LdC (M)

Montpellier hérite du groupe de la mort, Paris et Nantes ensemble


Ce midi avait lieu le tirage au sort de la phase de poules de la prochaine Champions League masculine. Nantes, condamné à croiser la route d’un des deux autres clubs français, affrontera le Paris Saint-Germain dans le groupe B, tandis que Montpellier a été versé dans le groupe A, certainement le plus relevé.

Le tenant du titre montpelliérain aura la vie dure dans sa partie du tableau, puisqu’il lui faudra affronter trois autres récents vainqueurs de l’épreuve : le Vardar Skopje (2017), Kielce (2016) et Barcelone (2015). Tout en y ajoutant Veszprem et son budget surdimensionné et les Allemands des Rhein-Neckar Löwen. Autant dire une poule de la mort pour les hommes de Patrice Canayer, que les Biélorusses du Meshkov Brest et les Suédois de Kristianstad complèteront. Pour rappel, les six premiers seront qualifiés pour les huitièmes de finale, le premier de chaque poule empochant un billet direct pour les quarts.

Nantes et Paris, comparativement, semblent mieux lotis. Si les Hongrois de Szeged, quart de finalistes il y a deux ans, ou les champions d’Allemagne en titre, Flensburg-Handewitt, seront bien évidemment à prendre au sérieux, le groupe B semble moins relevé, notamment avec les Ukrainiens du Motor Zaporozhye ou les Croates de Zagreb. Le H retrouvera les Danois de Skjern, son adversaire en quart de finale de l’épreuve l’an passé, tandis que Paris croisera la route de Flensburg pour la quatrième saison consécutive. Ce qui laisse néanoins l’espoir aux deux clubs français de bien figurer dans la course à la première place, qualificative directement pour les quarts de finale de la compétition.

Groupe A : HC Vardar Skopje (MKD), PGE Vive Kielce (POL), FC Barcelona Lassa (ESP), HC Meshkov Brest (BLR), Telekom Veszprem HC (HON), Montpellier HB (FRA), IFK Kristianstad (SUE), Rhein-Neckar Löwen (ALL)
Groupe B : Paris Saint-Germain HB (FRA), MOL-Pick Szeged (HON), SG Flensburg-Handewitt (ALL), Skjern Handbold (DAN), HC PPD Zagreb (CRO), HC Motor Zaporozhye (UKR), RK Celje Pivovarna Lasko (SLO), HBC Nantes (FRA)

Groupe C : HC Metalurg (MKD), Bjerringbro-Silkeborg (DAN), Sporting CP (POR), Besiktas Mogaz (TUR), Chekhovskie Medvedi (RUS), Tatran Presov (SVK)
Groupe D : Orlen Wisla Plock (POL), Abanca Ademar Leon (ESP), Elverum Handball (NOR), Wacker Thun (SUI), Dinamo Bucarest (ROU), Riihimanen Cocks (FIN)

Kevin Domas

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos EHFCL

73 CommentairesPoster un commentaire

  1. greg - le 29 juin 2018 à 13h41

    ça y est je m’attendais à un titre tapageur comme celui-là,pas loupé !

    Il n’y a pas de groupe de la “mort”, le groupe A est certes plus relevé que le B mais il n’y a pas un écart si conséquent que ça entre les 2… C’est surtout les noms historiques qui impressionnent mais dans les faits Szeged ou même Skjern ça vaut autant qu’un Veszprem, Flensburg autant qu’un RNL, Nantes autant qu’un Barcelone…

    • Kieler - le 29 juin 2018 à 13h53

      Skjern, Zagreb, Celje, Zaporozhye ça vaut pas le groupe A… Skjern a certes éliminé Veszprém, j'attends de voir cette année s'ils confirment… Sachant qu'ils ont perdu leur meilleur buteur et que leur gardien principal risque de s'envoler vers de nouvelles aventures dans un meilleur club.

      • Vardarian - le 29 juin 2018 à 13h55

        Kristianstad, Brest,Vardar, c’est pas terrible non plus…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).