LFH

Nantes s’active pour la saison prochaine

Le NLA s’active actuellement sur le marché des transferts pour la saison prochaine. Et si, sur le banc, les choses vont changer avec l’arrivée de Frédéric Bougeant, sur le terrain aussi, on devrait voir du mouvement. L’arrivée d’une championne du monde 2017 est acquise, une autre est en très bonne voie.

Fred Bougeant, encore en poste à Rostov-Don à l’heure actuelle, a déjà bien avancé sur son effectif pour la saison prochaine, et peut déjà compter sur deux signatures. Pour épauler Armelle Attingré dans les cages, Catherine Gabriel rejoindra Nantes pour deux saisons. L’internationale française, qui a vécu la victoire de ses coéquipières au dernier Mondial depuis les tribunes mais qui faisait néanmooins partie du groupe, se lancera dans un nouveau défi à 23 ans et quittera pour la première fois Besançon, son club formateur. Autre arrivée prévue, celle de Paule Baudouin à l’aile gauche. L’actuelle Fleurissoise retrouvera sur les bords de la Loire Fred Bougeant, un entraineur qu’elle a déjà côtoyé pendant quatre saisons au Havre (de 2003 à 2006 puis en 2001). Passée par Issy, Mios, Metz ou encore Bietigheim, l’ancienne internationale s’est également engagée pour deux saisons, alors qu’elle pointe actuellement au second rang des buteurs du championnat sous les couleurs de Fleury.

Camille Ayglon-Saurina, troisième recrue en approche

Pour continuer à renforcer son effectif, Fred Bougeant devrait pouvoir compter sur une quatrième championne du monde 2017. Catherine Gabriel, Blandine Dancette et Kalidiatou Niakaté et sans doute Camille Ayglon-Saurina, qui devrait faire son retour en LFH après un exil de deux ans du côté de Bucarest. Et Nantes se montre particulièrement intéressé. Au point d’avoir bien avancé quant à l’arrivée de la vice-championne olympique de Rio, qui ne verrait pas d’un mauvais œil de retrouver dans la cité des ducs Blandine Dancette, sa partenaire sous les couleurs de Nîmes et de l’équipe de France depuis plusieurs saisons. L’arrière droite s’est vue proposer un contrat de deux ans. Si celui-ci venait à être paraphé, ce qui semble en très bonne voie, l’effectif du NLA commencerait à avoir fière allure, puisqu’outre les quatre championnes du monde 2017, Fred Bougeant pourrait également compter sur, entre autres, les deux finalistes de l’Euro 2014 avec l’Espagne, Béatriz Escribano et Elisabeth Chavez.

 Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. ANues - le 10 janvier 2018 à 23h06

    Nantes aurait gagné au loto?

    • florent2208 - le 12 janvier 2018 à 11h09

      Non pas spécialement , mais faut savoir qu'Arnaud Ponroy le président fait partie des 500 plus grandes fortunes française alors évidemment , c'est juste que jusque là il ne voulait pas sortir spécialement les sous , et avec la signature du futur coach , celui ci veut des moyens pour faire quelque-chose.

  2. Sasori9 - le 10 janvier 2018 à 23h55

    Si Ayglon va jouer à Nantes ca veut dire que son mari va rester chez le H aussi ???

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).