JO (F) – Finale

La Russie en or, la France en argent

On le savait la tâche hardie face à la grande équipe de Russie. Mais les Français y ont toujours cru ne sont finalement pas passées loin d’un exploit. Mais au final, à l’énergie et au terme d’un combat de chaque seconde, ce sont bien les Russes qui glanent le titre de champion olympique (22-19), le premier de leur histoire. Au terme d’une quinzaine de folie, la France, elle, repart avec l’argent. C’est la première médaille olympique pour l’équipe de France féminine.

Crédit photo : FFHandball / S.Pillaud

Crédit photo : FFHandball / S.Pillaud

Pour conquérir l’or, les Françaises devaient passer outre l’ogre russe, médaillé d’argent à Pékin en 2008 et un peu en délicatesse sur le plan international ces dernières années. Elles avaient donc tout à gagner face à celles qui sont parvenues à faire tomber les Norvégiennes en demi-finale. Pour autant, les Bleues n’avaient pas à rougir et devaient jouer décomplexées. Plus facile à dire qu’à faire… En effet, si Amandine Leynaud, malgré sa blessure au dos, fait un début de match de folie (6 arrêts sur 9 tirs en 9 minutes), il n’en est pas de même pour ses coéquipières. En attaque, elles se cassent les dents sur la défense russe et ne parviennent pas à profiter des belles parades de leur gardienne. En défense, elles sont dépassées par des Russes qui offrent un jeu totalement libéré, elles enchaînent les temps de jeu pour trouver des solutions diverses et variées, notamment sur l’aile gauche avec Kuznetsova qui est impeccable (3/3) et qui fait jouer son expérience en face de Marie Prouvensier. Malgré une nette différence dans le jeu, les Françaises restent au contact et rentrent au vestiaire avec un retard de trois longueurs (7-10, MT). 

La Russie trop forte…

De retour du vestiaire, on sent les filles de Krumbhloz remontées, la défense est efficace et les Russes ont du mal à la franchir sur attaque placée mais de l’autre côté du terrain l’histoire n’est pas la même… La base arrière des Bleues manque d’efficacité et on ne parvient pas à trouver le chemin des filets. Pour palier à cette difficulté, les coéquipières de Pineau exploitent à merveille le jeu rapide et cela leur permet de revenir à hauteur des Russes qui doutent en attaque (14-14, 46′). Elles ont même eu la balle pour mener, mais leur manque de réalisme devant le but profite à leurs adversaires qui reprennent le large (14-17, 52′). On manque de jus du côté français en fin de match et les filles de Trefilov s’envolent doucement mais sûrement vers le titre de championnes olympique. Les Bleues sont tombées sur plus fortes, les Russes ont su accélérer quand il le fallait pour au final l’emporter 22-19. Pour autant elles n’ont rien à regretter de leur beau parcours olympique dû à un bon travail de préparation de tout le groupe.

France: Leynaud, Glauser. Ayglon-Saurina, Pineau(5/10), Landre(2/2), Zaadi, Prouvensier(2/4), Houette, Dembélé (5/10), Horacek(0/1), Edwige(0/1), Nze-Minko(2/4), Niombla(1/3), Lacrabère(2/6).

Russie: Erokhina, Kalinina. Kuznetova (4/4), Dimitrieva (4/8), Sen (1/3), Akopian(2/4), Vyakhjireva(5/6), Sudakova(1/3), Bobrovnikova (2/6), Zhilinskayte(0/2), Marennikova, Bliznova(1/3), Ilina(2/4), Petrova.

Maxime Cohen

 

16 CommentairesPoster un commentaire

  1. Alex - le 20 août 2016 à 22h35

    Arf, dommage il y avait un peu de place mais bon trop d’erreurs ça ne pardonne pas face aux russes qui sont tout de même au dessus sur ce tournoi.
    Sinon pour le match de demain, sympa le commentaire de laurent luyat qui précise que le hand sera bien sur Fr2/Fr3 alors que la finale de boxe sera sur Fr4. FranceTV a du recevoir quelques gentils messages suite à la blague de la diffusion de la 2nde mi-temps face à l’Allemagne ! Belle réactivité quand même 😉

  2. luc - le 20 août 2016 à 22h37

    bravo au fille pour leur parcour on naurait jamais dit ou penser qu’elle allez nous ramener une mèdaille. parcontre sans faire le relou jai pas aimer l’atitude de lacrabere pour l’interview au lieu de savoure cette medaille elle regle ces compte de suite avec l’ancien selectioneur la on voit les fouteuses de merde le karma le karma

  3. jpf_hb - le 20 août 2016 à 22h42

    Personne ne les attendaient et pourtant elles ont une médaille olympique !
    Bravo à elles !

    La Russie était plus forte ! Même si les bleues ont manqué trop de choses ce soir, sur l'ensemble du tournoi la Russie est au dessus !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).