Mondial 2019

Hécatombe chez les Espagnols

L’équipe d’Espagne a perdu plusieurs de ses joueurs-clés lors des deux dernières rencontres du championnat du monde. Et dire qu’il lui reste encore un match à disputer…

Côté espagnol, la blessure de Rodrigo Corrales, touché par la chute d’un panneau LED sur son genou, est oubliée. En revanche, certaines autres vont avoir un impact direct non seulement sur le match pour la septième place que les Guerreros ont encore à jouer, mais aussi sur le reste de leur saison en club. Blessé lors du match face au Brésil, le demi-centre Dani Sarmiento, qui évolue du côté de Saint-Raphaël, souffre d’une contusion à la cuisse gauche qui pourrait le tenir éloigné des parquets pendant un mois. “Après l’IRM pratiquée, nous pouvons constater une double blessure : une contusion de la face antérieure de la cuisse et une rupture des fibres musculaires de la partie supérieure” a déclaré le médecin de la Roja Juan José Muñoz Benito dans un communiqué. Sorti porté par ses coéquipiers, Sarmiento a d’ailleurs été remplacé dès le lendemain par le sélectionneur espagnol Jordi Ribera.

Celui qui était revenu dans l’équipe pour prendre sa place, le jeune arrière gauche de Kielce Dani Dujshebaev, a été encore plus malchanceux. Sorti à deux minutes de la fin de la rencontre face à l’Allemagne, mercredi, il souffre d’une rupture d’un des ligaments croisés du genou droit aggravée d’une lésion au ménisque. Si le médecin espérait une simple entorse quelques minutes après la fin de la rencontre, l’IRM pratiquée hier ne laisse aucun doute, et le cadet des frères Dujshebaev devra subir une intervention chirurgicale, son absence devant se chiffrer entre six et neuf mois. Jordi Ribera pourrait ne pas appeler d’autre joueur pour le remplacer, alors que la sélection espagnole affrontera l’Egypte samedi à Herning. Un match capital, puisque seul le vainqueur, qui terminera septième du Mondial, sera assuré d’une place dans un tournoi de qualification olympique.

A Hambourg, Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. LSprewell_NYK - le 25 janvier 2019 à 10h52

    A la prochaine compet je propose de jouer tous les jours, 16 équipes et tout le monde s'affronte.
    Vu qu'on est dans le délire autant y aller jusqu'au bout.

    • Etienne221 - le 25 janvier 2019 à 11h54

      Un match le matin et un match le soir !! Et 14 joueurs par équipes !! 😀 😀

      • tartiflush - le 25 janvier 2019 à 12h12

        Nan on change rien, 24 équipes c'est bien…et tout le monde s'affronte. soit 23 matchs, 1 le matin, 1 le soir, ça tient en 12 jours, on est bon sur le timing, et c'est bien plus court que le format actuel….
        Par contre, plus de remplaçant, c'est chiant, 7 joueurs jusqu'à ce que mort s'en suive.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).