LSL – Cesson

Qérimi part, Kalafut arrive

Un jour après avoir repris l’entraînement, Cesson boucle enfin son recrutement. Dominik Kalafut arrive en deuxième pivot, tandis que le Belge Arber Qérimi est libéré de son contrat.

Fin du feuilleton recrutement à Cesson. Les mouvements de cet été trahissent un constat d’échec du mercato de l’an passé, puisque le seul arrivé l’été dernier à être sous contrat est Thomas Bolaers. En plus de Florian Delecroix dont le retour à Nantes était prévu et des nombreux jokers médicaux qui n’ont pas apporté (Bruno Kozina, Jakub Mikita qui s’était blessé à son arrivée et qui n’a jamais joué, et Lars Jakobsen), Simon Ooms (prêté à Sélestat) et Arber Qérimi ont quitté le club. Les deux Belges, arrivés sous Yérime Sylla (alors sélectionneur de la Belgique), ont souffert pour leur première saison professionnelle. Ils n’ont pas réussi à se mettre au niveau de la Starligue, notamment Qérimi dont il était beaucoup attendu. Le demi-centre, qui avait signé un contrat de trois ans l’année dernière, a été libéré, annonce Ouest-France. Les dirigeants ne comptaient plus sur lui et ont engagé il y a plusieurs semaines Luka Mitrovic pour le remplacer.

Dominik Kalafut, un pari pour le poste de pivot

La libération de Qérimi a permis à Cesson de débloquer une place dans son effectif pour un pivot supplémentaire. En effet, avec le retour en retraite de Matthieu Lanfranchi et le prêt de Simon Ooms, seul Hugo Kamtchop-Baril occupait le poste. Son nouveau compère sera le Germano-slovaque Dominik Kalafut. Âgé de 23 ans et doté de mensurations impressionnantes (1,96 m, 120 kg), le fils de Peter Kalafut, international slovaque qui a disputé les JO de Barcelone en 1992, ne sera pas facile à bouger. Mais Christian Gaudin doit savoir qu’il y a une part de risque dans le recrutement de ce joueur. Kalafut vient du TSV Hannover-Burgdorf, où il a été formé et où il s’est révélé au public de Bundesliga lors de la première partie de la saison 2016-2017. Utilisé suite à des blessures sur ce poste, il avait plus que fait l’affaire en faisant partie des très bonnes surprises de la saison pour les Preux chevaliers. Il n’avait pu aider son équipe dans la deuxième partie de saison (où Hanovre n’avait pas gagné une seule rencontre) pour cause de blessure.

Et c’est bien là qu’est le risque : Kalafut sort d’une saison blanche avec Hanovre, avec de rares apparitions en équipe première. Non seulement les nouveaux pivots Ilja Brozovic et Evgeni Pevnov ont fait une saison complète et lui ont barré la route pour avoir accès au terrain, mais Kalafut a de nouveau été gêné par plusieurs blessures qui lui ont fait alterner périodes de rééducation et matchs avec la réserve. Néanmoins, si Kalafut s’intègre bien (la barrière de la langue peut être comblée par Christian Gaudin, germanophone) et, surtout, s’il parvient à mettre ses pépins physiques derrière lui, il reste possible que Cesson tienne une des bonnes surprises de la saison à venir. Kalafut a signé deux ans et clos ainsi le recrutement des Cessonnais, qui ont aussi embauché Alexandru Bucataru (gardien), Jean-Jacques Acquevillo (arrière gauche), Michal Szyba (arrière droit) et Luka Mitrovic (demi-centre).

Mickaël Georgeault

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Wassup-bob - le 24 juillet 2018 à 11h21

    Quelqu’un sait où va partir Querimi?

  2. Sam - le 24 juillet 2018 à 11h26

    Qerimi retourne en Belgique. Il a le seum que son pays se soit fait sortir par la France en Coupe du monde. Cette situation n’était plus tenable pour lui en France

  3. Pico - le 24 juillet 2018 à 12h26

    Et dire que Christmann était sensé recruter local…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).