EDF (F)

Les Bleues en balade face au Danemark

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Première victoire pour les Françaises dans cette étape de Golden League. Très fortes en première période, elles se sont mises à l’abri pour s’imposer finalement 27-20. 

Les Danoises, victorieuses de dix buts face à la Russie jeudi, ont clairement été maîtrisées par l’Equipe de France. Comme face à la Norvège, le premier temps-fort provient des Françaises (6-2, 11′). Ce qui change en revanche, c’est qu’il reste français. On avait vu une belle 1-5, elle a encore fait des merveilles, permettant à Julie Foggéa de s’illustrer dans son but (64% en première période). La gardienne de Fleury en confiance met ses coéquipières à l’abri en fermant la baraque et n’encaisse que cinq buts dans le premier acte (14-5, MT). Ce qui a aussi c’est changé, c’est l’attaque. Trop imprécise jeudi, elle n’avait pas permis de mettre à profit le bon travail défensif effectué. En retrouvant de leur superbe sur le plan offensif, les Françaises font quasiment ce qu’elles veulent face à des Danoises impuissantes qui ne peuvent rien faire, tant sur les duels d’Estelle Nze-Minko que sur les tirs de loin. Impuissantes, les locales ne sont jamais en mesure de l’emporter.

Balade de santé dans la défense danoise

Elles auraient pu aller du côté de l’île de Anhlot mais elles ont finalement choisi la défense de cette équipe du Danemark pour se promener. Si le point noir du deuxième acte reste bien ces quinze buts encaissés par la défense les Françaises n’ont pas trouvé de grand opposition. Malgré le fait que Cléopatre Darleux se soit pas parvenue à bien se mettre au diapason, Julie Foggéa la supplée bien pour continuer à faire pleurer les tireuses danoises. Les locales prennent des risques en défense pour tenter de revenir au score. Cela laisse en revanche la place aux arrières tricolores pour exploiter des gros espaces et de marquer des buts faciles. Estelle Nze-Minko continue de faire ce qu’elle veut, de même pour Marie-Paule Gnabouyou qui signe un bon retour en sélection sur son côté droit. Au final, cela donne une belle victoire pour les protégées d’Olivier Krumbholz qui joueront face aux championnes olympiques russes pour clôturer ce voyage au Danemark avant de regagner leurs différents clubs.

Maxime Cohen

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 9 octobre 2016 à 12h28

    Danemark a fait sa pire 1ère mi temps de l'histoire : 5-14….. Avec l'ossature de Viborg-Hostebro-Mydjilland qui ont dominé EHF Cup et Coupe des coupes depuis 5 ans, c'est quand même étonnant !
    coté Bleu, il y a la qualité de la passe qui est très bonne. L'attaque est fluide et propre. C'est l'effet de JO Rio ?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).