LFH – J14

Nul équitable après un beau combat entre IPH et Besançon

Après un match de haute intensité, Issy-Paris et Besançon ont du se résoudre au partage des points (26-26) hier à Coubertin. Un moindre mal pour les deux équipes. Au classement général, Issy-Paris reprend provisoirement la troisième place tandis que l’ESBF est actuellement sixième.

Sacré scénario que celui de la première période. A côté de la plaque pendant dix bonnes minutes, les Isséennes ont subi la foudre franc-comtoise de toutes parts en début de match. Plus engagées, plus rapides aussi que leur adversaire, Alice Levêque et ses partenaires ont rapidement pris cinq buts d’avance (2-7, 11′) sans même trop forcer leur talent. “On n’a pas assez de taulières, de meneuses aujourd’hui pour pouvoir maîtriser ces moments, regrettait Arnaud Gandais, l’entraîneur d’Issy-Paris. Mais je sais que je dois également travailler sur mon coaching car je n’ai pas encore trouvé le bon équilibre ni dans les rotations, ni dans le choix de certaines joueuses.”

Mais au rayon des taulières, Lois Abbingh a une nouvelle fois répondu présente. Géniale depuis son retour du mondial, l’arrière néerlandaise a su être précise sur pénalty tout en alignant les banderilles de la base arrière pour remettre Issy-Paris à l’endroit. Dans son but, Silje Solberg a également sauvé les ballons les plus chauds au moment où l’ESBF accusait le coup. “A deux ou trois reprises, des ballons sont revenus dans les mains des Parisiennes alors qu’on avait fait le boulot en défense ou que Catherine Gabriel faisait les arrêts, soulignait Raphaëlle Tervel, la coach franc-comtoise. Il ne fallait surtout pas que ça nous plombe car la défense était bien en place.” A la mi-temps, tout était tout de même à refaire pour les Bisontines (14-13, MT).

Sans s’affoler, Besançon a alors pris le temps pour revenir sur son adversaire et c’est Alizée Frécon, au four et au moulin pendant soixante minutes, qui permit aux siennes de repasser devant après avoir récupéré un ballon en défense et lobé Silje Solberg sur contre-attaque (17-18, 39′). “On a la chance d’avoir des joueuses qui ont le bon timing sur les sorties pour piquer des ballons, félicitait Raphaëlle Tervel. Aujourd’hui, c’est vrai qu’Alizée a récupéré des ballons importants.” A nouveau mené (22-20, 46′) puis devant après de nouvelles prouesses de Catherine Gabriel dans son but (24-26, 56′), Sonja Frey et Crina Pintea réussirent finalement à arracher un nul satisfaisant pour les deux équipes (26-26, FT).

“Vu la physionomie du match, c’est pas si mal que ça, d’autant plus qu’on était mené de deux buts sur la fin, soulignait Arnaud Gandais. Mais c’est encore très poussif. On joue sur courant alternatif en permanence… Besançon est une équipe très compliquée à jouer et c’est difficile de les déchiffrer si on ne passe pas beaucoup de temps dessus à la vidéo. On joue tous les trois jours en ce moment donc c’est pas évident. Mes joueuses sont allées chercher ce nul, ça c’est bien.”

Amanda Kolczynski (Besancon)

“Je pense que le résultat est logique au vu du match, estimait Raphaëlle Tervel. C’est un bon résultat que de faire nul ici. On aurait voulu un peu plus, c’est sûr, mais les filles ont été solides mentalement et j’en suis vraiment satisfaite. Depuis un moment, c’était notre petit bémol mais là, on a retrouvé une équipe solidaire, qui a pris ses responsabilités. Je préfère perdre la balle sur un excès d’engagement plutôt que de ne pas y aller en ayant peur. Je suis contente de ce que j’ai vu aujourd’hui.”

Vendredi, Issy-Paris remettra le couvert en Coupe EHF face au Lada Togliatti pour son troisième match en sept jours. De son côté, Besançon va pouvoir souffler un peu avant la réception de Metz, le 20 janvier prochain.

A Paris, Clément Domas

Issy-Paris – Besançon 26-26 (14-13)
Issy-Paris. Gardiennes : Solberg 15 arrêts/40, Dangueuger 1/2. Joueuses : Sercien-Ugolin 1 but/2, Pintea 5/8, Oftedal 2/5, Horacek 1/3, Abbingh 8/14, Mazens 0/1, Bulleux 0/1, Frey 7/12, Mala 0/1, Deba 2/3.
Besançon. Gardiennes :  Gabriel 14 arrêts/37, Stojak 2/5. Joueuses : Bouquet 1/4, Frecon 7/7, Dazet 2/3, Kolczynski 6/8, Dupuis 2/2, Manaut, Touré 0/2, Brame 1/1, Kouyaté 1/6, Nunez 2/4, Leveque 4/9.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).