Starligue – J9

Le PSG confirme sa superiorité

Crédit photo: Emmanuel Durieux

Face à de vaillants Dunkerquois, les Parisiens ont su trouver les ressources pour prendre les 2 points avec une victoire sur le score de 27-23.

Dans une salle des Stades des Flandres bouillante, Paris a dû cravacher pour dominer Dunkerque. Les locaux ont confirmé leur très bonne défense en encaissant seulement 27 buts, plus faible total de Paris depuis le début de la saison en championnat.  Les 2 équipes restent sur une victoire : l’USDK s’est imposé à domicile 24-17 face à Cesson-Rennes lors de la 8ème journée de Lidl Starligue tandis que le PSG a été cherché une victoire convaincante à Flensburg mercredi sur le score de 20-27 en EHF Champions League.

Crédit photo: Emmanuel Durieux

Et ce sont les visiteurs, surfant sur la vague qui se mettent en évidence pour ce début de match. Les Dunkerquois, pas totalement rentrés dans leur match, commettent des erreurs qui profitent aux Parisiens pour réaliser le 1er break de cette partie (1-4, 6’). S’ensuit ensuite d’un match dans le match entre les deux portiers : Oleg Grams et Thierry Omeyer. Auteurs de 10 arrêts chacun, dont 7 et 8 rien qu’en première période, les deux goals ont permis à leurs équipes respectives de rester dans la partie. Cependant, c’est bien Dunkerque qui, poussé par son public, revient dans la partie et pousse le coach parisien à poser son 1er temps-mort (6-7, 16’). Sanctionné de 4×2 minutes en cette première période dont 2 assez rapidement après ce temps-mort, Dunkerque en subit les conséquences. Il n’en fallait pas plus pour que Paris recreuse l’écart, et c’est au tour de Patrick Cazal de prendre son 1er temps-mort (6-11, 21’). La fin de première période est équilibrée, le combat attendu entre ces deux équipes a bel et bien lieu. Paris prend les devants avec 4 buts d’avance (9-13, M-T).

2ème période : Dunkerque résiste, Paris termine

Crédit photo: Emmanuel Durieux

Le début de seconde période est plutôt en faveur des Dunkerquois et reviennent à 2 buts de leur adversaire, ce qui enflamme une fois de plus les Stades des Flandres. Cependant un 2 minutes supplémentaire va venir contrarier leurs plans et Paris va reprendre l’avantage. Le PSG, qui a lui aussi concédé 5×2 minutes a su bien gérer la situation, tandis qu’au contraire l’USDK n’a pas su en profiter (12-16, 39’). Si Dunkerque résiste bien et tient le choc, Paris quant à lui, gère plutôt bien son match. Appliqués les Parisiens ne laissent pas l’ombre d’un doute dans cette deuxième période, même si l’écart au score n’évolue pas énormément entre les deux équipes. Mikkel Hansen fait parler sa puissance pour porter le score à + 6 (17-23, 50’). Ces dix dernières minutes permettent de voir l’entrée du 2nd gardien de l’USDK : Samir Bellahcene. Il réussit une très bonne entrée avec 4 arrêts en 9 tirs pour un taux de réussite à plus de 44%. Cependant, cela ne suffit pas à faire pencher la balance. Pour ces dernières minutes, le public est debout pour féliciter les deux équipes qui ont produit un jeu de qualité. L’USDK n’a pas à rougir de sa prestation et Reiner Taboda vient terminer le bon travail avec un dernier but (23-27, FDM).

Les réactions :

Florian Billant : On savait que ça allait être dur. En début de première mi-temps, on a eu quelques échecs. Défensivement, on a été très solide et c’est ce qu’on voulait. En attaque, on a fait de belles choses aussi malgré quelques pertes de balles. Il y  a de la satisfaction.

Patrick Cazal : Je suis plus content du contenu de cette défaite, que la victoire face à Cesson-Rennes. Il y avait un adversaire de qualité.  Quelques oublis par moment sur les extérieurs mais je suis très satisfait du comportement de cette équipe.

Les statistiques :

USDK Dunkerque-Paris Saint Germain 23:27 (9:13)
Arbitres : Karim et Raouf Gamsi

Dunkerque : Grams (10 arrêts dont 1/1 pén) , Bellahcene (4 arrêts dont 0/0 pén) ; Billant (7/8 dont 4/4 pén), Nagy (1/4), Nkonda (0/1), Taboada (5/8), Suholeznik (0/1), Pineiro (1/1), Soudry (1/1), N’Goma, Pelayo (3/5), Davyes, Rahim (1/1), Langaro (3/6), Lippens, Butto (1/5 dont 1/3 pén)

Paris : Omeyer (10 arrêts dont 2/7 pén), Ivah ; Gensheimer (2/6 dont 0/1 pén), Stepancic (2/3), Keita (1/1), Sagosen (4/7), Kounkoud (3/5), Toft Hansen (6/6), Rémili (5/8), Abalo, Dourte, Karabatic, Morros, Hansen (4/6), Ekdahl du Rietz, Nahi

A Dunkerque, Alexandre Riotte

HandNews & CasalHand

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. Moorgan9 - le 18 novembre 2018 à 15h23

    J’ai hâte de voir le déplacement des rouges et bleus à la Sud de France Arena! J’espère un sursaut des champions d’Europe. Et un vrai match référence pour la course au titre (en attendant les autres)…

  2. BarçaLassa - le 18 novembre 2018 à 16h10

    À ce rythme, le PSG deviendra un jour le club le plus titré de la StarLigue.

    MHB doit vraiment s’inquiéter.

    • Idisabo - le 18 novembre 2018 à 16h22

      Que le PSG gagne déjà la ldc, on reparlera du reste après…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).