LNH – J19

Ivry neutralise Saint-Raphaël

SIMONET Sebastiàn-Ivry-230316-1012

Troisième match sans victoire pour Saint-Raphaël qui après ses défaites à domicile contre Toulouse (D1) et Silkeborg (Coupe EHF), a été tenu en échec hier soir sur le parquet de l’US Ivry (30-30), après avoir pourtant mené au score de six longueurs en seconde période. Le SRVHB lâche un point sur ses poursuivants, alors que l’USI a réalisé un très bon coup dans la course au maintien. 

POPOVIC Mirko-Ivry-230316-0964La période est difficile pour Saint-Raphaël qui peine actuellement à retrouver son rythme de croisière. L’enchaînement des matchs tous les trois jours y est certainement pour quelque chose, et malgré de belles séquences hier contre Ivry, les partenaires de Raphaël Caucheteux (7 buts), ont de nouveau craqué en seconde période : “C’est une performance à l’image de nos derniers matchs… En ce moment on ne parvient pas à conclure.” concédait l’ailier gauche varois à l’issue de la rencontre. Car avec six buts d’avance au tableau d’affichage en début de seconde période (15-21, 37′), les visiteurs pensaient avoir fait le plus dur. Mais voilà en face, les Ivryens n’ont jamais abdiqué, et ont sonné la révolte dans le dernier quart d’heure sous l’impulsion du duo Pablo Simonet / Mirko Popovic (6 buts chacun). Le carton rouge direct d’Adrien Dipanda en première période pour une cravate sur Pablo Simonet n’a pas arrangé les affaires du SRVHB.

Menés au score pendant quasiment toute la rencontre, les joueurs de Ratsko Stefanovic sont parvenus à combler leur retard en fin de match (24-26, 49′), profitant d’une petite baisse d’efficacité offensive de la part de leurs adversaires. Si les ailiers se sont montrés efficaces côté raphaëlois, la base arrière a par ailleurs été en échec face à la défense étagée Val-de-Marnaise, qui a posé de belles problématiques à Aurélien Abily et les siens. “Nous n’avons jamais baissé la tête. Cela me fait vraiment plaisir de jouer avec des gars qui ne lâchent rien” lâchait Pablo Simonet après le match, des propos qui illustrent parfaitement l’état d’esprit des Rouge et Noir, qui ont bataillé pour décrocher leur première grosse performance face à un Top 5 du championnat. L’US Ivry aurait même pu s’imposer, après un 4-0 infligé aux hommes de Joël Da Silva dans le money-time, qui leur a permis de prendre les commandes (29-28, 57′), si Alexander Lynggaard (5 buts) n’avait pas de nouveau inscrit un but décisif sur le buzzer (30-30, score final).

Malgré ce dernier but encaissé, la satisfaction était palpable dans le clan ivryen à l’issue de ce duel animé, “Je tiens à féliciter mes joueurs qui n’ont jamais lâché ce soir contre Saint-Raphaël. On a été en difficulté par moment, mais tactiquement on été bien en place. Maintenant chaque match est une nouvelle histoire, et si on parvient à garder l’engagement de notre deuxième mi-temps, on va prendre encore des points c’est certain.” concédait Rastko Stefanovic. Une satisfaction contrastée avec la déception de Saint-Raphaël, qui a grillé un joker dans la course à la deuxième place, comme le soulignait Raphaël Caucheteux : “Il va falloir se remettre en question, et essayer d’avancer. On vient de griller un joker, et j’espère que cela nous portera pas préjudice à la fin de la saison. Je suis très déçu…”. Alors que le SRVHB tentera de se relancer ce weekend en Coupe EHF avec un match capital pour la qualification à Minsk, Ivry se déplacera à Nîmes mercredi prochain en championnat avec la volonté de confirmer ce résultat.

Statistiques :

Ivry : S. Simonet 3/7, M. Bataille 6/8, P. Simonet 6/8, Cauwenberghs 1/2, Stankovic 2/3, B. Bataille 1/2, Martinez 2/2, Chipurin 2/3, Popovic 6/9, Badi 1/2, Ruiz 0/2 ; Gardiens : Chapon 6/26, Gervelas 4/14

Saint-Raphaël : Krantz 1/3, Atlason 4/7, Simicu 2/7, Abily 2/5, Lynggaard 5/7, Jurka 3/3, Caucheteux 7/8, Stehlik 0/2, Vigneron 3/3, Hmam 3/3 ; Gardiens : Djukanovic 6/18, Popescu 2/20

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Arthur Nuaes - le 24 mars 2016 à 14h39

    A la 59e minute Ivry menait 30-29. St Raph a gardé la balle pendant les 60 dernières secondes.
    Après 3 attaques contrées par la défense, la balle roule loin dans le camp de St Raph, les arbitres lève le bras pour jeu passif, mais les joueurs pourront faire 5 échanges avant que Lyngaard tire le but de l’égalisation à l’ultime seconde. Bref ça a pas mal agacé les ivriens en fin de match.
    Il est vraiment nécessaire de codifier uniformément ce système de jeu passif.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).