Starligue – J3

La réaction d’orgueil du Fénix

Après une lourde défaite la semaine dernière à Tremblay, les Toulousains recevaient Dunkerque, un concurrent direct à une place dans la première partie de tableau. Dans un match accroché de bout en bout, ce sont les sudistes qui ont su prendre le meilleur dans les derniers instants pour décrocher la victoire et se rassurer (31-28).

Dans un Palais des Sports plein, Toulousains et Dunkerquois se sont livré un duel qui pourrait avoir une réelle incidence sur leurs objectifs de première partie de tableau. Privés de Dylan Garain, les Nordistes affrontaient un adversaire diminué également, Pierre Soudry ayant rejoint une infirmerie déjà bien garnie (Jovanovic, Jackobsen) suite au match à Tremblay.

Un premier acte accroché

Le premier quart d’heure est assez équilibré. Malgré une supériorité défensive toulousaine, les approximations des arrières sudistes permettent aux Dunkerquois de rester au contact. Les visiteurs profitent également du début de match fantomatique de Jef Lettens, qui quitte le terrain sur une inquiétante blessure après une dizaine de minutes de jeu (14’ : 5-5).

Maxime Gilbert (Toulouse)

L’entrée de Cesar Almeida est plutôt bénéfique et le jeu offensif, plus fluide qu’en début de match, permet aux toulousains de créer un écart de 3 buts, sur une réalisation de Ferran Sole Sala, auteur d’un match très sérieux (6/7). Les Dunkerquois ne se laissent pour autant pas abattre et parviennent à revenir dans le match, à l’aide d’un très bon Kornel Nagy et d’une meilleure défense. Après un tir à la hanche impressionnant de Tom Pelayo, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score de parité (MT : 14-14).

Des Nordistes tenaces

Si les 5 premières minutes de la seconde période nous offrent un duel équilibré, à l’image de ce que l’on a pu voir en début de première période, les hommes de Patrick Cazal vont progressivement prendre le contrôle du match, avec un Haniel Langaro très efficace aux côtés d’un Reiner Taboada très propre. Sur 2 réalisations de suite du brésilien, les Nordistes prennent 2 longueurs d’avance (38’ : 18-20). Les 10 minutes qui suivent sont compliquées pour les deux équipes et on sent la tension monter des deux côtés. Avant le money time, César Almeida rassure en réalisant 5 parades qui permettent à son équipe, en triple supériorité numérique, de recoller aux basques de Dunkerquois qui défendent de moins en moins proprement (7 exclusions pour 2 minutes sur l’ensemble du match).

Matic Suholeznic (Dunkerque)

Les joueurs du Fénix abordent leur fin de match par le meilleur bout en assénant un 3-0 à leur adversaire grâce à leur jeu à 7 et à trois de leurs hommes forts : Maxime Gilbert, aussi impactant défensivement que précis offensivement, Nemanja Ilic impeccable face à la cage (9/10) et Ayoub Abdi qui, s’il a eu du déchet, a apporté du danger tant en première mi-temps qu’en fin de match. A 28-25 à 5 minutes de la fin, les champions de France 2014 ne lâchent pourtant pas le match et recollent à 1 but grâce, une fois de plus, à un but et une passe lumineuse de Nagy (57’ : 28-27). Cela ne sera néanmoins pas suffisant pour l’emporter, Maxime Gilbert puis Ferran Sole venant mettre un terme aux débats (31-28). Le Fénix célèbre donc une victoire ô combien importante tant d’un point de vue comptable que pour la dynamique du collectif et réalisent une vraie performance en prenant le dessus sur une équipe qu’il n’avait plus battu depuis 2014 ! Du côté de l’USDK, il faudra faire mieux lors des prochaines sorties même si certaines satisfactions sont à noter, comme le bon match du pivot slovène Matic Suholeznic.

Réactions à chaud (au micro de beIN Sports) :

Nemanja Ilic : « On a bien préparé le match, après la défaite à Tremblay. On savait que pour gagner ce soir, on devait tout donner et on a su rester forts dans la tête pour remporter la victoire. Après le match de la semaine dernière, on a montré qu’on était capables de gagner et de rebondir vite. »

Maxime Gilbert : « Je pense que la prestation défensive de ce soir est intéressante pour nous. Ça s’est surtout joué dans les dernières minutes où on a mis énormément d’énergie jusqu’à la fin. Notre jeu à 7 a bien marché ce soir nous a fait du bien en l’absence de Pierre Soudry. A Tremblay, personne ne s’est reconnu, c’était un désastre collectif, tout le monde est passé à côté de son match. On a été piqués dans l’orgueil et on ne pouvait que s’en vouloir. Mais voilà on a réagi ce soir, on est qu’à la 3e journée et la route est encore longue. C’est à nous de donner tout notre possible pour ne plus montrer ce visage. »

Les statistiques

Toulouse : Leventoux (1/1), Chelle, Olsson (1/6), Garcia, Gilbert (6/7), Sole (7/8, dont ½ à 7m), Ilic (9/10, dont 3/3 à 7m), Steins (2/2), Tribillion, Benhalima (0/1), Bonilauri (0/1), Marmier, Abdi (5/10), Lettens (0/5, 0%), Almeida (9/31, 29%, dont 0/1 à 7m).

Dunkerque : Jurecic, Billant (2/2), Nagy (6/7), Taboada (2/2), Suholeznik (4/4), Pineiro, Thellier, Martinez, Rahim (3/5), Langaro (6/11), Marie-Joseph (1/2, dont 1/1 à 7m), Butto (0/2, dont 0/1 à 7m), Pelayo (4/10), Nyembo, Grams (3/18, 17%, dont 0/1 à 7m), Bellhacene (5/20, 25%, dont ¼ à 7m).

Antoine Piollat

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Usdk59 - le 19 septembre 2019 à 17h28

    Quelle tristesse cette defaite de la part de l’usdk face une equipe de toulouse sans âme, qui doivent juste leur salut grace un nombre généreux de 2 minutes de la part des arbitres a l’encontre de dunkerque. Encore une fois ont nous fait croire qu’a dunkerque on joue la 1 er partie de tableau et l’europe mais si on est pas capable de gagner contre une equipe de toulouse aussi morose, ca va finir comme l’année dernière a plus regarder le bas du classement ca sent encore l’année ou on va squatter le ventre mou. Messieurs dirigeants et staff technique réveillez vous parce que bien qu’étant un fidele supporter de l’usdk qd je vois lenm jeu de notre equipe je me fais plutot chier a regarder le match qu’a prendre du plaisir. Au lieu d’acheter un 3eme pivot il aurait peut mieux se concentrer sur le recrutement d’un vrai meneur de jeu et demi centre qui a le niveau de la 1er divison ainsi qu’un doublure a pelayo pck en ce moment celui ci mange souvent la feuille de match ces derniers temps…..

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).