CdL (M)

Le PSG a son ticket pour le Final 4


Le PSG a dominé Nantes (34-30) jeudi soir en quarts de finale de la Coupe de la Ligue et a ainsi décroché son ticket pour le Final 4 au Mans en mars prochain.

Comme en 2014, 2016, 2017 et 2018, le PSG sera bien présent au rendez-vous du Final 4 de la Coupe de la Ligue en 2019. Les parisiens, qui poursuivent avec succès leur mois de décembre XXL sur la scène nationale, n’ont pas tremblé à l’heure de défier Nantes pour le premier des deux duels qui attend les deux équipes en une semaine. La rencontre a tenu ses promesses, avec de l’engagement, du suspense et un véritable mano à mano.

Malgré un bon début de match du PSG (3-1, 4′), c’est le H qui impose sa loi en début de partie. Siffert ferme la boutique tandis que Rivera, Pechmalbec ou encore Balaguer font tourner le compteur (3-6, 7′). L’équipe de Thierry Anti, qui doit faire face à un excellent Sagosen (9 buts), garde le contrôle du match et voit même son écart grandir petit à petit (9-14, 17′). Les parisiens vont compter jusqu’à sept buts de retard au plus fort de la tempête nantaise (10-17, 20′). Quelques approximations du H en attaque couplées à des arrêts d’Omeyer permettent à Paris de se remettre dans le sens de la marche, de grappiller petit à petit son retard jusqu’à recoller à une longueur à la pause (18-19).

Sur la lancée de son 4-0 de fin de première période, Paris repart pied au plancher au retour des vestiaires (23-22, 38′). Nantes n’abdique pas pour autant, reprenant même le contrôle du match (26-28, 50′). L’entrée de Rodrigo Corrales dans les cages parisiennes est décisive dans les dix dernières minutes. Le portier espagnol met en échec les tireurs nantais. En attaque, le PSG s’appuie sur Hansen, Sagosen et Remili pour forcer la décision (32-30, 57′). Comme en première période, le H encaisse un 4-0 pour finir. Paris s’impose de quatre buts (34-30) et retrouvera Ivry, Saint-Raphaël et Montpellier au Final 4 au Mans les 16 et 17 mars prochains.

Les statistiques :

PSG : Omeyer (12 arrêts), Corrales (3 arrêts) ; Gensheimer (3/6), Sagosen (9/11), Toft Hansen (3/3), Remili (6/8), Abalo (1/3), L. Karabatic (7/9), Hansen (6/7), Ekdahl du Rietz (1/2)

Nantes : Siffert (10 arrêts), Dumoulin ; Lagarde (2/2), Delecroix (1/5), Guillo (1/2), Nyokas (6/9), Claire (5/8), Pechmalbec (2/2), Tournat (3/4), Emonet (1/2), Rivera (3/7), Lazarov (2/4), Gurbindo (1/3), Balaguer (3/5).

Olivier Poignard

HandNews nouvelle application

16 CommentairesPoster un commentaire

  1. Benoit29 - le 14 décembre 2018 à 11h19

    Paris, c'est quand même très costaud. je trouve que cette équipe a passé un palier cette année. Je n'aime pas le joueur, mais Sagosen devient vraiment juste dans son jeu (beaucoup plus que l'année dernière). Rémili toujours en forme. Je ne suis pas un supporter de cette équipe mais pour moi c'est la meilleure du monde, bien que je commence à trouver l’aile droite un peu en difficulté. Par contre, laisser partir Gensheimer pour recruter un quarantenaire, même s'il est toujours très bon, je ne pense pas que ce soit une bonne chose.
    Nantes n'était pourtant pas loin, avec de très belles choses, mais les deux gros trous d'air ont fait mal, là où au contraire Paris n'a pas paniqué. La différence de sérénité a joué dans le résultat.

    Match plaisant tout de même! 🙂

    • oeil52 - le 18 décembre 2018 à 01h36

      Dijon aussi pas loin :-))

  2. No - le 14 décembre 2018 à 12h00

    Paris qui domine le MHB largement chez lui , Paris qui fini par dominer le H après un écart très significatif de 7 buts de retard c est très très costaud .
    En coupe d Europe il domine leur groupe …ils sont plus complets que l’année dernière et sont très proches de tout gagner cette saison …enfin ! et pourtant je n aime pas cette équipe c est bizarre à dire , un bémol leur coach qui est particulièrement efficace et sympa

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).