Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

N1

Issam Tej, entraîneur en formation

, par Zorman

Après une longue et glorieuse carrière de joueur, le pivot tunisien Issam Tej, habitué du championnat de France pour avoir joué durant 9 ans sous les couleurs de Montpellier, a raccroché son maillot pour un polo d'entraîneur adjoint, à Angers. Nous avons pu aller à sa rencontre et lui poser quelques questions, au sortir de la belle victoire de son équipe à Grenoble (26-27).   Handnews : Vous vivez à Angers votre première expérience en tant qu’entraineur adjoint à haut niveau, comment vous sentez-vous dans ce nouveau rôle ? Issam Tej : Je commence déjà à prendre des repères donc c’est pas mal, prendre du plaisir aussi. Je suis dans une période de formation où je dois apprendre aussi mais j’essaie de donner de mon expérience, d’apporter de ce côté-là. Pour moi c’est une belle expérience, je commence à m’adapter aux côtés de joueurs qui ont envie, autour d’un projet de montée en Proligue, ce sont de très grands objectifs et c’est très bien.   HN : A l’intersaison, l’effectif a vu de nombreux départs et arrivées, est-ce plus compliqué d’arriver dans un nouveau club dans ces conditions ? IT : On a construit l’équipe depuis le mois de janvier, donc on savait qu’il y avait beaucoup de départs, il y avait beaucoup de joueurs qu’il fallait changer, changer le style de jeu, changer beaucoup de choses donc on a beaucoup bossé sur ça et sur le recrutement. Aujourd’hui, on attend plus d’adaptation des joueurs, plus d’automatismes entre eux sur le terrain, parce que dans la vie ils s’entendent bien. Aujourd’hui on a 9 départs, 9 arrivées, et on essaie de travailler sur ça.   HN : Après 5 journées, avec 2 défaites et 3 victoires dont deux chez des relégués de Proligue, quel bilan faites-vous quant aux ambitions que peut avoir l’équipe ? IT : On a malheureusement démarré avec 2 défaites dont une à domicile mais ce qui est important c’est qu’on a pu se rattraper contre des équipes qui ont le statut VAP qui jouent la montée, et surtout de les gagner chez eux. C’est un avantage pour nous. Maintenant il faut se projeter vers l’avant, le travail est fait sur ces deux matchs là donc maintenant il faut progresser et aller chercher d’autres victoires, toutes aussi importantes.   HN : Jeune entraîneur, vous avez raccroché votre maillot de joueur, ça ne vous manque pas trop ? IT : Ça manque oui, je ne peux pas dire que ça ne me manque pas de mettre mon maillot et être sur le terrain, mais aujourd’hui il faut penser à autre chose et laisser la place aux autres. J’ai tourné la page du Issam Tej joueur et j’ai passé un autre cap, dans un autre registre, un autre sujet, celui du Issam Tej entraîneur. On repart du bas de l’échelle et on essaie de la grimper doucement en essayant de prendre plus d’expérience et de bien se former.  

Propos recueillis par Antoine Piollat

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kaczo 13
Kaczo 13
4 années il y a

Bonne route Issam, tu nous a laissé tant de bons souvenirs au MHB, reste un guerrier.

rkj4
rkj4
4 années il y a

Sympa la photo en tête de l'article.
Elle a dû être prise l'une des très rares fois où Issam Tes a foulé le terrain de Créteil, lors de ses 2 années de contrat.
Mais à part ça, j'aimais bien le voir jouer à Montpellier, avant qu'on ne lui dise merci et bye-bye.

Nos derniers articles

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x