Eurotournoi

Montpellier et Nantes bien placés pour une finale

Montpellier et Nantes sont en bonne position pour se défier en finale de l’Eurotournoi, la traditionnelle compétition de pré-saison organisée à Strasbourg, dimanche. Les deux clubs français sont en tête de leurs groupes respectifs.

Montpellier est bien placé pour accéder à la finale de l’Eurotournoi. Les Montpelliérains ont fait le travail jeudi en disposant aisément de Tchekhov (35-27). Les hommes de Patrice Canayer ont très vite creusé l’écart grâce à une défense très solide, qui n’a encaissé que huit buts en première période (16-8). De quoi dérouler en deuxième période, pour s’assurer un succès tranquille. Les Russes se sont rachetés ce vendredi face au Benfica Lisbonne. Après 20 premières minutes équilibrées (11-11, 20’), le club 18 fois champion de Russie en 18 ans d’existence prend les devants en fin de première période (17-14, 30’). Le coup d’accélérateur décisif est donné dans le premier quart de la deuxième mi-temps, Lisbonne buttant sur la défense du Medvedi et notamment sur son gardien Artem Grushko (8/18 arrêts). L’ancien du Vardar Skopje Dimitri Kiselev enchaîne les buts (10 au total) et permet à son équipe de s’envoler (26-18, 45’). Les Lisboètes s’inclinent de sept buts face à l’équipe de la banlieue de Moscou (34-27). À noter que Kevynn Nyokas a joué en deuxième période et a marqué deux buts. Ce résultat rend la première place presque acquise à Montpellier, qui devra assurer ce samedi contre le Benfica.

Elverum a fait belle impression

Dans l’autre groupe, l’équipe attendue comme la plus faible a joué des tours aux plus gros. Le champion de Norvège Elverum a livré un match plein jeudi face au dernier quart de finaliste de la Ligue des champions, Szeged, et a décroché un score de parité (32-32). Cette équipe composée de nombreux jeunes joueurs (le plus âgé, Endre Langaas, a 27 ans) a de nouveau été épatante face à Nantes ce vendredi soir. Mené dès le début du match, Nantes parvient à égaliser par la voie de Sebastian Augustinussen (5-5, 10’), mais ne passe pas devant. Au contraire, c’est Elverum qui impose le rythme et prend de vitesse l’équipe d’Alberto Entrerrios. Bien aidés par un solide Emil Imsgard dans les buts (10 arrêts en première période, 18 au total), les coéquipiers de Sigvaldi Gudjonsson (7 buts) accroissent progressivement leur avance, comptant cinq longueurs juste avant de rejoindre les vestiaires (13-18, 30’) et sept peu après en être revenu (14-21, 33’).

Nantes, toujours privé de nombreux joueurs (Feliho, Pechmalbec, Gurbindo notamment), parvient à réduire l’écart à trois buts (19-22, 36’) grâce notamment aux erreurs de son adversaire, qui a peu de réussite avec le jeu à 7. Le H reprend confiance, sans pour autant réduire l’écart dans un premier temps (24-27, 46’). Dans le dernier quart d’heure, les Violets prennent le dessus dans le jeu, et sur deux jets de sept mètres de Kiril Lazarov, égalise puis prend la mène pour la première fois du match (32-31, 56’). Valero Rivera se charge d’assommer Elverum dans les dernières secondes avec trois buts (35-32). Nantes s’impose donc après avoir été mené pendant près de 55 minutes par Elverum, qui aura fait forte impression sur ces deux jours. Si les Norvégiens sont désormais assurés de terminer derrière Nantes, le H devra s’imposer ou faire match nul ce samedi contre Szeged pour décrocher la première place.

Mickaël Georgeault

HandNews nouvelle application

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Patrig - le 24 août 2019 à 01h07

    Quelqu’un a les statistiques du match du H?

    • stephane_44 - le 24 août 2019 à 15h43

      Bonjour la censure 😉

  2. Misou Mizou - le 24 août 2019 à 07h18

    Pas de Bonnefoi…???!???…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).