LDC (M)

Montpellier met K.O. Zaporozhye

Montpellier s’impose lors de la troisième rencontre de la ligue des champions face à Zaporozhye 28 à 20. Avec un jeu rapide et flamboyant, les montpelliérains ont fait courir des ukrainiens dépassés. Montpellier est désormais seul en tête de la poule D.

C’était la rencontre entre les deux invaincus de la poule à Bougnol. Face à des ukrainiens jamais simples à surprendre, Montpellier se devait de jouer une belle partition devant ses supporters. La mission est plus qu’accomplie car après un instant de tâtonnement (3-3, 6e), la faute à Sergey Shelmenko auteur des trois premiers buts de son équipe, les héraultais ont pris de suite le contrôle des opérations. Michaël Guigou (3/3 à la pause) et Diego Simonet  (3/4 à la pause) jouent d’abord les rôles de dynamiteur avec brio (7-3, 9e). Ensuite, les exclusions coup sur coup de Fabregas et Soussi ne freinent pas l’avancée des bleus et blancs. Mieux à leur retour les balles de contres fusent et, par l’intermédiaire de Porte ou Toumi, les joueurs de Montpellier remettent un second +4 (13-6, 19e).

La gestion de l’avantage

Seulement, Zaporozhye n’est pas co-leader pour rien. Pawel Paczkowski (5/5 à la pause) garde l’espoir pour les siens, aidé des quelques coups de précisions de Igor Soroka (18-13, MT). L’entrée à la pause de Gennadiy Komok dans les buts ukrainien, bien plus en réussite que Kireev, va également ramener de l’allant aux visiteurs. De la 35e à la 41e, Montpellier est étrangement muet (21-17, 41e), offrant des frissons à une salle pleine à craquer. Ceux-ci restent toutefois de courte durée. Vincent Gérard très rassurant offre de nouveaux contres, qui auraient pu saler beaucoup plus l’addition si ses tireurs ne s’étaient pas trop précipités. Les pertes de balles de Zaporozhye – plus de 20 ! – ont aussi pesées lourd au moment où le retour restait possible (23-19, 47e). Elles permettent à Montpellier de finir en boulet de canon, Ludovic Fabregas et Vid Kavticnik se chargeant des dernières munitions (28-20, SF).

Maxime Thomas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

47 CommentairesPoster un commentaire

  1. Styx - le 1 octobre 2017 à 18h44

    Franchement j ai trouvé le match soporifique et le Zapo faible

  2. fred - le 1 octobre 2017 à 18h45

    Wow, même avec beaucoup de déchets, Montpellier a semblé tellement au dessus. L’équipe paraît encore plus forte que l’an passé en 2e partie de saison avec un Porte en mode guerrier, un Simonet retrouvé, Richardson et Soussi qui sont tout de suite dans le bain…

    Le match contre Nantes va être énorme en espérant que les nantais retrouvent quelques uns de leurs blessés. Montpellier est je pense un ton au dessus de St Raph et même RNL.

    Le PSG va devoir encore plus s’employer que l’an passé en championnat avec un tel niveau de Nantes et Montpellier

  3. Kaczo 13 - le 1 octobre 2017 à 19h00

    Tout fait d’accord avec Fred concernant Paris. Cependant la vérité d’un mois ne sera pas là même dans 5 ou 6 mois. Ce sera la qualité du banc qui risque de faire la différence en mai car d’ici là bonjour la fatigue et les blessures. On compte donc bien sur Grebille,Bonnefond et autres Faustin et Villeminot pour faire une surprise au H et au PSG. Bon d’accord on a le droit de rêver mais j’y crois.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).