Coupe EHF (F) – 1er Tour

L’heure de la rentrée européenne pour l’ESBF

Le premier tour de Coupe EHF féminine débute ce week-end. Seize matchs sont au programme et un club français entre déjà en lice : Besançon. Pour sa troisième participation d’affilée dans cette compétition, le club franc-comtois affronte Colegio de Gaia/Colgaia-Toyota, formation basée à Porto au Portugal. Un démarrage plutôt tranquille.

Il y a vingt ans, l’ESBF débutait sa campagne de Coupe EHF face à ce même adversaire portugais. A l’époque, Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce étaient sur le parquet pour jouer et les Bisontines s’étaient tranquillement qualifiées (21-15 / 30-20). De retour dans la petite salle défraîchie portugaise “rien n’a changé depuis 20 ans, ce gymnase est toujours aussi petit (300 places) mais en un peu plus vieux”, sourit Tervel au micro de France Bleu Besançon.

Aujourd’hui, Colegio de Gaia reste l’une des meilleures équipes du pays. Historiquement, le club a toujours disputé une Coupe d’Europe, principalement la Challenge Cup, depuis la saison 1997/1998. Vainqueur du championnat et de la Super Coupe du Portugal l’année passée, Colegio de Gaia disputera la Coupe EHF pour la deuxième saison d’affilée. Lors de l’édition précédente, les partenaires d’Helena Soares n’avaient pas démérité face à Bera Bera mais s’étaient finalement fait sortir dès le premier tour (25-26 / 23-31).

Deux joueuses de Colegio de Gaia ont disputé l’Euro U19  cet été, où le Portugal a terminé quatorzième sur seize : Beatriz Figueiredo (12 buts) à l’aile droite et Filipa Barbosa en demi-centre (7). Mais globalement, le club s’est affaibli par rapport à la saison passée. Bebiana Rodriguez Sabino est la dernière internationale A du collectif et Colegio de Baia a surtout perdu l’une de ses meilleures joueuses cet été : Joana Resende. Meilleure marqueuse de la compétition, internationale A et plus grand espoir du pays sur son poste d’arrière gauche, Resende a mis les voiles vers le Benfica. En somme, Besançon ne devrait pas avoir trop de mal à contenir la jeunesse portugaise.

D’ailleurs, les dirigeants bisontins ont choisi de rallier Porto dès jeudi depuis Brest pour profiter – un peu – des charmes de la cité portugaise après un début de championnat à 100 à l’heure (2 défaites et 1 victoire en une semaine). Cette entrée en matière européenne s’annonce à priori en douceur.

HandNews nouvelle application

1 CommentairePoster un commentaire

  1. GuyMoselle - le 7 septembre 2019 à 14h31

    aller l'ESB
    voila vous êtes les premières à entamer le rytme infernal

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).