Starligue

Fin de carrière pour Bastien Lamon

L’affaire a été officialisée dans la foulée de la victoire face à Chambéry et d’un maintien bien plus difficile qu’attendu en début de saison. Après 16 ans de bons et loyaux service, Bastien Lamon va arrêter sa carrière.

Il est parmi les fidèles de l’élite française. À l’instar de Michaël Guigou, Cedric Paty ou Benjamin Gille, Bastien Lamon est de ceux qui n’auront connu qu’un club professionnel dans leurs carrières, une exception dans un handball qui a vu les transferts devenir choses communes : “j’ai toujours trouvé ici, aussi bien sur le terrain qu’en dehors, tout ce que je recherchais. Annonce le joueur sur le site du Dunkerque handball. Et j’ai vraiment eu la chance de pouvoir grandir en même temps que le club. C’est-à-dire que je suis vraiment arrivé ici en tant que jeune joueur de la région à qui l’on donnait sa chance. Je suis très heureux d’avoir pu saisir cette chance donné à l’époque par Nicolas Bernard. […] Alors pourquoi chercher plus loin ?” Le choix d’arrêter n’est alors pas des plus simples, mais à l’image du joueur il s’est fait direct, sans se cacher : “J’avais profité de la trêve hivernale pour réfléchir à tout ça et j’ai abouti à la conclusion que j’étais prêt à arrêter. J’avais quand même discuté avec Patrick Cazal du fait que s’il avait encore besoin de mon profil, je ne lâcherais pas non plus évidemment mais que aussi bien physiquement que dans la tête, je sentais que ça commençait à être de plus en plus dur et que c’était peut-être le moment d’arrêter” .

Hommages et avenir en question

Les réactions ont bien sûr afflué au sein du club, mais le plus bel hommage reste celui de Patrick Cazal : “Notre réussite s’est faite sur beaucoup de valeurs qu’incarne totalement Bastien : cette capacité à être transcendé match après match avec un physique petit par la taille mais avec ô combien de générosité dans son cœur. C’est quelqu’un qui n’a jamais reculé face au défi, face au combat et c’est aussi le joueur, depuis que je suis entraîneur, qui a eu cette facilité à s’adapter en permanence à ma vision du jeu.” Le joueur qui a remporté les quatre trophées nationaux entre 2011 et 2014 va désormais réfléchir a sa reconversion. Ce ne sera pas sur un banc professionnel, peut-être toujours dans le handball… Cela suffira déjà à ravir les habitués du stade des flandres.

HandNews & CasalHand

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Manman43 - le 22 avril 2017 à 11h42

    Un grand bonhomme du handball ! Bravo pour sa carrière exemplaire.

  2. Binbin - le 22 avril 2017 à 12h39

    Bravo et merci.

  3. jbclamence35 - le 22 avril 2017 à 12h44

    Un de mes joueurs préférés. Merci M. Lamon pour tout ce que vous avez apporté au handball dunkerquois.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).