Starligue – J5

Chambéry, un renouveau à confirmer

Bien compliqué de sortir une rencontre plutôt qu’une autre dans cette cinquième journée de Starligue. Mais on observera avec attention la capacité de Chambéry à confirmer son début de saison parfait.

Les amateurs de vin attendent chaque fin d’année le Beaujolais Nouveau, les fans de handball ont pu découvrir ces dernières semaines le Chambéry nouveau. Si les impressions ont montré que le club savoyard était entré dans une nouvelle ère, les chiffres l’ont confirmé. Deux ans qu’il n’avait pas gagné quatre matchs à la suite en championnat comme il l’a fait depuis la reprise. “Toulouse, Tremblay et Aix chez eux, Dunkerque chez nous, ce n’était pas facile comme calendrier. Mais si on veut jouer l’Europe, ce sont le genre de rencontres qu’il nous faut gagner. Après, on ne va pas faire les cow-boys, on sait d’où on vient et dans quel état on était la saison passée à cette époque” tempère l’arrière gauche chambérien Quentin Minel. On n’attendait pas son équipe à telle fête après la neuvième place la saison passée. Enfin si, sans doute, puisque sur le banc, les visages ont changé et à lire les articles un peu partout, on sent bien que la présence d’Erick Mathé change beaucoup de choses. Au quotidien, mais aussi au coeur même des rencontres. “Il a mis un cadre avec un groupe qui se plaignait de manques de repères la saison passée, surtout quand les choses n’allaient pas dans le bon sens. Erick concerne tout le monde, que ce soit pendant les matchs ou au quotidien et cela s’est vu. On a peu de trous dans nos matchs” continue Minel.

Au révélateur dans les prochaines semaines

Concerner tout le monde, cela signifie aussi que ceux qui avaient énormément de responsabilités la saison passée en ont un peu moins. Et Minel, utilisé parfois à l’excès par Ivica Obrvan, en fait partie. Notamment car l’Espagnol Alejandro Costoya, arrivé cet été, réalise un début de saison de bonne facture. “On ne peut pas se plaindre la saison passée de ne pas avoir assez de rotations et pleurer cette saison parce qu’on joue moins. C’est une donnée qu’il a fallu intégrer, mais cela ne change rien à mon quotidien, et c’est sans doute cliché mais tant que les résultats sont là, moi, ça me va” continue le capitaine chambérien. Et pour l’instant, de ce côté là, tout va bien. Mais après avoir parfaitement géré les matchs contre les équipes en forme ou outsiders du championnat, c’est un autre type de duel que Chambéry va devoir négocier. La réception d’Istres, le promu, qui s’était permis le luxe de venir gagner au Phare la saison passée en coupe de la ligue. “Il ne faut pas croire que cela va passer tout seul. Istres a montré de belles choses depuis la reprise, ils n’ont jamais été ridicules et ont posé de gros problèmes aux gros” prévient Captain Minel. Istres cette semaine, Nîmes et Saint-Raphaël les suivantes, les prochaines journées vont nous montrer si ce Chambéry est bâti pour durer.

Nantes et Ivry en danger en Ile-de-France

(photo : Bertrand Delhomme)

L’autre équipe invaincue du championnat, Nantes, se déplacera chez une autre formation en forme, Tremblay. Pour l’instant, les hommes de Benjamin Braux ont ennuyé tout le monde qui a croisé son chemin et pour le H, le déplacement en Ile de France, le premier de la semaine, ne sera pas des plus simples. Paris, qui pointe juste derrière, ne devrait pas être trop ennuyé par la lanterne rouge Pontault-Combault, qui a coulé la semaine dernière à Saint-Raphaël et qui se prépare des lendemains compliqués, puisqu’après le PSG, Montpellier sera au programme. Des Héraultais qui recevront Dunkerque pour mettre un terme à leur série compliquée de trois défaites consécutives. Nîmes, à Ivry, et Saint-Raphaël, à Cesson, partiront favoris mais cela n’assure en rien que les points tombent dans leur escarcelle. Enfin Aix, qui reste sur deux défaites consécutives, va devoir s’imposer à la maison face à Toulouse sous peine de plonger franchement dans le doute avant le premier weekend européen de son histoire.

Le programme de la cinquième journée :

Mercredi 03.10
Aix – Toulouse à 20h00
Chambéry – Istres à 20h15
Ivry – Nîmes à 20h30
Tremblay – Nantes à 20h30
Paris – Pontault-Combault à 20h45
Montpellier – Dunkerque à 20h45 (en direct sur beIN Sports 1)

Jeudi 04.10
Cesson-Rennes – Saint-Raphaël à 20h45 (en direct sur beIN Sports 1)

Kevin Domas

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Franck du 85 - le 3 octobre 2018 à 13h46

    Chambé c’est un peu la bouffée d’air frais dans ce début de championnat. Ça fait plaisir de revoir ce club au top, presqu’autant que revoir un vieil ami un peu perdu de vue.

  2. No - le 3 octobre 2018 à 14h43

    Un debut de saison largement mieux négocié mais toutefois il faut pas s enflammer un leader de circonstance, la semaine à L Arena c est surtout le PAUC qui perd .. la base offensive à gauche est inefficace et je doute de l animation du demi centre…heureusement Briffe et Minel sont la

  3. No - le 3 octobre 2018 à 14h43

    Base offensive à droite …

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).