EHF Cup (F) – 1er tour

Dijon jouera ses deux matchs à domicile

Bonne nouvelle pour Dijon ! Pour son entrée en lice en Coupe EHF, les filles de Christophe Maréchal auront le privilège de jouer leurs deux rencontres face aux Italiennes de Jomi Salerno à domicile. Un petit luxe toujours agréable lorsque les formations françaises engagées en Coupe d’Europe connaîtront un début de saison chargé.

Le premier match se tiendra le samedi 16 septembre à 18h et le second, censé être celui “à l’extérieur” est prévu le dimanche 17 septembre à 17h. Les deux rencontres se joueront au Palais des Sports.

Une grande partie des formations les plus huppés de ce premier tour bénéficieront de cet avantage du double match à domicile : Vac (Hongrie) face à Holon (Israël), Roman (Roumanie) face à Grude (Bosnie), Ankara (Turquie) face à Ionias (Grèce) ou Byasen (Norvège) contre Elbag (Pologne).

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. leFnake - le 28 août 2017 à 09h11

    Pour quelle raison ces clubs bénéficient de cet avantage du double match à domicile ? C'est à la demande des clubs afin de jouer les 2 matchs sur un laps de temps réduit (moins contraignant pour ces joueuses amateur) ou c'est imposé par l'EHF à cause par exemple d'une salle non homologuée ?

    • Averell - le 28 août 2017 à 09h21

      Sans etre sur a 100%, il me semble qu'en coupe d'europe le club qui recoit doit payer tout ou partie des frais de deplacement de l'equipe visiteuse.
      Du coup, pour des petites equipes a tres petit budget, mieux vaut jouer les 2 matchs a l'exterieur pour ne pas mettre en peril les finances du club.

  2. Sasori9 - le 28 août 2017 à 11h41

    Non l'équipe qui recoit ne paie ni le déplacement et ni l'hôtel, c'est aux frais de l'équipe visiteuse.

    C''est plus économie pour un club comme Salermo de venir 3 jours en France qu'accueillir Dijon chez lui en Italie en une journée. Le club qui recoit finance la totalité : la salle, les resto et l'hébergements des officiels de EHF ( un hotel de *** au mini) et les arbitres, les frais de EHF, etc…. Et pour finir, ils doivent respecter la rêgle de la sécurité, apparement lourd d'après un ancien du HAC m'a dit, imposé par EHF. Donc on se ruine.
    Ce n'est pas réservé aux petits clubs, ca arrive aussi chez les grand clubs comme Zvezda Zenigorod, Les Russes ont passé trois jours à Fleury il y a trois ans en quart de finale de CWC EHF. Les Russes n'ont pas voulu se ruiner pour financer donc ils se sont sacrifier la coupe d'Europe pour se concentrer le championnat russe.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves