TdC

Dominik Klein : “Le collectif, gros point positif”

Dominik Klein, l’ailier gauche du HBC Nantes, est revenu sur le succès de son équipe au Trophée des champions et la victoire sur Paris en finale (32-26). Pour lui, pas de quoi chambouler les objectifs de la saison.

Dominik, vous avez livré le match presque parfait en finale…

(Il hésite) On peut dire ça… Ce qui a en tout cas été parfait est notre engagement en défense. La manière dont l’équipe fonctionnait ensemble, c’était vraiment excellent. On a eu droit à une excellente préparation par le staff, l’analyse vidéo a été très bonne. Ça nous a permis de savoir à quoi nous attendre, et vu que Paris a un nouveau joueur, Sagosen, on devait aussi s’y préparer. Et on l’a plutôt bien réussi.

Vous avez effectivement plutôt bien défendu face aux arrières parisiens, notamment sur Sagosen.

Paris est, avec ses individualités, l’équipe la plus forte d’Europe, il faut quand même le dire. Les joueurs qui sont dans cette équipe sont tous individuellement très forts. Et pour parvenir à les battre, ça passe par le collectif. Bien fonctionner collectivement, apporter nos émotions dans le match… Et la manière dont on fonctionne en équipe, c’est juste beau à voir et ça a été notre gros point positif sur cette finale.

Et maintenant, quelles peuvent être les ambitions du H pour cette saison ?

Je savais que cette question viendrait (rires). Quand on bat Paris avant la saison, on nous pose forcément cette question. Mais j’ai aussi pensé à ma réponse, c’est-à-dire que nous restons sur l’objectif de faire aussi bien que la saison dernière. Nous voulons jouer avec passion, se comporter en équipe avec nos fans, ce qui est très important pour les matchs à domicile. Et nous serons beaucoup pris par la Ligue des champions, plus que l’an passé, et on devra voir comment on gérera ça en tant que groupe. Mais je crois en mon équipe, et nos ambitions n’ont pas changé après ce match.

Vous avez un palmarès personnel important. Quelle importance accordez-vous à ce « petit » titre qu’est le Trophée des champions ?

On peut le comparer à la Supercup en Allemagne, le match entre le champion en titre et le vainqueur de la Coupe. Nous n’y accordions à l’époque pas forcément beaucoup de valeur. Ça reste quand même un titre, mais ce n’est pas plus que ça. Nous n’allons pas à cause de la victoire dans ce tournoi nourrir d’autres ambitions pour le championnat. C’est bien de remporter ce titre, c’est bon pour la confiance de l’équipe. Ça fait grandir en tant que joueur de savoir ce qu’on ressent quand on gagne un titre, et ce sera en tout cas utile pour cette saison.

Propos recueillis par Mickaël Georgeault

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).