Starligue

Les trois meilleures attaques de la saison passées au crible

Mikkel Hansen (Paris)

« L’attaque fait lever les foules, tandis que la défense fait gagner les titres ». La citation célèbre attribuée à Michael Jordan peut se révéler également vraie au handball. Aujourd’hui, attardons-nous sur ceux qui ont fait lever les foules cette saison en LidlStarligue. Voici les 3 meilleures attaques du championnat en 2018-2019.

1er : Paris, 855 buts (33 buts par match en moyenne)

L’armada du Paris Saint-Germain a fait fort cette saison. En plus de remporter sereinement le titre de champion de France, le club de la capitale a fait trembler les filets de ses adversaires à en faire frémir Charles Francis Richter. Seules 5 équipes (Aix, Chambéry, Dunkerque, Nîmes et Cesson par deux fois) ont réussi à encaisser moins de 30 buts lors d’une confrontation face au PSG. Avec une pointe à 44 buts (face à Istres) et un match sur deux au-dessus des 32 buts marqués, les Parisiens dominent largement le classement des attaques cette saison, bien aidés par le trio Hansen – Remili – Gensheimer. Le PSG est ainsi le seul club bénéficiant de trois joueurs à plus de 100 buts cette saison avec respectivement 130, 126 et 117 buts.

2e : Nantes, 800 buts (31 buts par match en moyenne)

La saison s’est terminée avec un goût amer dans la cité des ducs de Bretagne, avec notamment les départs de Thierry Anti et Nicolas Claire et une 4e place décevante. S’ils peuvent être frustrés d’échouer finalement au pied du podium, les Nantais peuvent en revanche se satisfaire de la puissance de leur attaque. Emmenés par Valero Rivera en grande forme pour son retour (136 buts) et Nicolas Tournat, toujours aussi puissant au milieu des défenses adverses et adroit face aux gardiens (104 buts), les hommes d’Anti obtiennent ainsi la deuxième place du classement des attaques. Globalement réguliers (13 matchs au-dessus des 31 buts), les Ligériens ont également « cartonné » face aux mal classés : 39  et 35 buts face à Istres, 38 face à Tremblay, 34 à Cesson et face à Pontault. De quoi régaler Beaulieu. 

3e : Saint-Raphaël, 766 buts (29 buts par match en moyenne)

Septièmes et non-européens, les Varois ont vécu une dernière saison sous les ordres de Joël Da Silva compliquée. Ils peuvent, heureusement, se « consoler » un peu avec cette troisième place au classement des meilleures attaques. Bien entendu, le meilleur buteur du championnat, Raphaël Caucheteux (179 buts) contribue grandement à l’attaque varoise en ayant inscrit presque un quart des buts de son équipe. Derrière lui, la recrue biélorusse Gayduchenko a également pu faire parler son bras avec 96 buts. Relativement régulière, avec quelques pointes (40 buts face à Pontault, 34 buts à Ivry), l’attaque du SRVHB se classe ainsi troisième.

Tristan Paloc

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).