Starligue

Chambéry, année de la confirmation

Troisième du championnat, Chambéry a été l’excellente surprise de la saison passée. Il va maintenant falloir confirmer, et ce n’est pas toujours le plus facile. Encore que…

Comment passer de moribond à flamboyant en douze mois, par Chambéry. Cela pourrait être le titre d’un livre à succès, ce n’est “juste” que le résumé de la dernière année dans la capitale savoyarde du handball. On avait laissé les Savoyards exsangues et à la neuvième place du championnat à l’été 2019, on les retrouve sur le podium et européens un an plus tard. Erick Mathé, arrivé de Montpellier, a changé pas mal de choses, sur le terrain en dans le vestiaire. Son apport a été unanimement salué tandis qu’au fil des matchs, son équipe a fait trembler les gros du championnat. Qu’en sera-t-il dans un an ? “On me dit souvent qu’il est plus délicat de confirmer, mais je vois les choses différemment. Désormais, nous sommes attendus un peu partout, et on ne va pas s’en plaindre. On n’a jamais eu la prétention de finir une nouvelle fois troisièmes du championnat. On veut continuer à être européen et pouvoir exister en coupe d’Europe” souligne l’entraineur chambérien.

Deux départs, mais non des moindres

Pour cela, Mathé a misé sur la continuité, puisque la majorité des joueurs en fin de contrat ont été reconduits. Seuls deux ne feront plus partie de l’aventure, mais non des moindres. Quentin Minel, le capitaine, et Niko Mindegia, l’indispensable meneur de jeu, ont fait leurs valises. Alors, sous des apparences de continuité, il y a quand même pas mal d’ajustements à faire pendant cette préparation estivale. “On aura des demi-centres plus shooteurs que ne l’était Niko. Lui était beaucoup dans l’organisation, dans l’animation. Il va falloir que notre jeu s’adapte aux caractéristiques des nouveaux” continue le technicien. Qui a également nommé Pierre Paturel comme nouveau capitaine, une prise de brassard qui s’est faite “assez naturellement. Il n’y a pas de gros leader chez nous, on a un groupe assez homogène. Pierre est quelqu’un du terroir, qui connait bien le club, il y a une certaine logique dans ce choix.”

La régularité, clé de la réussite

Une certaine stabilité quand la concurrence (Nantes, Montpellier) a beaucoup tourné, cela peut-il être une solution pour aller chercher l’Europe ? Sans doute. Encore faudra-t-il retrouver la même dynamique que l’an passé. Et pour Erick Mathé, une statistique résume bien la saison 2018/19. “On a fait preuve d’une belle régularité. Face aux équipes classées entre la cinquième et la dernière place, on n’a jamais perdu. Cela ne nous donne pas le droit d’être champion, mais cela fait qu’on est européen. Après, il n’y a pas de vérité, Montpellier perd face à Ivry et finit devant nous. Mais j’ai aimé la capacité de l’équipe à être stable dans ses performances et ses résultats” conclut Erick Mathé. Avec un début de championnat dense (Aix, Paris, Montpellier et Nîmes parmi les six premiers adversaires), on va vite savoir si Chambéry a les moyens de confirmer.

Kevin Domas

HandNews nouvelle application

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. panda roux - le 23 août 2019 à 11h14

    Il y aura moins l’effet de surprise pour les adversaires que l’an passé…
    Genty va sans doute “devoir” beaucoup plus partager son temps de jeu avec Meyer que l’an passé pour préparer l’après et ça va peut être se ressentir au niveau de ses performances.
    Quid du niveau des recrues ?

    La base reste cependant très solide et même si M&M’s ont été très importants l’an passé, le gros point fort de Chambéry c’était surtout la défense (la meilleure du championnat et qui n’était pas spécialement liée à M&M’s) leur permettant ensuite des montées de balles et contre-attaques éclaires.. Rappelons également que Minel n’a que très peu joué avant la blessure de Costoya en 2e partie de saison et Chambéry avait déjà plus que bien géré en 1ère partie de saison

  2. Greenlette - le 23 août 2019 à 19h37

    Je vois bien Chambéry finir 3e derrière Paris et Nîmes

  3. Olivier1 - le 23 août 2019 à 20h05

    Tu dois te tromper c’est plutôt 4eme du coup si tu n’oublie pas le futur vainqueur Montpellier 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).