D2F – J10

L’étau se resserre !

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Première journée dans cette année 2017 et le classement se resserre déjà. Bourg-De-Péage domine toujours mais se retrouve sous la pression de Noisy-Le-Grand qui n’est qu’un point derrière. 

La performance de la journée est à mettre à l’actif de Mérignac. Les filles de Raphaël Benedetto recevaient Plan-De-Cuques et sont parvenues à l’emporter (31-29, FM). Dans un match très ouvert, les deux équipes se rendent les coups dans un premier temps et aucune des deux ne parvient à faire clairement la différence (14-14, MT). Pourtant le retour de l’expérimentée Elodie Mambo N’cho Cho fait du bien dans les rangs bordelais. La demi-centre a fait un beau 12/14 au tir permettant aux siennes de se détacher facilement dans le deuxième acte pour maîtriser et finalement s’imposer. Une victoire qui leur permet de se hisser dans le groupe de 4 (Le Havre, Plan-De-Cuques, St-Amand-Les-Eaux) qui se retrouve à égalité avec 19 points.

Bourg-De-Péage et Noisy si tirent la bourre

Bourg-De-Péage n’a pas fait dans le détail sur son parquet face à Yutz. Les Yussoises devaient s’attendre à un gros combat au vue de la forme affichée par les Dromoises sur les dernières rencontres. Mais l’ogre de ce championnat de D2 ne leur a laissé aucune chance. Dès l’entame de match elles ont mis la pression sur leur adversaire pour ne pas le laisser respirer. A la mi-temps, le match leur semblait déjà acquis (18-11, MT). La deuxième mi-temps n’a été qu’une photocopie de la première dans laquelle les coéquipières de Marija Janjic (6 buts) n’ont fait qu’accroître leur avance pour terminer 13 buts devant (35-22, FM). Ainsi Bourg-De-Péage conserve la tête malgré la belle victoire de Noisy-Le-Grand chez son voisin Saint-Maurien. Sur le parquet de la lanterne rouge, les noir et rose de Noisy ont quand même dû attendre le dernier quart d’heure avant de se détacher. En première période, le combat est en effet assez équilibré entre les deux formations. La Stella a même fait longtemps la course en tête avant d’être rejointe (12-12, MT). Mais après tout s’est effondré. En encaissant dix buts dans le dernier quart d’heure, les filles d’Olivier Orfèvres ne pouvaient plus revenir laissant ainsi Noisy s’imposer (23-28, FM). Les coéquipières de Kamilla Kantor (15 arrêts) continuent donc de mettre la pression sur le leader.

La Rochelle n’y arrive plus

La Rochelle n’est pas passée loin d’une victoire face à Vaulx-En-Velin. Malgré leur avance en première mi-temps, les Rochelaises ne parviennent pas à rentrer au vestiaire devant. Elles lâchent en effet un peu de lest dans les cinq dernières minutes elles se font mener, mais parviennent à redresser la barre pour rentrer au vestiaire sur un score de parité (15-15, MT). Mais en deuxième mi-temps, les Rhodaliennes ont mené tout le long. Pourtant, les “Perdrix” de la Rochelle venues échouer à une longueur, sans parvenir à égaliser (31-32, FM). C’est donc le sixième match sans victoire pour celles qui avaient pris en main le championnat en début de saison. Pour l’Asul Vaulx-En-Velin, c’est une bonne affaire leur permettant de rester à deux points de Plan-De-Cuques. Enfin, dans la dernière rencontre, Saint-Amand-Les-Eaux a géré son match face à Rennes. Menant parfois jusqu’à 7 buts (7-14, 26′), les filles de Stéphane Pellan terminent la première mi-temps en fanfare (8-15, MT). De retour sur le parquet, elles sont cependant mises sous pression, ne parvenant plus à trouver le chemin du but (17-17, 46′). Mais tranquillement, elles resserrent la défense pour finalement l’emporter (20-24, FM). 

Maxime Cohen

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).