Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (M)

L. Abalo : "On n'a pas eu cette peur de perdre"

, par Dalibor

Crédit photo : Laurent Théophile
Crédit photo : Laurent Théophile

Pas forcément éliminés, puisque le résultat de Pologne-Croatie pouvait changer la donne complètement, les Français étaient pour autant franchement déçus après leur défaite face à une Norvège complétement décomplexée.

C. Berge : "On a vraiment joué un super match. On avait faim, on s'est battu comme des fous et je suis super satisfait de ce que mes joueurs ont produit. Lundi, on avait franchement mal joué face à la Macédoine, et on a énormément insisté sur le plaisir qu'on devait prendre. Jouer au hand doit être amusant, et je crois qu'en se mettant de la pression on a perdu notre insouciance, ce qui nous a couté le match de lundi. On ne s'est pas mis plus de pression que ça et on a finalement pris beaucoup de plaisir. On a commencé doucement, pour être capables d'en avoir sous la pédale en cas de besoin. A la mi-temps, on s'est dit qu'il fallait accélérer parce qu'on avait des solutions en montée de balle, et c'est d'ailleurs comme ça qu'on a creusé le trou."

N. Karabatic : "On savait que le match allait être difficile face à une Norvège, même si elle ne nous avait jamais battu. On avait toutes les cartes en main, alors évidemment on est déçu. Ils ont très bien joué, nous moins notamment en attaque et en défense on a sûrement trop insisté sur notre 5-1 que la Norvège a très bien attaquée avec des duels assez bas. Pendant 45 minutes, on n'a pas pu marquer de buts faciles et on s'est usé sur de l'attaque placée."

C. Onesta : "Il n'y a pas grand-chose à dire sur le match, on n'a jamais vraiment été dans le coup, si ce n'est dans le premier quart d'heure. Ca ressemble malheureusement à ce qu'on a déjà vu contre la Pologne, un match où on n'a pas de rythme, où on n'arrive pas à installer notre dynamique athlétique. Les Norvégiens ont bien joué, c'est essentiellement ça qui nous met en difficulté. Sur le plan défensif, quand tu perds un peu de ta confiance et de ta lucidité, tu te fais traverser et ça a été un calvaire du début à la fin, avec eux qui jouaient très juste et nous qui courrions derrière tout le monde sans attraper personne."

L. Abalo : "On est triste, on va analyser ce qu'il s'est passer mais il faut assumer qu'on a fait un mauvais match et qu'on a gâché une opportunité d'aller en demi-finale. Il faut apprendre à perdre. Il y a des jours comme ça où rien ne réussit, on ne sait pas ce qu'il se passe dans nos têtes. C'est pas bien de notre part, parce que je crois qu'on aurait pu gagner ce match, mais il faut essayer de garder la tête haute. On est tombé dans le piège des Norvégiens, ils se préparent très bien depuis le début et eux, même menés, ils ont ralenti le rythme et on est tombé dans leur piège. Vu que sur les rencontres amicales, on les bat souvent, on n'a pas eu cette peur de perdre qui nous surpasse d'habitude. Pas forcément trop confiants, mais on n'a juste pas eu peur de perdre, ça nous a peut être porté préjudice".

A Cracovie, Kevin Domas

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
8 années il y a

Ce n'est pas un gros échec. Pour les nouveaux surtout Kounkoud il a bien réussi comme Fabregas..
Le défaut est que Onesta a mal géré la rotation. Ce n'est pas leur habitude mais bon.
Je pense l'échec de Euro 2015 va permettre à la France de revenir fort pour JO et Mondial !

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x