Qualif Mondial 2019

Tous les qualifiés pour les play-offs

Les six nations qualifiées pour les play-offs de qualification au prochain championnat du monde 2019 sont désormais connues. Tour d’horizon.

Groupe 1 :

Sans surprise, la Russie a terminé première après une campagne de qualification parfaite : six matchs, six victoires. Ses deux derniers succès en Slovaquie (32-26) et face à la Finlande (36-26) ont fini d’assoir sa domination. Avec 33 buts, Timur Dibirov termine meilleur marqueur de son équipe.

Classement : 1. Russie 12 points / 2. Slovaquie 6 pts / 3. Finlande 3 pts / 4. Luxembourg 3 pts

Groupe 2 :

Organisé chez elle, à Klaipeda, la Lituanie a remporté son tournoi de qualification. Bien qu’inquiétée par Israël (24-20) et la Lettonie (29-27), les coéquipiers de Aidenas Malasinskas (22 buts en trois matchs) n’ont pas tremblé. La Lituanie retrouve la phase de play-offs après avoir été sorti dès le premier tour il y a deux ans pour les qualifications au Mondial 2017.

Classement : 1. Lituanie 6 points / 2. Lettonie 4 pts / 3. Géorgie 1 pt / 4. Israël 1 pt

Groupe 3 :

Crédit : Isabella Gandolfi / FIGH – Federazione Italiana Giuoco Handball

La Roumanie, favorite du tournoi organisé à Bozen en Italie, s’est fait peur leur de son dernier match face à l’Ukraine (26-26). Après avoir corrigé le pays hôte (34-24) et battu les Îles Féroé (28-20), les Roumains se sont évités une séance de calculatrice en cas d’égalité à trois dans le groupe. Eux-aussi vont retrouver les play-offs après avoir été éliminé il y a deux ans par l’Autriche en phase de poule.

Classement : 1. Roumanie 5 points / 2. Italie 4 pts / 3. Ukraine 3 pts / 4. Îles Féroé 0 pt

Groupe 4 :

Il est là, le scénario le plus fou de ces qualifications ! Le Portugal, au terme d’un match incroyable, a éliminé la Pologne (27-27). Avant la rencontre, les Portugais n’avaient besoin que d’un nul pour se qualifier tandis que les Polonais voulaient la victoire. Malgré un retour dans les toutes dernières minutes, les partenaires de Slawomir Szmal ont du laisser la qualification aux hôtes du tournoi. Comme il y a deux ans, le Portugal retrouvera les play-offs. A l’époque, les Lusitaniens avaient du sortir avec les honneurs face à l’Islande (23-26 / 21-20).

Classement : 1. Portugal 5 points / 2. Pologne 5 pts / 3. Chypre 2 pts / 4. Kosovo 0 pt

Groupe 5 :

Comme évoqué précédemment sur notre site (voir ici), les Pays-Bas ont éliminé la Belgique (33-30). Les neuf buts de Thomas Cauwenberghs n’ont pas suffi côté diable rouge dans un match particulièrement engagé (14 minutes d’exclusion côté Oranje, 8 côté belge). Bobby Schagen, arrière droit néerlandais, termine meilleur marqueur de ce premier tour de qualification. Les Pays-Bas retrouveront les play-offs comme il y a deux ans.

Classement : 1. Pays-Bas 10 points / 2. Belgique 7 pts / 3. Turquie 7  pts / 4. Grèce 0 pt

Groupe 6 :

Dans le seul groupe à trois équipes, la Bosnie-Herzégovine a raflé le dernier ticket pour les play-offs. Opposé à la Suisse lors de leur dernière double confrontation, les Bosniens l’ont emporté à deux reprises (24-21 en Suisse et 21-15 à la maison). Ils retrouveront, eux aussi, la phase de play-offs.

Classement : 1. Bosnie 6 points / 2. Suisse 4 pts / 3. Estonie 2 pts

Les six premiers qualifiés pour les play-offs :

Lituanie
Pays-Bas
Portugal
Roumanie
Russie
Bosnie-Herzégovine

Le règlement :

  • Sur les 24 pays participants au Mondial 2019 organisé au Danemark et en Allemagne du 10 au 27 janvier, 13 seront Européens.
  • La phase de play-offs qui se déroulera en juin opposera les six nations issues du premier tour et les douze derniers pays de l’Euro 2018
  • La France, l’Allemagne et le Danemark sont déjà qualifiés. Le vainqueur de l’Euro 2018 prendra le dernier ticket qualificatif. Si la France, l’Allemagne ou le Danemark décrochent l’or, le vice-champion sera qualifié.

Clément Domas

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos EDF

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jamie - le 16 janvier 2018 à 11h56

    C’est cool pour le handball portugais qui monte en niveau petit à petit. Ils ont un bon vivier de joueurs en plus. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi on ne les vois pas souvent dans compétitions majeurs. Ils sont en train de rectifier leur déficit de formation.

  2. Averell - le 16 janvier 2018 à 12h16

    En revanche, c'est la degringolade pour la Pologne…

  3. Tilleul - le 16 janvier 2018 à 17h43

    Joli bébé le pivot lituanien

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).