EDF (M)

Jackson Richardson se lance en politique

La gloire du handball français et illustre numéro 17 des Bleus, Jackson Richardson, a décidé de relever un nouveau défi en rejoignant le terrain politique dans le cadre des prochaines élections municipales à Marseille. L’ancien “Barjots” a rejoint la liste du candidat Bruno Gilles (LR) pour la succession du maire sortant, Jean-Claude Gaudin. 

On se souvient de Jackson Richardson aux côtés de ses coéquipiers de l’OM Vitrolles prendre position au début des années 90 pour lutter contre l’arrivée du Front National à Vitrolles. Celui qui a remporté en 1993 la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe avec la grande équipe de l’OM Vitrolles de Jean-Claude Tapie a donc décidé de revenir dans la région natale de sa femme. “J’avais envie de redonner à Marseille ce qu’elle m’a donné. Je m’y sens chez moi”, a déclaré “Jack” au journal la Provence.

Le sénateur Bruno Gilles attend encore l’investiture du parti des Républicains mais celui-ci a déjà annoncé à l’AFP “Jackson est motivé, il n’est pas là pour faire de la figuration. L’objectif, c’est qu’il soit l’adjoint en charge de l’accueil des épreuves des Jeux olympiques de 2024 dont la voile”. 

On se souvient qu’il y a quelques années, l’ancien arrière droit international, Joel Abati, s’était lui aussi lancé dans une carrière politique au sein du conseil régional de la région Languedoc aux côtés de l’ancien maire de Montpellier, Georges Freche. Le “révérend” avait occupé pendant un mandat le poste de vice-président en charge des sports de la région.

HandNews nouvelle application

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. clément - le 10 septembre 2019 à 21h58

    oh Jackson, oh non, pas ça Jackson, pas toi, pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait ! Aïe aïe aïe aïe aïe…

  2. Moorgan9 - le 10 septembre 2019 à 22h01

    Sinon, l’intérêt réel de l’article, hormis voir un flot de commentaires plus inutiles les uns que les autres, il est ou?

  3. cochonne - le 10 septembre 2019 à 23h09

    Cher Jackson, j'ai lu votre livre intitulé "Jack l'inventeur".
    On y détecté une certaine timidité, une fragilité ainsi qu'une frustration liée à votre perception de la façon dont on vous traite.
    Êtes-vous bien arme mentalement et psychologiquement pour intégrer le monde politique ?
    Au handball, lorsqu'on est le meilleur, on est adulé, en politique on est détesté et vous ne méritez pas la détestation.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).