CdL (M)

Limoges fait chuter Istres, le reste de l’élite passe

C’est un quasi sans-faute pour les clubs de Starligue pour le premier tour de la Coupe de la Ligue. le finaliste de la saison dernière, Toulouse, fait partie des qualifiés. Istres, demi-finaliste surprise de l’année dernière, est le seul représentant de l’élite à avoir trépassé.

Le souvenir du parcours d’Istres en Coupe de la Ligue la saison dernière est encore frais dans les mémoires : alors en Proligue, le club provençal a éliminé équipe de Starligue sur équipe de Starligue pour se hisser au Final Four à Metz. Cette année, le parcours istréen dans cette compétition sera bien moins marquant. A Limoges, l’équipe à suivre cette saison en deuxième division, les Istréens ont bu la tasse. Après un 5-0 encaissé tôt dans la partie (7-2, 12′), les hommes de Gilles Derot ne sont pas parvenus à revenir à moins de 4 buts d’écart, et sont même retournés aux vestiaires quasiment éliminés (18-9, 30′). Limoges s’est attelé à maintenir son avantage et l’a fait avec brio, en s’offrant une large victoire d’onze buts d’écart sur une équipe hiérarchiquement supérieure pour débuter la saison (30-19). Point positif pour le LH 87, ses recrues se sont mises en évidence : Nathan Bolaers et Baptiste Malfondet terminent co-meilleurs buteurs du match avec cinq buts chacun, et Denis Serdarevic, avec 10 arrêts (53%) a été également très en vue. Pour Istres, la sortie de route est brutale après le beau résultat ramené de Dunkerque mercredi dernier. Qui sait, les Istréens ont peut-être passé le flambeau du beau parcours en Coupe à son adversaire du soir…

Pas de couac pour les autres clubs de Starligue

Limoges sera l’un des trois représentants de Proligue en huitièmes de finale, avec Chartres et Massy, qui ont fait la peau à leurs adversaires alsaciens. Les Chartrains ont écrasé Strasbourg, promu en D2 cette année (37-28), vendredi soir, tandis que les relégués de Starligue ont pris le dessus sur Sélestat (31-25). Luka Brkljacic a régalé le public massicois avec ses 13 buts marqués en 14 tirs (dont 3/3 pen.). Ces trois clubs peuvent potentiellement être rejoints par Nice, si les Rouges et Noirs parviennent à créer l’exploit de sortir Aix dans la dernière rencontre de ce tour, demain (16h). Pour les autres, c’est déjà la fin du parcours.

Dijon a par exemple été victime de l’esprit de revanche de Cesson, sorti très frustré de son premier match de championnat perdu à domicile contre Tremblay. Appliqués, les Bretons s’imposent largement en Bourgogne (19-28) et se remettent la tête à l’endroit avant un sacré défi qui les attend mercredi en championnat face à Nîmes. La Green Team a fait parler sa supériorité chez le relégué Saran d’où elle ramène une qualification logique (23-28), malgré les 16 arrêts du nouveau gardien saranais, l’Espagnol José Manuel Sierra. Les Franciliens Tremblay, Ivry et Pontault sont aussi passés, Tremblay en prenant le dessus à Cherbourg (24-27), Ivry en mettant en échec l’attaque de Vernon (16-23) et Pontault en étant solide dans le money-time à Nancy. Dans un match très serré mais dominé au tableau d’affichage par les Nancéiens (Pontault prend pour la première fois l’avantage seulement dans les dix dernières minutes), le score était toujours de parité à moins de cinq minutes de la fin (29-29, 57′). Les coéquipiers de Jean-Pierre Dupoux (photo) marquent néanmoins les deux derniers buts du match pour filer en huitièmes (29-31).

Le finaliste sortant toujours en course

Si Istres fera défaut au prochain tour, les deux autres participants au dernier Final Four remporté l’année dernière par Paris (exempté avec les trois autres participants au Trophée des champions) seront bien fidèles au poste. Dunkerque a été un peu malmené par Créteil en première période, mais a finalement corrigé le tir en deuxième période pour s’imposer (25-31). Samir Bellahcène a été le grand bonhomme côté nordiste avec 18 arrêts (43%). Toulouse, finaliste sortant, n’a pas tremblé chez le promu de Proligue, Grenoble, et a signé une victoire sérieuse (21-28). Si Grenoble a perdu, l’honneur alpin est sauf avec la qualification de Chambéry à Caen (28-32). La recrue savoyarde Alejandro Costoya s’est particulièrement mise en valeur en terminant meilleur buteur du match (6 buts).

Mickaël Georgeault

26 CommentairesPoster un commentaire

  1. Rodri - le 8 septembre 2018 à 23h01

    Selestat à la trappe 😁😁

    • Philippemhb - le 9 septembre 2018 à 17h25

      Plus surprenant pour Istres…surtout après leur parcours l'an dernier en championnat et en CDL…..et leur rang nouveau de pensionnaire de Lidl starligue (D1), je ne m'y ferai pas a ces appellations publicitaires….

      • Philippemhb - le 9 septembre 2018 à 17h48

        Encore plus surprenant Nice sort Aix en Provence 35 à 34!!!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).