LFH – Fleury

Bougeant quittera le club à la fin de la saison

Bougeant Fleury

L’actuel entraîneur du Fleury Loiret Handball, Frédéric Bougeant, quittera le club du président Jean-Pierre Gontier à la fin de cette saison. Annoncée ce matin dans les colonnes de La République du Centre, l’information nous a été confirmé et la séparation devrait être officialisée dans les prochains jours.

En désaccord avec la nouvelle politique budgétaire de ses dirigeants, Frédéric Bougeant va donc se séparer à l’amiable avec Fleury. Un temps évoqué, le Havrais d’origine ne sera pas le prochain directeur sportif du club la saison prochaine. On ne sait pas encore qui prendra la suite du technicien de 41 ans même si, il y a quelques mois déjà, Christophe Cassant, son adjoint, avait été évoqué pour prendre sa suite en cas de départ . Rien de sûr pour autant.

Frédéric Bougeant et le FLHB, c’est une belle histoire d’amour qui avait débuté à l’été 2012. Alors que le club était dans l’ombre des plus grosses écuries françaises, les dirigeants avaient souhaité insuffler un nouveau souffle avec comme maîtres mots “rupture” et “ambitions”. Dès lors, le club n’avait cessé de progresser et Frédéric Bougeant est parvenu à placer le Fleury Loiret Handball sur la carte de France puis de l’Europe avec une équipe mêlant jeunes françaises aux portes puis en équipe de France et internationales étrangères confirmées. Sur le plan national, le FLHB a remporté sous ses ordres un championnat de France (2015), une coupe de France (2014) et deux coupes de la Ligue (2015, 2016). Sur la scène continentale, Fleury avait atteint la finale de la Coupe des Coupes l’an dernier et le Top 12 européen cette saison avec un coup d’éclat magnifique à Larvik notamment (victoire 31-26).

L’histoire se terminera donc d’ici un mois entre Bougeant et les Panthères alors que Fleury est toujours en lice pour remporter un deuxième titre de champion de France d’affilé.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 29 avril 2016 à 12h51

    Cest ce genre de président que je ne veux pas voir au sport. Ces présidents te font rever, te miroiter en disant quils veulent un club ambitieux, jouer en ldc, blablabla….Et au bout de 3-4 ans, ils changent d’avis. Tout ca, pour ca ! Cest pour cette raison que je suis sceptique à propos Brest. Si le président de Brest agit comme Mourad Boudjellal et Weizman, cest trés bien pour le club et la région !

  2. Arthur Nuaes - le 29 avril 2016 à 15h13

    Dans les clubs pro, le nerf de la guerre c’est l’argent. De combine on dispose (réellement et pas seulement en projection), on peut se fixer des objetifs, constituer une équipe, etc. Mais comme ce sport dépend dessponsors, des subventions, les budgets/masses salariales peuvent varier d’une année à l’autre. Sans compter les années politiques, etc…
    Certains clubs ont payé le prix d’ambitions démeusurées, d’autres par manque d’argent et encore d’autres par trop d’argent (gente Madrid).
    Certains clubs sont aussi aux mains du bon vouloir de politiciens (genre Baia Mare où les mois de salaires impayés sont monnaie courante), etc…

    Il suffira par exemple d’attendre le début de l’été les avis de la CNCG sur les clubs qui respectent immédiatement les impératifs de présence en D1 et ceux où il faut attendre quasi le début de la nouvelle saison!

    En tout cas beau palmarès pour son arrivée à Fleury! Pour rappel, les chiffres qu’on trouve pour cette année (magazine HAnd Action de Sept. 2015) : 2,2 M€ budget / 1.4M€ de masse salariale. Parceque finalement la seule chose qu’on retient c’est les trophées. Celui qui termine deuxième on l’oublie 🙁

    On trouve un tableau qui résume ça sur Wikipedia:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Championnat_de_France_de_handball_féminin_de_D1_2015-2016#Budget_et_masse_salariale

    La question qui se pose maintenant c’est : où va-t-il aller ? Va-t-il se contenter de la sélection nationale du Sénégal? Wait and see!

  3. Sasori9 - le 29 avril 2016 à 22h56

    En Roumanie, il y a la culture de la corruption qui pourrisse les clubs Roumains, c'était le cas avec Valcea.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).