Euro 2020 (F)

Le Danemark vu par Allison Pineau

Dernier rendez-vous de la phase de poules pour l’Equipe de France, face au Danemark (20h30). Si les Bleues sont assurées de participer au tour principal, elles doivent encore l’emporter pour attaquer cette nouvelle phases de la compétition avec six points, soit le maximum. “Ce sera la loi du plus fort dans les tranchées”, selon Allison Pineau qui livre son analyse sur cette rencontre.

Allison Pineau : “Ce n’est pas que le Danemark ne me fait pas peur. Mais on connaît l’enjeu, on a l’habitude de les jouer. L’année dernière, ça faisait longtemps qu’elles n’avaient pas gagné contre nous lors de matchs décisifs (défaite 18-20 qui avait éliminé les Bleues du mondial en poules, NDLR). On sait à quoi s’attendre et comment les museler. On se connaît très bien, il n’y aura pas de surprise, on a l’habitude de les jouer. On connaît leurs systèmes de jeu, on sait ce qu’elles recherchent. Elles vont jouer chez elles et nous, c’est sur ça qu’il faut qu’on appuie. Toute la pression sera sur elles.

“La loi du plus fort dans les tranchées”

Il faut aussi jouer sur ça et qu’on en profite. Le Danemark, ce sont des gros gabarits, beaucoup de densité, c’est très physique. C’est pour ça généralement que nos matchs contre elles ne sont pas très jolis, comme en Golden League (dernière rencontre entre les deux équipes le 4 octobre dernier et victoire de la France, 23-27, NDLR). Il y a beaucoup de coups, ça fait mal, il faut aussi aller au charbon, jusqu’au bout, sinon au niveau de l’arbitrage ça ne donne rien. C’est toute l’équipe qui met des coups et qui est dure dans le duel. Et derrière il y a Sandra Toft qui nous a fait très mal l’année dernière (la gardienne de Brest avait réalisé 15 arrêts, NDLR), elle est encore sur un très beau début de saison en Ligue des Champions (2 buts et 18 arrêts à 49% face à Odense lors du dernier match, NDLR). Il n’y aura pas de surprise contre le Danemark et ce sera la loi du plus fort dans les tranchées.”

Recueilli par Maxime Cohen.

Danemark – France, 20h30, beIn Sports.

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. jeanloup47 - le 8 décembre 2020 à 09h43

    Allison nous sommes en 2020….. Non en 1916 à Verdun dans les tranchées; ce n'est qu'un match de handball !

    • Philippemhb - le 8 décembre 2020 à 11h08

      Absolument d'accord avec toi Jean Loup, tous ces termes utilisés sans cesse (combat, guerre, bataille) ça lasse…..

    • Sasori9 - le 8 décembre 2020 à 11h37

      Je ne vois pas pourquoi ou est le pb. C'est une expression que bcp Francais utilisent meme chez les ouvriers, journalistes….
      Utiliser les expressions dites par les ouvriers et les poilus, ca permet de rendre hommage aux poilus et les ouvriers. Il y a un pb avec ca

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).