Pol

La Pologne dans le flou

C’est la crise en Pologne : la sélection masculine devrait manquer la qualification pour les prochains championnats d’Europe. Talant Dujshebaev a donné sa démission, pas encore acceptée par la fédération.

“Je suis responsable de ces résultats, je dois donc prendre mes responsabilités.” Talant Dujshebaev n’a pas voulu se cacher et a démissionné de son poste de sélectionneur ce dimanche, après une nouvelle contre-performance de son équipe. A domicile dans la salle de Plock, la Pologne a été tenue en échec dans le derby face à la Biélorussie (27-27). Les demi-finalistes des derniers Jeux olympiques ont été menés toute la première mi-temps (13-15, 30′) avant de retourner le score dans le money-time, mais les Biélorusses sont parvenus à égaliser, le jeune Uladzislau Kulesh (19 ans) se chargeant de marquer le but qui rapporte un point aux visiteurs. La Pologne remporte malgré tout son premier point des qualifications, mais reste bon dernier de sa poule.

Des éliminatoires catastrophiques

Dans la lignée d’un Mondial en France complètement raté (17e place), la sélection polonaise est dans le dur et peine à se relever des départs en retraite de Slawomir Szmal, Karol Bielecki ou encore Krzysztof Lijewski. La campagne de qualification pour l’Euro 2018 n’a donné lieu à aucune victoire en quatre rencontres, les trois premiers matchs contre la Serbie, la Roumanie et la Biélorussie ayant tous été perdus. Avec un point, les partenaires de Kamil Syprzak – absent pour blessure cette semaine – sont à quatre points de retard du deuxième, la Biélorussie, avec un goal-average défavorable. Alors qu’il reste quatre points à prendre, il faudrait un véritable miracle pour se qualifier. La Pologne n’a pas manqué un seul Euro depuis 2000.

Les deux derniers matchs pourraient en plus se jouer avec un nouveau sélectionneur. Également entraîneur de Kielce, Talant Dujshebaev a donné sa démission, mais elle n’a pas encore été acceptée par la fédération, qui préfère temporiser. “Je ne suis pas en capacité de prendre des décisions de la sortes si importantes, ou d’accepter des déclarations prononcées dans l’émotion après un tel match”, a déclaré le président Andrzej Krasnicki, qui botte pour l’instant en touche, ajoutant qu’un tel sujet ne se décidait pas dans la salle de Plock. Des résultats insuffisants, un coach qui veut partir mais officiellement toujours en poste, une équipe en reconstruction : l’incertitude s’installe dans les rangs polonais…

Mickaël Georgeault

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 8 mai 2017 à 16h01

    Autant quand Talant a les joueurs qu’il veut c’est le meilleur coach du monde, autant là faut qu’il soit patient. Le changement d’une génération à l’autre et de manière aussi radicale c’est pas facile.

    Mais démissionner aussi vite…

  2. Pseudo - le 8 mai 2017 à 16h17

    Bielecki et Lijewski n’ont donc pas rejoué avec la selection?

    • Sasori9 - le 8 mai 2017 à 18h13

      Ils ont pris la retraite après JO 2016.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves