Euro U19 (F)

Les bleuettes championnes d’Europe !

Crédit : FFHB/Sacre bleu

L’équipe de France junior est championne d’Europe après s’être imposée (31-26) face à la Russie en finale. Menant d’un bout à l’autre du match, les bleuettes ont imposé leur puissante force de frappe à des russes asphyxiées. C’est la première fois que les bleuettes remportent ce titre.

Crédit : EHF/Sasa Pahic Szabo

Elles l’ont fait ! Les bleuettes, après s’être assurée la médaille face à la Hongrie, ont été chercher la plus belle de toutes. Face à l’équipe de Russie de la puissante arrière droite Antonina Skorobogatchenko, les françaises avaient pourtant à faire. Mais elles avaient aussi une arrière droite qui pouvait répondre à la force de son bras, en la présence de Jannela Blonbou. C’est elle qui permet de prendre le départ parfait (3-0, 2e). Si Deborah Lassource se lance aussi dans un joli spectacle à la mène, il faut constater que les françaises n’arrivent pas à contenir les gauchères russes (7-6, 10e). Antonina Skorobogatchenko rentre alors en jeu pour égaliser (8-8, 17e), la Russie rate cependant l’occasion de passer devant sur l’action suivante.

Fermer le but

Meline Nocandy MVP de la rencontre – Crédit : EHF/Sasa Pahic Szabo

Le match rentre alors dans un rythme effréné. Le score à la pause en atteste, les défenses sont dépassées par les attaques (18-15, MT). La donne change légèrement en seconde période, mais on voit plus comme argument la pression qui pèse sur les épaules de part et d’autre. Les bleuettes et les russes commencent à prendre des tirs forcés par les bras levés des arbitres monténégrines. À ce jeu, les bleuettes ont plus de cartes en main. Après Jannela Blonbou, ce sont Karichma Ekoh et Meline Nocandy (photo) et Soukeina Sagna qui perforent le mur russe de leurs puissants tirs. Si on rajoute quelques contres de Constance Mauny, l’écart se creuse encore (21-15). Mais c’est bien l’entrée de Camille Depuiset qui apporte le dernier élément : les arrêts. Les multiples parades de la gardienne dans le dernier quart d’heure vont définitivement plier la rencontre. Pour la plus grande extase de juniors sacrées pour la première fois (31-26) !

La feuille de match

Arbitres : J. Vujavic / A. Kazanegra (Mon)

France – 31

Roxanne Frank (GB) ; Camille Depuiset (GB) ; Ophélie Tonds (GB) – Constance Mauny (3) ; Lisa Bruni ; Claire Vautier ; Deborah Lassource (2) ; Melvine Deba ; Meline Nocandy (6) ; Charlotte Kieffer ; Karichma Ekoh (7) ; Soukeina Sagna (5) ; Mabana-Ma Fofana (1) ; Pauline Plotton (1) ; Marie Fall ; Jannela Blonbou (6).

Russie – 26

Anastasiia Vaganova (GB) ; Maria Duvakina (GB) ; Serafima Tikhanova (GB) – Alexandra Davidenko (2) ; Kristina Alirzaeva (1) ; Ekaterina Zelenkova (4) ; Kristina Sorokina ; Anna Shaposhnikova ; Milana Tazhenova ; Ekaterina Koroleva ; Svetlana Kremneva ; Elena Mikhaylichenko (6) ; Antonina Skorobogatchenko (8) ; Mariia Dudina (3) ; Anastasiia Illarionova (1) ; Olga Sherbak (1).

Maxime Thomas

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Poprocklive - le 6 août 2017 à 19h11

    Bravo, elles rejoignent nos jeunes! Félicitations!

  2. Sasori9 - le 6 août 2017 à 19h14

    Pseudo,
    CA, CA, c'est une sacré performance et exceptionnel ! EXECPTIONNEL !!!!

    Les Bleuettes ont enfin vaincu le démon qui l'a gangrenée depuis des siècles.
    Elles ont gagné contre les Russes de 31 à 26 avec une parfaite maitrise et une très bonne combinaison de défense agressive avec une attaque à la Nordique.
    Peu de déchets, peu de tir ratée mes chers forumeurs, peu de tir raté !!!! Je n'ai pas vu ca depuis euh… longtemps ! ca, c'est exceptionnelle ! Contre les Russes, en final ! Oh c'est exceptionnel !
    Baradat a révolutionné le jeu handball féminin : tactique pourri mais efficace, intelligence du jeu, réalisme à l'état pur devant les buts. Je suis quand meme impressionné que Baradat a transformé en si peu de temps. Contre Danemark, c'est les bleuettes avec une bonne défense mais catastrophe en attaque…
    La défaite contre Danemark leur a fait bcp bien en tout cas. On voit bien qu'il y a une remise en question chez les filles. C'est un bon début.
    Vivement que Krumbohlz l'inspire pour le mondial 2017 et Euro2018 !
    C'est pour cela que je repéte que je ne sais pas combien de fois, il faut que les filles prennent leurs responsabilité sur le terrain et briser le coach type paternalisme.
    Bon il y a un quand meme un petit point noir : une baisse de régime entre 45 à 55. ce n'est pas bien ca….Bon le principal est que à la fin, il y a un trophée au bout !

  3. Aquitaine 64 - le 6 août 2017 à 21h10

    Ah bravo ,Sa Fait vraiment plaisirs
    Félicitations à l’encadrement et aux jeunes joueuses .

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves