Pro D2 – Saran

J. Lettens : “Une place dans le Top 5”

Lettens Saran

Dauphin de Billère avec quatre points de retard sur les béarnais, Saran est désormais bien installé en haut de tableau. Le promu reste sur deux succès importants contre Istres et Sélestat. Suffisant pour en faire un candidat aux play-offs, voire au titre ? Le gardien international belge Jef Lettens, symbole de cette réussite saranaise, explique à Handnews la recette du succès de sa formation.

Deuxième meilleure attaque du championnat derrière Mulhouse et à égalité avec Billère, Saran déjoue tous les pronostics depuis septembre. Le promu s’est inscrit dans les pas de Cherbourg qui, la saison passée, avait lui aussi surpris tous ses concurrents pour sa première saison en Pro D2. L’équipe de Fabien Courtial propose du beau jeu et ne cesse d’engranger des victoires. Mais quel est le secret des Saranais ? Le gardien belge Jef Lettens, arrivé à l’intersaison, est convaincu que le collectif fait la différence. « Notre secret, c’est qu’on a un très bon esprit d’équipe, confie celui qui figure parmi les meilleurs portiers de Pro D2. On s’entend bien sur et en dehors du terrain. Ça nous permet de bien travailler à l’entraînement et quoi qu’il arrive en match, on va jusqu’au bout pour accrocher la victoire. »

Un promu détonant

Lettens SaranSi l’effectif possédait déjà une solide ossature la saison passée, le recrutement à l’intersaison a été judicieux, avec notamment Drouhin en serial buteur ou encore Jef Lettens dans les cages. Le gardien de 25 ans avait été élu meilleur gardien de son championnat national la saison passée. Il vit désormais pleinement sa belle aventure avec Saran. « Je pense que personne ne s’attendait à de telles performances, avoue-t-il. Mais comme on était le promu qui arrivait au niveau supérieur, on voulait que tout le monde nous prenne au sérieux. En commençant chaque match avec cet esprit, on a fait beaucoup de bons résultats en début de saison. C’était ensuite plus facile d’enchaîner. »

Istres, balayé il y a deux semaines (35-23), et Sélestat dominé la semaine passée (21-26), peuvent confirmer du potentiel des saranais. Ces derniers ont-ils pour autant revu leurs ambitions à la hausse ? Les play-offs sont désormais dans un coin de la tête des joueurs et du staff. «Notre objectif au début de la saison était le maintien, rappelle l’ancien gardien d’Initia Hasselt. On a joué pour assurer le maintien le plus vite possible lors de la phase aller. Pendant la trêve, on s’est fixé un nouvel objectif qui est d’obtenir une place dans le top 5. À nous de montrer si on en est capable. »

« Garder les pieds sur terre »

SaranSi la prudence et l’humilité sont toujours de mise du côté du promu, le début d’année 2016 confirme que l’équipe a passé un cap dans son approche des grands rendez-vous. L’effet de surprise joue de moins en moins mais Saran est toujours là où on ne l’attendait pas. « Après avoir fait une bonne préparation en janvier, on voulait commencer la phase retour avec une bonne dynamique, explique Jef Lettens. Le large succès face à Istres nous a donné beaucoup de confiance, et nous a permis d’aller à Sélestat sans pression mais avec de l’ambition. Maintenant on doit garder les pieds sur terre en espérant qu’on pourra jouer les play-offs. »

Le déplacement à Nancy vendredi soir sera un nouveau test pour Saran, qui est désormais de plus en plus attendu aux quatre coins de l’Hexagone. Les saranais n’ont perdu qu’un seul match lors des sept dernières rencontres de championnat. Nancy n’est pourtant pas à prendre à la légère. « C’est une bonne équipe qui a des armes à faire valoir, explique le gardien international, surtout quand elle joue chez elle. Ce sera un déplacement compliqué face à un concurrent direct dans la course aux play-offs. »

Un  avenir en LNH ?

Lettens SaranPour sa première saison dans l’Hexagone, Jef Lettens est l’une des révélations de la Pro D2. Il a régulièrement joué un rôle prépondérant dans les succès de son équipe, bien aidé par une défense appliquée. Il est monté en puissance petit à petit. « À part mes premiers matchs en Pro D2 où je n’étais vraiment pas bon, je suis très satisfait, confie-t-il. Il fallait prendre ses repères et trouver une certaine régularité au niveau des bonnes performances. En enchainant les matchs, cela est devenu plus facile à gérer. »

Conseillé à Saran par Yérime Sylla, sélectionneur de la Belgique et actuel entraîneur de Cesson, Jef Lettens ne laisse pas insensible des formations de LNH. Pourrait-on voir le gardien saranais rejoindre son sélectionneur national chez les Irréductibles à l’intersaison ? « Yérime Sylla me connaît bien, avoue-t-il. Ce serait une grande fierté de rejoindre un tel club, tout comme j’ai ressenti une grande fierté quand j’ai signé à Saran l’année dernière. » Après Thomas Cauwenberghs (Ivry), un autre belge pourrait donc rejoindre la LNH dans quelques mois. Avec Saran ou sous d’autres couleurs.

Olivier Poignard

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).