Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro 2020 (F)

Les Pays-Bas finalement qualifiées

, par Sterbik

Mandatory Credit © Stanko Gruden / kolektiff
A la fin d'une dernière journée décisive, les Néerlandaises se qualifient de justesse pour le Tour Principal. Dans l'autre groupe, c'est le Monténégro qui rejoint la France et le Danemark. Le Premier Tour est fini. Les qualifiées pour le prochain tour sont connues. Dans le Groupe A, la dernière place se jouait entre le Monténégro et la Slovénie. Les Slovènes ont tout donné pour accrocher la victoire quand le nul suffisait à son opposant. A Kolding, toutes les équipes avaient besoin de la victoire. Si la Croatie était assurée d'aller au Tour Principal, il fallait faire le plein de points. Pour les autres nations, c'était les Pays-Bas en grand danger. Un nul suffisait pour les Serbes et Hongroises. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu pour tout le monde.

Groupe A :

Pendant que la France et le Danemark se sont disputées la 1è place, le Monténégro et la Slovénie se sont d'abord battues pour savoir qui les accompagnera. Le début de rencontre semblait annoncer une lutte serrée tout au long des 60 minutes. Mais si les Slovènes ont pris les devants rapidement dans le match (0-2, 4'), elles sont ensuite retombées dans leurs travers. Dépassées en défense, problèmes de circulation offensivement, les défauts vus pendant les 2 premiers matchs refont surface. Il n'en fallait pas plus pour des Monténégrines déterminées. A l'assaut du moindre ballon perdu, elles creusent rapidement l'écart. Mieux, les filets de Batinovic (10/30, 33%) n'ont tremblé qu'une fois dans les 15 minutes, infligeant ainsi un 9-1 (9-3, 19'). La confiance est du côté des noires et jaunes. Sur les dernières minutes, la Slovénie va essayer de réagir, stabilisant l'avantage adverse, mais il est déjà conséquent à la pause. Même sans avoir tout concrétisé, le Monténégro rentre largement en tête à la pause (15-9, MT).
Mandatory Credit © Anze Malovrh / kolektiff
La seconde période voit la Slovénie jouer, tenter. Les coéquipières d'Ana Gros montrent leurs qualités, comme sur cette passe de Stanko sur Ljeboja (16-11, 35'). Cependant, à l'image de leur arrière gauche, la régularité est absente. En face, après avoir le plus dur, il n'y a plus qu'à gérer. Si elles font face à une adversité plus solide, la solution est toujours trouvée, la défense ferme encore la porte, creusant même l'écart (23-15, 44'). Pourtant, à l'entame du dernier quart d'heure, c'est au tour du Monténégro de faire ressortir ses défauts. Trop facilement en tête ? Trop confiante ? Peut-être. Les Slovènes croient toujours en leurs chances et vont se voir récompensées. Emmenées par Elizabeth Omogerie (3/4) déchaînée, elles reviennent à l'assaut du score en leur défaveur, jusqu'à revenir à un but (25-24, 58'). Mais dans un dernier sursaut, Batinovic, puis Grbic permettent à leur nation de rester devant et finalement s'imposer. Le Monténégro se sera fait peur mais ira au Tour Principal avec 0 point. La Slovénie est éliminée, encore, au premier Tour.

Groupe C :

