Proligue – J11

Un podium s’affirme

Nebojsa Grahovac (Chartres)

La Proligue joue exceptionnellement en semaine, le week-end étant pris par les 32e de finale de Coupe de France. Le trio Chartres – Saran  – Nancy continue de dominer le championnat, prenant des points sur ses principaux poursuivants. De son côté, Sélestat sombre un peu plus.

Le classement commence à s’éclaircir en Proligue, alors qu’on s’approche toujours plus de la mi-saison. Le leader Chartres, tenu en échec vendredi dernier par Limoges, a repris sa marche en avant en livrant une partie solide du côté de Saint-Martin-d’Hères, où les Chartrains affrontaient le Grenoble-SMH Handball. Un 8-1 en un peu plus de dix minutes en première période (3-3, 8′ ; 4-11, 19′) a permis aux hommes de Jérôme Delarue de prendre un avantage décisif sur leurs adversaires, puisque l’écart ne s’est jamais vraiment réduit sur la suite du match. L’efficacité du duo ukraino-russe du CCMHB Sergiy Onufriyenko (7 buts) – Sergey Kudinov (8 buts) pourrait donner des idées aux grands de ce monde en cette période de tensions en mer d’Azov. Les deux hommes n’agissent cependant qu’à l’échelle chartraine, et c’est déjà pas mal, car ils sont les principaux acteurs du succès des leurs en Isère (23-29).

Victoire importante de Nancy à Massy

Derrière Chartres, Saran reste en embuscade. Les Saranais renouent avec la victoire après deux matchs sans succès, et avec la manière face à Cherbourg (38-29). Les locaux ont gardé au moins trois buts d’avance entre la huitième minute et un but de José Manuel Sierra dans le but normand laissé vide (5-2) et la fin de la partie. Saran n’a donc jamais vraiment douté, et a pu compter sur un Matthieu Drouhin de nouveau au top (10 buts dont 5/5 pen.), après deux dernières sorties plus délicates. Saran reste à égalité au classement avec Nancy, auteur d’une très belle performance en allant s’imposer dans la salle de Massy (22-27). Solidaires, très engagés, les Nancéiens ont fait l’écart en deuxième période et mis en déroute une équipe de Massy qui n’a pas pu compter sur ses pourvoyeurs de buts habituels (3/7 dont 2/4 pen. pour Luka Brkljacic, 2/6 pour Junior Réault). La performance d’Obrad Ivezic, chiffrée à 17 arrêts par les statisticiens de Proligue mais probablement au-delà de ce chiffre selon l’Est républicain, est également un facteur majeur pour expliquer la nouvelle victoire du GNMHB, désormais solidement installé sur le podium.

Saran et Nancy creusent l’écart sur Massy, mais aussi sur Dijon et Créteil, qui étaient face à face mercredi soir. En Bourgogne, les deux équipes sont restées tout le match au coude à coude et n’ont pas réussi à se départager, malgré un temps-mort chacun pris dans la dernière minute, sans but marqué (27-27). Les onze buts de Pierrick Naudin n’auront donc pas suffi à Dijon qui enchaîne un deuxième match sans gagner, après sa défaite à Massy la semaine dernière. Pour Créteil, toujours pas de victoire à l’extérieur, mais un bon point pris chez un adversaire direct. Les deux équipes ont néanmoins vu revenir Limoges à leur hauteur au classement. Les Limougeauds n’ont pas fait dans le détail face à Caen, la lanterne rouge (30-22), dans un match où le suspense a été maigre. On retiendra tout de même les 14 arrêts de Denis Serdarevic du côté de Limoges.

Sélestat inquiète

Côté favoris pour la montée d’avant-saison, une équipe fait défaut pour l’instant : Sélestat, le finaliste des derniers play-offs. Les Alsaciens n’ont pas gagné depuis septembre, et enchaînent cette semaine une cinquième défaite consécutive. Après Caen vendredi dernier, c’est face à une autre équipe normande en difficulté en championnat, Vernon, que le SAHB s’est incliné, à domicile de surcroît. Mené une grande partie de la rencontre, Sélestat a pourtant redressé la barre en approchant du money-time en prenant l’avantage dans le dernier quart d’heure. A cinq minutes de la fin, Thibaud Valentin donne même deux buts d’avance aux siens, laissant présager une issue favorable pour le public du CSI. Mais voilà, alors que Vernon n’a marqué que cinq fois en 25 minutes, les Normands parviennent à trouver les filets à quatre reprises dans les cinq dernières minutes. Pendant ce temps, comme tétanisés par l’enjeu, les hommes de Christophe Viennet déjouent totalement et ne marque plus un pion. Vernon renverse la vapeur et s’impose en Alsace (20-22), une victoire qui lui fait un bien fou puisqu’elle est la première depuis la première journée, où le SMV avait triomphé de Strasbourg, déjà une équipe alsacienne. Pour Sélestat, cela devient vraiment inquiétant. La direction a décidé de faire quelques changements en installant Thierry Demangeon aux côtés de Christophe Viennet à la tête de l’équipe. Des effets sont attendus pour le prochain match, dimanche en Coupe de France, du côté de Mulhouse.

C’est resserré pour le maintien

Cette victoire permet d’ailleurs à Vernon de revenir à deux points de Sélestat. Les équipes distancées sur les premières journées sont revenues dans le jeu pour le maintien, hormis Caen qui garde pas mal de retard sur la meute. Dans le choc du bas de classement, Strasbourg a longtemps cru réaliser une excellente opération du côté de Nice en clôture de la journée. L’ESSAHB, porté par son prolifique pivot Andrea Parisini (10 buts), a compté jusqu’à cinq buts d’avance en entrant dans le dernier quart d’heure (26-31, 49′). Mais Nice, emmené par un Jordi Deumal des grands soirs (8/8 au tir) est revenu, Nicolas Minne a égalisé à deux minutes de la fin et plus aucune équipe n’a marqué en fin de rencontre. Nice et Strasbourg se quittent donc sur un score de parité (34-34). Strasbourg manque l’occasion de revenir sur Nice, qui garde donc deux points d’avance sur son adversaire, premier relégable. Mais que Strasbourg se rassure : avec cinq points, le promu n’est plus si éloigné d’équipes comme Grenoble ou Sélestat au classement. Un exploit à Schiltigheim contre Saran la semaine prochaine pourrait permettre de resserrer davantage la deuxième partie du classement.

Retrouvez les résultats, le classement et les matchs à venir ici.

Mickaël Georgeault

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Tino - le 30 novembre 2018 à 07h03

    Chartres il faudra confirmer la semaine prochaine face à Massy

  2. Chantereyne - le 30 novembre 2018 à 09h15

    La ligne demarquant les deux championnats ( plays off et maintien) est déjà bien visible Dijon inclus pour les plays off à la 7eme place . Les 3pts d écarts entre Dijon et la JSC matérialise l écart. CHARTRES et NANCY confirment SARAN s est repris…en bas VERNON se redresse et SELESTAT s enlise…..

  3. Mon - le 30 novembre 2018 à 10h22

    Allez Nancy on continue !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).