Proligue

Nancy mise sur le physique

Crédit photo : Grand Nancy Handball

Depuis la reprise de l’entraînement, le collectif nancéen n’a pas chômé. Stéphane Plantin et son staff ont notamment mis l’accent sur un gros travail physique. Au point de surprendre certaines recrues par son intensité, notamment le chilien Emil Feuchtmann.

Avec tous les postes doublés, Nancy aborde la nouvelle saison avec ambitions et l’envie de voir plus haut. Dixième de Proligue la saison passée après une neuvième place il y a deux ans, le collectif entraîné par Stéphane Plantin a désormais la volonté de franchir un nouveau palier. Avec l’objectif de doubler son budget en deux ans, en passant de 1,1 M€ à 2,2 M€, les dirigeants veulent se donner les moyens de leurs ambitions. Pour cela, ils ont recruté cinq nouveaux joueurs cet été : Emil Feuchtmann (demi-centre), Florent Bonneau (gardien), José Costa (pivot), Javier Borrogan (arrière droit) et Stephen Ouakil (ailier droit).

« Le travail physique m’a surpris »

Avec autant de mouvements, Stéphane Plantin a donc mis l’accent sur l’intégration de ses nouveaux joueurs, tout en proposant un gros travail physique à son groupe depuis la reprise. « Les premières semaines ont été bonnes, confie l’international chilien Emil Feuchtmann à Handnews. Il y a eu beaucoup de travail physique au programme, notamment de la course et de la musculation. Ce travail physique m’a d’ailleurs surpris. C’est très sérieux et complet, je n’étais pas forcément habitué à cela par le passé. Je pense qu’on arrivera bien préparés physiquement à l’heure de la reprise du championnat. »

Outre les séances de cardio, la fonte à soulever ou encore les tours de piste, les nancéens ont également eu le droit à des activités plus divertissantes. Cours de self-défense, tyroliennes, pont de singe ou encore sortie en VTT et aquagym ont rythmé leur mini stage à la Bresse dans les Vosges. Une façon de conjuguer travail physique moins classique et cohésion du collectif. « Nous sommes cinq nouveaux joueurs à intégrer le collectif, confirme Emil Feuchtmann. Nous devons nous adapter à un autre handball mais aussi à une nouvelle langue pour trois d’entre nous. Cela amène quelques situations amusantes ! »

Soltane out pour la reprise ?

Si le travail tactique a déjà commencé du côté du palais des sports, le groupe devra probablement faire sans son ailier Mathias Soltane pour la reprise du championnat. Victime d’une fracture ouverte du cinquième métacarpien de la main, il sera absent entre quatre et six semaines selon “L’Est Républicain”. Ce contre-temps n’est pourtant pas de nature à freiner le groupe nancéen dans sa préparation. « Nous sommes tous très déterminés, conclut Emil Feuchtmann. L’idée est de créer un groupe le plus homogène possible et qui a soif de victoires. » Dès ce week-end, les nancéens auront l’occasion de le prouver lors du tournoi de Merzig en Allemagne contre des équipes allemande, autrichienne et luxembourgeoise.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos Proligue

1 CommentairePoster un commentaire

  1. ueihtam - le 8 août 2017 à 23h14

    Elledy Semedo n’a pas était recruté par le GnHb, faute d’un contrôle médical non stable .

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves