Proligue – J24

Derrière Chartres, tout reste à jouer

Gustavo Rodrigues (Creteil)

Chartres a officiellement obtenu son ticket pour la Starligue et doit désormais attendre le Final 4 de Saint-Brieuc pour tenter de décrocher le titre de champion. Le suspense demeure pour la composition des play-offs, Limoges et Saran étant plus que jamais au coude à coude.

Vendredi soir, Jérôme Delarue, le coach de Chartres, était ému. « On a réussi à dominer notre championnat, mais tout ce qu’il a fallu mettre pour le dominer comme ça, c’est exceptionnel ! Je suis trop fier, trop content, » déclarait-il au micro de Chartres.live, à l’issue de la rencontre contre Vernon diffusée sur notre site et largement remportée par le leader (38-28). Il faut dire que Chartres a réalisé une saison de haute volée, parvenant à distancer ses adversaires progressivement à force de régularité. Les Chartrains termineront premiers de la saison régulière et ont atteint leur objectif : la montée en Starligue. Il ne leur reste plus qu’à se battre pour le titre de champion, qui sera disputé lors du Final4 de Saint-Brieuc, les 18 et 19 mai prochains.

Créteil proche de Saint-Brieuc

Derrière Chartres, Créteil devrait bien finir deuxième du championnat et accrocher le deuxième billet qualificatif pour les demi-finales du championnat. À domicile contre Nancy, les Cristoliens ont survolé les débats face à un concurrent direct. Créteil a maîtrisé sa rencontre dès le départ (12-6, 25′), les Cristoliens voient pourtant Nancy revenir en début de deuxième période (14-13, 35′). Mais les Lorrains, privés de leur arrière droit Daniel Vukicevic, ont craqué après l’exclusion évitable de José Costa, sorti après être allé au tête contre tête avec Valentin Aman suite à un contact (39′). Nancy, trop maladroit dans son jeu (21 ballons perdus), a aussi buté sur un excellent Mickaël Robin (17 arrêts, 49 %). Les Cristoliens ont ensuite déroulé, emmenés par Boiba Sissoko (6 buts) et Jurij Jensterle, auteur de sa meilleure performance offensive de la saison avec 5 buts, et s’imposent avec dix buts d’avance (29-19). Nancy compte désormais trois points d’avance sur son poursuivant.

Le poursuivant, c’est Dijon. Le DMH a pris le dessus sur Massy, autre équipe à la lutte pour les play-offs (25-23). Massy a eu l’avantage en première période (8-12, 21′), mais a lâché le leadership avant la pause en encaissant un 5-0 (13-12, 30′). Très serrée tout le reste de la deuxième période (22-22, 50′), la rencontre s’est finalement décidée dans les dix dernières minutes en faveur des Bourguignons. Le facteur décisif a été la performance XXL de Wassim Helal, auteur de 21 arrêts (49 %), de quoi réduire l’efficacité des Massicois malgré les buts de Luka Brkljacic (7/13 dont 5/6 pen.). Avec trois points de retard sur le deuxième et trois points d’avance sur le quatrième à deux journées de la fin, Dijon devrait disputer les quarts de finale des play-offs avec l’avantage du terrain face au sixième du championnat.

Limoges prend un point contre Strasbourg, mais voit Saran revenir

Le sixième, justement, on ne connaît pas encore son identité : Limoges ou Saran ? Limoges est actuellement le titulaire de la place, mais a perdu un point précieux dans cette course à la phase finale. À domicile face à Strasbourg, club qui se bat pour sa survie en Proligue, le LH87 est parti sur les chapeaux de roue (8-0, 10′), mais Strasbourg a remonté la pente assez rapidement (12-13, 26′). Après cette première période très montagnes russes, la deuxième période a donné lieu à un duel assez équilibré. Strasbourg, porté par Andrea Parisini (8 buts), prend l’avantage dans le money-time (58′) et file vers la victoire en ayant la possession dans les 20 dernières secondes, mais William Annotel (15 arrêts) sort une parade décisive devant Ondrej Mika à sept secondes du terme, et, en contre, Yannis Mancelle (photo) parvient à arracher l’égalisation sur la sirène (28-28). Vu le scénario, ce point semble inespéré pour Limoges.

Matthieu Drouhin (Saran)

Néanmoins, les Limougeauds pourront regretter de ne pas avoir livré la prestation qui leur aurait permis de remporter la rencontre. Primo, c’est la première fois de la saison que le LH87 ne gagne pas à domicile en championnat. Secundo, ce point du nul permet à Massy d’assurer officiellement sa place en play-offs malgré sa défaite à Dijon, étant donné que ses deux poursuivants s’affrontent lors de la dernière journée. Tercio, l’autre poursuivant, Saran, a gagné et n’est plus qu’à un point de Limoges. Du côté de Cherbourg, les Saranais n’ont pas failli à leur mission, faisant état de plus d’application que des Normands qui n’ont plus rien à jouer en cette fin de saison. L’écart, déjà assez visible en première période (14-17, 30′), s’est accentué en deuxième (20-29, 49′). Saran, emmené encore une fois par Matthieu Drouhin (10 buts), s’impose logiquement (26-34) et peut toujours croire aux play-offs. La sixième place se jouera donc lors de la dernière journée lors du duel entre Limoges et Saran, sauf faux-pas de Saran la semaine prochaine, à domicile contre Grenoble.

Bons points pour Nice et Strasbourg pour le maintien

Dans le bas du classement, Strasbourg a signé la belle opération de la journée avec son nul acquis à Limoges. Avec trois points d’avance sur le premier relégable Vernon, battu par Chartres, il ne suffit aux Alsaciens que d’une victoire ou d’un nul la semaine prochaine à domicile pour renouveler leur bail en Proligue. Et ce sera contre Vernon, justement. Pour le SMV, en plus d’une victoire obligatoire face à l’ESSAHB, il faudrait que les adversaires directs connaissent des défaillances. Ça n’a pas été le cas pour Nice, ce samedi soir du côté de Caen. Le dernier du championnat, déjà relégué en N1, a mené la vie dure aux Niçois pendant trois quarts d’heure (24-23, 42′), avant de craquer avant les dix dernières minutes (25-30, 49′). Nice s’impose assez largement dans un match qui aura fait la part belle aux attaques (32-38), et peut remercier Jordi Deumal (photo), auteur de 13 buts en 15 tirs (dont 2/2 pen.) et meilleur buteur de la journée. Nice compte désormais deux points d’avance sur Vernon.

Grenoble reste encore à portée du SMV. À Saint-Martin-d’Hères, les Isérois recevaient Sélestat, qui n’a plus rien à jouer en cette fin de saison. Mais le SAHB a à cœur de terminer la saison le mieux possible, et cela s’est vu en fin de première période où les Alsaciens ont fait l’écart (12-17, 30′). En maîtrise, les Alsaciens ont finalement vu leur adversaire recoller. Grenoble, porté par Yannis Jourdan (6 buts), a même pris l’avantage dans les dix dernières minutes (24-23, 53′), mais Sélestat n’a rien lâché et s’est imposé de justesse dans les dernières secondes, sur un but de Thomas Cauwenberghs (26-27). Premier non relégable, Grenoble finira la saison à domicile contre Caen, mais serait bien inspiré de tout faire pour récupérer des points de Saran la semaine prochaine…

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Limoges 14 9 7 0 2 250:22228
2 Massy 14 9 7 0 2 252:22626
3 Cherbourg 13 9 5 3 1 248:23018
4 Cesson-Rennes 11 9 5 1 3 234:21618
5 Nancy 11 9 5 1 3 243:2358
6 Pontault-Combault 10 9 5 0 4 246:23412
7 Sélestat 9 9 4 1 4 244:2395
8 Strasbourg 8 9 4 0 5 235:2305
9 Saran 8 9 4 0 5 258:2571
10 Billère 8 9 3 2 4 229:237-8
11 Nice 7 9 3 1 5 224:239-15
12 Dijon 6 9 2 2 5 219:237-18
13 Valence 4 9 2 0 7 225:251-26
14 Besançon 3 9 1 1 7 218:272-54

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Proligue

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vinch1 - le 20 avril 2019 à 23h44

    je vais rabacher, mais où on voit que le 1er du championnat n'est pas déclaré champion ? Et je suis pas de Chartres.
    C'est nul.
    Qu'on veuille faire du spectacle et des matches pour que le 2èmr accessit soit encore plus disputé, mouais …. de toutes façons ca permettra juste que le dernier promu ait encore plus de mal à se maintenir en lnh!

  2. Vouchilo - le 21 avril 2019 à 02h49

    Totalement d’accord, cette formule de proligue est franchement pas terrible. Cependant chartres ayant eu son billet pour la D1 Créteil reste favoris pour la deuxième place qualificative mais avec un recrutement peu pertinent si creteil veut se maintenir l’année prochaine en D1….

  3. Karaï64 - le 21 avril 2019 à 11h07

    On retrouve tout simplement la formule inspirée du Top 14 ou le premier peut ne pas être champion. Rappelez-vous l’année dernière ou Castres est champion de France après avoir inextremis terminé 6ème et dernier qualifié de la phase régulière !!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).