JO (F) – J4

Les Bleues assurent l’essentiel

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Sans briller, les Françaises sont venues à bout de la Corée du Sud sur le score de 21-17. Après une première mi-temps compliquée, les filles d’Olivier Krumbhloz se sont ressaisies pour creuser l’écart en seconde, ce qui leur vaut une qualification en quart de finale. 

Après une victoire facile contre l’Argentine, les Françaises se devaient de l’emporter face à des Coréennes qui elles jouaient pour leur survie dans ce tournoi olympique. Les Asiatiques avaient bien en ligne de mire leur objectif qui était la victoire et rien d’autre. C’est sûrement pour cela que d’entrée de jeu elles surclassent les tricolores qui n’y sont pas. Pas tournées vers le but en attaque, les coéquipières de Pineau peinent à trouver le chemin des filets et facilitent la tache de la gardienne, Oh Yongran qui elle pourtant ne réalise pas une grande partie. Les nombreuses pertes de balles ne viennent pas arranger leur situation, ce qui leur vaut une longue période de disette qui a duré près de neuf minutes. Elles seront menées jusqu’à 10-5 à la vingtième minute. Pour autant, les filles de Krumbholz font preuve de caractère pour remonter ces cinq buts qui les séparent des Coréennes dans les dix dernières minutes. A la mi-temps, elles s’en sortent bien et parviennent à faire jeu égal avec leurs adversaires (11-11 MT). 

Une équipe de France bicéphale

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Crédit photo : S. Pillaud / FFHB

Si l’entame de match avait été catastrophique, le retour du vestiaire est nettement meilleur. Les Femmes de défi mettent les bouchées doubles pour prendre la main sur le match alors qu’elles ne l’avaient jamais vraiment eu. La défense fait correctement son travail pour récupérer les ballons sans pour autant que l’écart soit conséquent. Les Coréennes ne parviennent pas à trouver le chemin du but avec seulement trois réalisations en 22 minutes. Elles se heurtent à Amandine Leynaud qui ferme littéralement sa cage et qui finit avec 16 parades au total soit 48%. Les Françaises parviennent donc à s’imposer dans une rencontre dans laquelle elles ont montré deux visages, un en première période plus hésitant avec des filles qui ne sont pas parvenues à installer leur jeu et un second plus rassurant avec une défense plus efficace qui leur a permis de creuser l’écart. Au final, elles s’imposent 21-17 et c’est une victoire qui leur permet de voir la porte du quart de finale qui leur avait été fatal à Londres en 2012, c’était face au Monténégro (23-22).

JOUEURS TIRS AU BUT EFFICACITÉ % 6M AILIER 9M 7M CONTRE-ATTAQUES PERCÉES
1
GLAUSER Laura
12
LEYNAUD Amandine
0/1 0 0/1
3
DANCETTE Blandine
5
AYGLON SAURINA Camille
3/4 75 1/1 0/1 1/1 1/1
7
PINEAU Allison
4/10 40 0/3 2/5 2/2
8
LANDRE Laurisa
2/2 100 2/2
10
ZAADI DEUNA Grace
0/1 0 0/1
13
HOUETTE Manon
17
DEMBELE Siraba
1/2 50 0/1 1/1
18
BULLEUX Chloe
0/2 0 0/1 0/1
24
EDWIGE Beatrice
27
NZE-MINKO Estelle
2/5 40 1/4 1/1
29
NIOMBLA Gnonsiane
2/6 33 0/1 0/1 1/1 1/3
64
LACRABERE Alexandra
7/13 54 2/5 4/6 0/1 1/1
TOTAL 21/46 46 6/18 0/3 8/15 1/2 2/2 4/6
GARDIENS DE BUT TEMPS TOTAL EFFICACITÉ % 6M AILIER 9M 7M CONTRE-ATTAQUES
1
GLAUSER Laura
0:00
12
LEYNAUD Amandine
60:00 16/33 48 1/7 2/5 9/13 1/2 0/1
TOTAL 16/33 48 1/7 2/5 9/13 1/2 0/1

Maxime Cohen

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 13 août 2016 à 09h28

    C'est bien de voir les bleues qui ont mal commencé ont su gérer et de finir le match avec une qualifiication au bout.
    Parce que, plusieurs fois, les Bleues ont bien entamé le match avant de s'écrouler à la fin, à l'image de Equipe de France escrime Fleuret.. Il faut féliciter Leynaud, les Coréennes ont su de perforer la défense. Mais le mental des Bleues n'a pas craqué, ca, c'est l'important.
    Les Bleues joue pour la place de classement, entre 1ère et 3ème,contre la Suède demain. Et dépend le résultat de la Russie-Pays Bas. Si les Russes perdent ou match nul et que les Bleues gagnent, c'est la 1ère place grace à différence de point.

    Les Hollandaises n'ont pas très bien joué depuis le début. mais ca ne veut rien dire l'objectif principal est de se qualifier au quart.

    • Averell - le 13 août 2016 à 10h28

      L'EDF feminine resumee en un seul match: la performance offensive est le miroir oppose de la performance defensive…
      En revanche Sasori9, je crois que tu fais erreur pour le classement: en cas d'egalite, il me semble que c'est le goal-average particulier qui fait la difference. Dans ce cas, la Russie est assuree de terminer premiere et la France au mieux 2e. Ce qui l'enverrait en 1/4 contre l'espagne, la roumanie ou l'angola.

      • PHIMB - le 14 août 2016 à 00h48

        Il semblerait que ce soit bien le goal-average général qui prime sur le particulier (les Bleus restent devant la Croatie malgré 6 points de chaque côté et défaite)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).