LFH – IPH

Gandais remplace Morel à la tête de l’équipe

Gandais-2

Par un communiqué laconique, la direction d’Issy-Paris a annoncé ce soir qu’Arnaud Gandais, actuel directeur général du club et ancien entraîneur de l’équipe première, reprenait son poste à la tête de la formation LFH. Pablo Morel, arrivé à la tête de l’équipe en 2014, quitte donc ses fonctions et ne fera plus partie non plus du staff. Contactés par Handnews, ni l’un ni l’autre n’ont souhaité s’exprimer sur cette décision.

Cette décision arrive à la suite de l’élimination en deuxième tour de la Coupe EHF face à Erd d’Issy-Paris (26-30 / 26-29). Une sortie certes précoce mais qui s’est déroulée face à l’un des adversaires pouvant prétendre au titre final. Actuellement septième du championnat avec un match en moins, Issy-Paris présente un plan de marche plutôt satisfaisant avec trois victoires et une défaite contre Metz (26-27).

Arrivé à la tête de l’équipe il y a deux ans après avoir été adjoint d’Arnaud Gandais pendant trois saisons, Pablo Morel avait emmené Issy-Paris en finale du championnat de France en 2015, en quart de finale de Coupe EHF la même année puis en demi-finale de Coupe des Coupes l’année passée. C’est également lors de la saison 2015/2016 qu’IPH a terminé troisième du championnat et s’est hissé en demi-finale de la coupe de la Ligue. Le tout avec un effectif toujours limité, en s’appuyant sur de jeunes joueuses ayant progressé au fil des saisons à l’image d’Hanna Oftedal ou Kalidiatou Niakaté, tout en n’étant pas forcément épargné par les blessures.

Arnaud Gandais, avec qui le club a remporté le seul titre majeur de son histoire avec une coupe de la Ligue en 2013 mais a également connu sa remontée en première division en fin de saison 2009/2010, reprendra son habit d’entraîneur dès mercredi pour la réception de Besançon.

Pub Espace Pronos LFH

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. GoldenCaribou - le 24 octobre 2016 à 23h39

    Ca ressemble de loin à l'épisode Krumbholz avec l'EDF féminine. De ce que je lis, Pablo Morel a l'étoffe d'un bon entraîneur : avoir de bons résultats avec son équipe malgré un effectif pas toujours complet et faire éclore de jeunes talents. Décision pour le moins surprenante…

  2. Arthur Nuaes - le 24 octobre 2016 à 23h54

    Putain on l’a pas venu venir. Morel a fait deux bonnes années avec les moyens du bord , rarement 14 joueuses et un sept majeur avec un complement de joueuses du centre de formation.
    Le truc c’est que des filles rament pas mal question perf, genre Niakaté ou la petite Oftedal. Camara n’a pas de poste fixe, y a que le poste de gardien qu’elle a pas testé. Abinggne remplace pas Jovanovic, d’ailleurs elle passe beaucoup plus de temps sur le banc que sur le terrain.
    La grande soeur Oftedal c’est le diamant du groupe, mais seule elle peut pas faire des miracles a chaque match.

    Est-ce que la sauce prend bien en interne? Remplacer l’entraineur changera pas la donne c’est les filles qui doivent se bouger. Ils auraient peutetre fallu remonter les bretelles de certaines joueuses précedemment nommees ???

    Et de mémoire Arnaud Gandais faisait tres peu jouer les jeunes du centre de formation, d’ou les departs de Brunau, Moretto, etc…
    Vaut mieux esperer que ce changement soudain foutra pas la merde mercredi prochain.

    Et puis Erd c’était pas une petite equipe! Perdre contre les hongroises c’etait pas deshonorant. Perdre contre les roumaines de CSM Ploiesti (le ptit poucet du deuxieme tour) ça ça aurait la merde

  3. Chasingcar - le 24 octobre 2016 à 23h57

    Qu’il vienne à fleury!!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).