qui sors deux pénaltys consécutifs sur Yvan Gérard. La bataille fait rage, mais la rencontre est plutôt équilibré. Sur une dernière parade du gardien Toulousain, le score est de 14-16 pour les visiteurs à la mi-temps. Il faudra être beaucoup plus efficace du côté du PAUC pour espérer inverser la tendance.

Le Fernandez Show

Il ne faudra pas attendre très longtemps pour que les hommes de Philippe Gardent parviennent à confirmer leur avance (15-19, 34′) avec l’aide de Vasko Sevaljevic (6 buts) encore très précieux ce soir. L’écart restera le même, et sera même porté à 5 buts (17-21, 38′). Pas suffisant pour décourager le PAUC, qui au fil des minutes comble non sans mal son retard (24-25, 46′). Jérôme Fernandez stratosphérique, déjà auteur de 6 buts en première mi-temps réitère sa performance et égalise (25-25, 48′). À dix minutes de la fin, c’est un nouveau match qui démarre. Toulouse parvient à garder un but d’avance mais Jérôme Fernandez (12 buts), intraitable et revanchard redonne encore l’égalité à son équipe PAUC (29-29, 57′). La dernière minute sera complètement folle : Le Fénix avec un tout petit but d’avance n’arrive pas à se mettre à l’abris, pire, Valentin Porte prend deux minutes et Maxime Gilbert manque de tuer le match. Iosu Goni Leoz égalise alors qu’il ne reste que 30 secondes à jouer (30-30, 59′), Philippe Gardent décide de poser son temps-mort pour ce qui semble être la dernière action du match. Il reste 5 secondes de jeu lorsque Maxime Gilbert déclenche sa frappe mais Robin Cappelle confirme son excellent début de saison et sort sa 12ème parade du match pour préserver le match nul.  12/24 en 30 minute (50%),  le gardien Aixois encore décisif ce soir affiche un pourcentage d’arrêt incroyable. Beaucoup de regret côté Toulousain qui après avoir mené tous le match ne reparte qu’avec un match nul. Il faudra attendre la réception de Chartes pour peut-être voir le Fénix s’imposer cette saison. Les provençaux qui se déplaceront à Créteil la semaine prochaine devront absolument régler leur problème de défense (64 buts encaissés en deux matchs) tout en gardant leur solide attaque pour faire fructifier les deux matchs nuls obtenus.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).