Insolite

Le polonais volant

Crédit: Sportowefakty/Maciej Wirski

Qui ne s’est jamais plaint d’un long déplacement pour jouer un match à l’autre bout du département ou de la région ? Surement Artur Matwis, joueur polonais de 34 ans qui évoluera cette saison sous les couleurs du KPR Gryfino, club de deuxième division polonaise. Sa particularité ? Il prendra l’avion depuis…l’Angleterre, pour aller jouer chaque match, même ceux à domicile.

Vivant du côté de Doncaster depuis maintenant quelques années, Artur Matwis a grandi à Gryfino, ville de la banlieue de Szczecin, à la frontière avec l’Allemagne, où il a joué au handball depuis tout petit. N’ayant plus joué depuis 12 ans et opéré au mois de février de l’épaule, c’est un sacré challenge qui attend le pivot de formation. En plus de la mise à niveau sportive, Artur Matwis va devoir jongler avec un emploi du temps très serré. L’employé dans une entreprise de distribution de vêtements comme manager est déjà paré à toute éventualité lorsqu’il explique son plan aux médias polonais. D’ailleurs l’utilisation de Google Maps est largement recommandée pour suivre son cheminement:

Je vais prendre l’avion pour Gdansk (à 400km de Gryfino ndlr) juste avant que l’équipe se réunisse le vendredi pour l’entraînement. J’ai une bonne connexion avec Doncaster, donc ce ne sera pas un problème. Les vols sont les vendredis. Il y a aussi la possibilité d’atterrir à Poznan (à 250km de Gryfino ndlr). Parfois, je travaillerai plus d’heures dans la semaine pour terminer mon travail en avance et pouvoir partir plus tôt le vendredi. Dans le cas des matchs à l’extérieur, je vais également atterrir à Gdansk. J’ai de la famille non loin de là. Ma belle soeur vit à Ostróda, à 130km de Gdansk. De là je peux assez facilement rejoindre mes coéquipiers en cours de déplacement. Et le dimanche soir, retour à Doncaster en prenant l’avion depuis Gdansk. 

Payant lui même ses billets d’avion, Artur Matwis raconte que l’idée a germé cet été lorsqu’il était en vacances à Gryfino et qu’il a pris part à un tournoi de handball local où il a retrouvé de vieux amis. Si il le fait avant tout par défi personnel, il aimerait également que son histoire soit entendue par les plus jeunes qui pourraient s’inspirer de sa passion.

Je me suis proposé de ma propre initiative, je voulais aider le club et celui ci a accepté.Je le fais pour le sport, pour l’équipe. Je n’attends pas d’argent, car il n’y a pas beaucoup d’argent dans le handball polonais. Je veux montrer que si tu as de la passion, tu peux faire beaucoup.

 

 

HandNews & CasalHand

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Rokomet84 - le 30 août 2018 à 22h30

    Vraiment insolite, et un vrai passionné 😀

  2. Vardarian - le 30 août 2018 à 23h01

    Je ne ferais jamais une chose pareille: j'ai une peur bleue de l'avion

    • cochonne - le 31 août 2018 à 09h18

      Non mais vous pourriez demander si Kieler ne voudrait pas faire pareil au Vardar histoire d'aider un peu.
      Kiel-Skopje ,ce n"est pas si loin .

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).