Starligue – J25

Chambéry prend la troisième place, Aix la sixième

En l’emportant à Saint-Raphaël (30-28), Chambéry a assuré sa place sur le podium de la Starligue. Tout en condamnant son adversaire dans la course à la sixième place, potentiellement européenne.

Cinq jours après leur finale de coupe de France remportée, Chambéry a mis un point d’honneur à valider sa place sur le podium de la Starligue. Il a fallu pour ça aller s’imposer à Saint-Raphaël, dans une salle où le dernier visiteur, le Paris Saint-Germain, avait du déposer les armes. Mais ce soir, les Savoyards ont sorti la leur, d’arme : Yann Genty. Le portier, élu en début de soirée meilleur gardien du championnat, a encore fait des étincelles. 15 arrêts dont sept en l’espace de cinq minutes, au coeur de la seconde période. Le moment opportun pour ses coéquipiers, pourtant privés de Babarskas, exclu, pour faire le trou. Quentin Minel, sur le départ, n’a pas lésiné sur les efforts, et l’arrière gauche a lui aussi eu un rôle clé dans le succès des siens, tandis que Johannes Marescot tenait la baraque au poste de pivot. Les Raphaëlois ont bien eu une balle pour revenir à une longueur, à cinq minutes de la fin, mais Raphaël Caucheteux a buté sur Yann Genty. Le symbole d’un Chambéry à qui rien n’aura résisté cette saison, même dans les moments les plus compliqués. “En début de saison, personne ne nous voyait là. Mais Erick Mathé nous a apporté de la rigueur, on le voit encore ce soir, où on court partout” notait Johannes Marescot.

En l’emportant ce soir, Chambéry assure en tout cas sa présence sur le podium du championnat, puisque Nantes ne pourra désormais plus rattraper son retard. Mais les Savoyards permettent aussi à Aix de valider sa sixième place, puisque le PAUC possède trois points d’avance sur Saint-Raphaël. “On ne sera pas européens la saison prochaine, mais au vu de la saison, Aix le mérite, ils nous ont battu deux fois” notait Adrien Dipanda, quelques secondes avant de porter en triomphe son entraineur Joël Da Silva, dont c’était la dernière à domicile. Avant de crier victoire, Aix devra d’abord voir son dossier sélectionné par l’EHF, même si cela ne fait guère de doutes. En revanche, pour Chambéry, la place sur le podium n’assure en rien d’un ticket pour la Champions League. Les instances européennes pourraient se réserver le droit de sélectionner Nantes, finaliste de la compétition la saison passée, ou bien même de ne pas accorder de troisième place à la France. Réponse dans quelques semaines.

Kevin Domas

40 CommentairesPoster un commentaire

  1. mika - le 30 mai 2019 à 22h49

    Chambéry fait jusqu’à présent mais vous pensez qu’ils vont tenir ce rythme jusqu’à la fin de saison ?

  2. vendus - le 30 mai 2019 à 22h58

    Bon et bien Chambéry bienvenue au club des recalés de la LDC monté par St Raph il y a quelques années…

    Ce serait quand même bien que l’EHF officialise leur LDC pseudo fermée plutôt que nous faire croire qu’on peut prétendre à jouer la LDC “simplement” en terminant dans les 3 premiers de la LNH, en ayant par ailleurs déjà participé à une dizaine de saisons de LDC et en ayant pas la plus petite des salles d’Europe, loin de là …

  3. vendus - le 30 mai 2019 à 22h59

    Bon et bien Chambéry bienvenue au club des recalés de la LDC monté par St Raph il y a quelques années…

    Ce serait quand même bien que l’EHF officialise leur LDC pseudo fermée plutôt que nous faire croire qu’on peut prétendre à jouer la LDC “simplement” en terminant dans les 3 premiers de la LNH, en ayant par ailleurs déjà participé à près d’une dizaine de saisons de LDC, en ayant remporté la coupe de France, et en ayant pas la plus petite des salles d’Europe ni la plus mauvaise ambiance, loin de là …

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).