National 1

Les favoris déjà présents

Grenoble s’annonce comme un favoris de cette saison – Crédit : GSMH38

Le championnat de national 1 aura une nouvelle fois lieux en deux phases. La première verra s’affronter six équipes et deux accéderont aux play-offs quand les autres devront essayer de se maintenir dans des poules de play-downs. Cette année, quatre équipes auront le statut de VAP, pouvant permettre d’accéder en pro D2 : Grenoble, Strasbourg, Valence et Angers.

Poule 1 : Angers premier leader

Il y aura eu des frissons dans la salle de Jean Bouin à Angers. En cause, l’équipe réserve de Créteil qui domine largement à la pause (12-16) menés par leurs deux champions du monde Benjamin Richert (6/10 – photo) et Yoann Gibelin (8/18), tous deux à cinq buts à la pause. Heureusement, un match dure une heure. Avec neuf arrêts et un but, le gardien Julien Salmon va provoquer le retour de Angers, aidés par Benoît Galas de… Gala (10/13, 7/7 dans les 25 dernières minutes). Angers emporte ainsi la rencontre et la première place (32-26). Car dans les autres rencontres, le score n’a pas pris d’envergure et ce fut même très chaud entre l’US Saintes et l’ex-St Gratien Sannois ou néo-Elite Val d’Oise (26-27). Les deux équipes ne furent séparées que par un dernier but de Mehdi Lacritik à la dernière minute.

US Saintes 26-27 Elite Val d’Oise
Pau Nousty 25-23 Lanester
Angers Noyant 32-26 US Créteil (réserve)
Vernouillet 37-33 Bruges

Poule 2 : Sans VAP et sans reproche

Crédit : Stealphoto/Hazebrouk

Si la poule 2 ne possède pas d’aspirant-pro, elle n’en possède pas moins des équipes de calibre. Les projecteurs étaient tournés pour cette première journée à Hazebrouk, où la ville du nord renforcée cet été de Mohamed Mokrani et Sébastien Bosquet accueillait la réserve du PSG. Une rencontre qui a tenu toutes ses promesses avec un score fermé (20-19, 47e) et des joueurs étincelants à l’image de Remi Deplanque (10/10) Edouard Kempf (9/9) ou de Clément Gaudin (15 arrêts). La rencontre va toutefois tourner en faveur des nordistes et de leur nouveau capitaine Sébastien Bosquet qui inscrit tous ses trois buts dans le dernier quart d’heure décisif (28-25). La première place revient pour le moment à Rouen de l’espoir Théo Moualek (7/8), vainqueurs à domicile du Stade Valeriquais en reconstruction (31-24).

Oissel Rouen 31 – 24 Stade Valeriquais
Hazebrouk 28 – 25 Paris Saint-Germain (réserve)
Gonfreville 31 – 28 Boulogne Billancourt
Cercle Paul Bert Rennes 21 – 24 Amiens Picardie

Poule 3 : Strasbourg et Grenoble pour deux places

Ils seront deux pour… deux places dans la poule 3 à vouloir atteindre les play-off. Pas le droit à l’erreur donc, et à commencer par cette première journée où Strasbourg recevait la réserve Chambéry quand Grenoble allait chez le promu Torcy. Les grenoblois justement, ont eu toute les peines du monde pour se défaire des marnais menés par l’éternel Fabrice Guilbert (7 buts). Seulement du côté isérois, le bras n’a pas non plus manqué de finesse pour Yannis Jourdan (8 buts) et Ivan Lazic (7 buts). Une victoire au forceps (34-36) bienvenue d’autant que Strasbourg n’a pas tremblé à domicile (37-31). Si les chambériens ont tenu une mi-temps (15-15, MT) et auront cru au retour après l’exclusion de Ondrej Mika (26-23), ils doivent laisser filer les alsaciens de Michelle Skatar (9 buts) dans le final (37-31).

Torcy 34 – 36 Grenoble
Epinal 23 – 21 Semur an Auxois
Strasbourg 37 – 31 Chambéry (réserve)
Sarrebourg 28 – 26 Belfort

Poule 4 : Montpellier a de la réserve

Crédit : Fréderic Faguet/VHA

Si Valence a assumé son statut chez le promu Villeurbanne (27-30), c’est Montpellier qui prend la première place après son carton contre Bagnol (36-22). Face au anciens de LNH Nicolas Zens, Damien Waeghe ou Thomas Tesoriere, les montpelliérains n’ont fait aucun complexe. Bien menés par Jean Loup Faustin (8/10), Kyllian Villeminot (12/20) et Pierre Rubens (16 arrêts), les espoirs du mhb ont fait plaisir à leur président Remy Levy présent sur le banc. Dans un match qui sent bon le maintien avant l’heure, Saint-Etienne a été chercher des points précieux à Villefranche (25-29) en s’appuyant sur un excellent Julien Vialla (15 arrêts), bien qu’exclut dans le final. Enfin, Frontignan et Martigues signent le seul nul de cette première journée de N1.

Villeurbanne 27-30 Valence
Frontignan 24-24 Martigues
Villefranche 25-29 Saint-Etienne
Montpellier (réserve) 36-22 Bagnols

Maxime Thomas

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 11 septembre 2017 à 18h44

    Super de nous faire suivre la N1 aussi précisément, merci !

  2. Guile21 - le 11 septembre 2017 à 20h33

    Sympa cet article, la N1 est un championnat particulièrement disputé avec d'excellents joueurs.
    Petite question : Comment la réserve de l'U.S CRETEIL peut-elle évoluer en N1 alors que l'équipe première évolue en D2 cette année ?

    • Sego - le 11 septembre 2017 à 20h43

      On est content de pouvoir en effet suivre ce championnat un peu plus régulièrement. Pour Créteil, c’est une question que l’on développera pour un prochain reportage à la manière de celui de Villeurbanne 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).