Mondial 2019

Les Bleues tombent d’entrée face à la Corée

Crédit: Stéphane Pillaud / FFHB

Face à une redoutable équipe de Corée, les Françaises ont chuté lors de leur match d’ouverture au mondial (27-29). Elles n’auront pas le temps de morfondre avant d’affronter le Brésil samedi (7 heures HF). 

Les Françaises sont tombées sur une belle équipe de Corée du Sud lors de ce match d’ouverture. Elles ont mené très rapidement dans la rencontre (3-1, 5e) mais ce n’a pas suffi pour lancer clairement ce mondial. Sur l’enchaînement défense, montée de balle, rien à dire. Tout était bien huilé. Que ce soit en 0-6 ou en 5-1 (pendant huit minutes). Les ballons étaient bien montés. Ce qui a un peu plus pêché, c’est l’attaque placée. Les Françaises ont perdu des ballons (8 en première période), échoué face à Park (8 arrêts en première période). Cela a permis aux Coréennes de Ryu, l’arrière droite de Paris 92 bien en jambes, de rester en vie à la pause (13-12, MT). 

L’entame de deuxième mi-temps a été toute aussi compliquée. Les Françaises sont vite retombées dans leurs travers, et ne parviennent pas à trouver des solutions en attaque. Cinq ballons perdus contre un coréen dan le premier quart d’heure. C’est Yu, sur son aile droite avec un petit coup de poignet qui donne quatre longueurs d’avance aux siennes alors en infériorité numérique (18-22, 45e). Après avoir essayé avec une ses jeunes, Olivier remet ses cadres sur la base arrière. C’est Chloé Bouquet, après son premier but qui  a poussé Lee à la faute. L’arrière coréenne prend un carton rouge et Alexandra Lacrabère se charge de transformer le 7 mètres (21-22, 49e). Pourtant près du but, les Françaises ne sont pas parvenues à prendre le dessus alors que leurs adversaires ne baissaient pas d’intensité (17 pertes de balle au total). La défense des coéquipières de Ryu, était toujours aussi agressive et poussait les Françaises à perdre les ballons. La défaite a donc été inévitable pour ce premier match (27-29)Ce sont des points perdus, on est déjà au pied du mur, avouait Olivier Krumbholz au micro de beIn Sports. On a perdu beaucoup de duels on n’a pas réussi à contrer Ryu qui est leur meilleure joueuse “. Le Brésil arrive vite, il se dressera devant les Françaises demain (7 heures HF) et se retrouve dans la même situation après sa défaite 30-24 face à l’Allemagne. Une élimination de la Corée avant le tour principal pourrait ne donner aucune conséquence à cette défaite pour la suite de la compétition.

Maxime Cohen.

Pub Espace Pronos EDF

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. emilcostarica - le 30 novembre 2019 à 11h43

    nze minko tu ne joues pas toute seule!
    lacabrère, ayglon faut laisser la place aux jeunes, ça va trop vite pour vous!
    krumbloz qui rigole à -4 dans les dernières minutes….

  2. Sasori9 - le 30 novembre 2019 à 11h53

    A la 49ème minute quand les Beues ont l'occasion d'égaliser le score, elles se sont sabordé en ratant deux tirs, ( à coté en plus). Ca, c'est à cause le match de préparation, bcp trop facile à mon gout, parce que les bleues attaquent sans rencontrer une défense agressive. Elles ont gardé ces mauvaises habitudes. d'ou ces nombreux perte de balles…..

    Puis quand les Coréennes attaquent, elles font des passes et en même temps, elles se déplacent ( ce n'est pas 2 ou 3 mais toutes !!!) Les Bleues n'ont pas habituée à ca, ca explique pourquoi elles font des fautes !

    Ryu, la Coréenne de Paris 92, a infligé 13 buts aux Bleues ( je ne suis pas sur le compteur), je trouve ca trop ! Aucune bleue n'a réussi à calmer Ryu.

    Pour finir, les Bleues auraient du se méfier les Coréennes parce que, depuis que je connais Handball, les Bleues ont tjs du mal face à la Coréenne.

    Avec la méthode d'il y a deux ans, ca ne pose pas de pb avec une défaite. Mais maintenant, la formule est comme EHF, ca complique des choses… Et en plus au deuxieme tour elles vont rencontrer les trois pires ennemies : Norvège, Pays Bas, Serbie ou Slovènie…. Il faut que les Bleues gagnent 4 matches de suites…

  3. Averell - le 30 novembre 2019 à 12h20

    Les bleues fideles a leurs habitudes.
    Ca aurait pu etre le titre de l'article. Non seulement parce qu'elles commencent encore un tournoi majeur par une defaite, mais aussi parce qu'elles ont connu a nouveau une enorme gabegie offensive avec les montants, les tirs a cote ou les lobs dans les mains de la gardienne. Sans compter les pertes de balle…
    Alors oui, avec cette nouvelle formule alambiquee et compliquee, ca risque d'etre un boulet dur a trainer pour la suite de la competition.
    Mais attention a ne pas tout de suite bruler les idoles d'hier comme emilcostarica.
    On voit que les bleues ne sont pas les seules a s'etre fait surprendre (Pays-Bas et Bresil aussi) et que les surprises ont souvent lieu sur les premiers matchs de la competition, quand les "petites" equipes sont encore fraiches. Mais il vaut mieux commencer une compet par une defaite et la terminer par une victoire que l'inverse!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).