Serbie - Croatie

Match entre pays voisins à Kolding. Match important pour les deux pays. La surprise Croate peut arriver au Tour Principal avec un sans faute, pendant que la Serbie doit décrocher un nul pour s'assurer de passer. La rencontre débute avec deux nations dos à dos, au moins sur le tableau d'affichage. Car dans l'esprit, la Croatie part avec un avantage physique. 3 matchs en 5 jours contre 3 matchs en 4 jours pour les Serbes. Ce match reporté entre la Serbie et les Pays-Bas a sans doute eu un impact. Et c'est Camila Micijevic (5/8) qui en fait profiter les siennes face à une formation sur les talons dans les premiers instants du match (4-6, 9'). Le temps de se mettre en route pour la formation Serbe. Une fois lancée, Krpez-Slezac (5/9) et les siennes relancent le match. Dans un rythme qui leur convient mieux, elles prennent le pas sur leurs adversaires . Un avantage qui va se concrétiser aussi au score, puisque après avoir recollé, c'est un 5-0 qui est collé à Pijevic (13-9, 24'). Pour couronner cette supériorité, Andrea Simara va être disqualifiée. Tout va pour le mieux pour la Serbie. Mais alors qu'on se rapproche de la pause, elles confondent vitesse et précipitation. Une erreur qui va faire revenir la Croatie à hauteur à la MT (14-14, MT).
Mandatory Credit © Stanko Gruden / kolektiff
Le retour sur le parquet voit les coéquipières de Stoiljkovic reprendre ses esprits. Le match est serré entre les deux équipes qui se rendent coup pour coup. Avant qu'à mi-période, Trifunovic donne un break à son pays (23-21, 45'). Avant que les 3 matchs en 4 jours reprennent le début. Parce qu'après ce but, la Serbie craque but par but. La formation au damier et surprise de cet Euro revient au score et prend même l'avantage sur son voisin. Fatiguée Pop-Lazic maintient un petit espoir pour sa formation, après 13 minutes de disette. Mais il est trop tard, la Croatie fait le plein sur ce premier Tour (24-25, SF). La Serbie voit son destin entre les mains des Hongroises.

Hongrie - Pays-Bas

Match couperet pour les championnes du monde. Après deux matchs où elles ont déjoué et dans lesquelles le jeu qui les avait menées au chemin mondial était absent, les Pays-Bas affrontaient les Hongroises. Ces dernières qui ont également quelques soucis dans le jeu et l'efficacité. Et ça se ressent dans ce début de partie. Les équipes ne se lâchent pas, mais beaucoup de déchets techniques ternissent le rendu. A ce jeu, c'est les Magyars qui tirent leur épingle les premières. Profitant des nombreuses pertes de balles des Oranjes, Lukacs (3/6) propulse son équipe en tête (7-10, 14'). Cet écart de 3 longueurs va être maintenu, non pas grâce à la qualité de jeu, mais parce que les deux prestations continuent d'être ponctuées par des erreurs techniques, de jeu ou fautes offensives. Avant la pause, les Pays-Bas parviennent à faire entrevoir un retour de leur jeu léché et millimétré. Cependant c'est bien la Hongrie qui rentre devant (13-15, MT).
Mandatory Credit © Jozo Cabraja / kolektiff
La pression commence à monter pour l'équipe de Manu Mayonnade. Grâce à la défaite de la Serbie, une victoire les qualifie. Encore faut-il aller la chercher. Car le retour des vestiaires n'est pas flamboyant. Même si on sent les intentions, le résultat n'est pas encore là. Après 10 minutes, le jeu ne s'est pas vraiment amélioré et les Magyars sont encore devant (17-19, 39'). Mais ces Pays-Bas ont de la ressource. Elles avaient laissé de l'espoir à leurs supporters. Elles l'ont affirmé sur le reste du match. Notamment avec une Kelly Dulfer (8/11) sur tous les fronts. A commencer par la défense où la Hongrie qui donne l'impression de pouvoir mais n'y arrive plus. Mais aussi offensivement. Entre les montées de balles, les combinaisons huilées ou les contre-attaques, le jeu des Pays-Bas refait surface. Progressivement, les Néerlandaises reviennent dans le match. Puis prennent le large. Tess Wester ferme ses cages et les Hongroises ne trouvent plus de solutions. A l'entame du money-time, l'écart est fait (25-23, 52'). Et sans rendre une copie parfaite mais encourageante, les Championnes du Monde s'imposent (28-24, SF). A l'issue de ces deux rencontres, c'est la Serbie la grande perdante, au contraire des Pays-Bas, qualifiée avec 2 points. La Hongrie partira avec 0 point pendant que la Croatie, grande surprise, sera avec le maximum de points. La qualification pour les demies risque d'être passionnante avec le Groupe D de la Norvège (4pts), Allemagne (2pts) et Roumanie (0pt).

Nolann Rock

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
3 années il y a

Pays Bas a forte chance d'etre qualifié en demi si elle bat au moins deux sur trois.

chavi92
chavi92
3 années il y a
Répondre à  Sasori9

Si elles retrouvent leur niveau de jeu sur l'intégralité d'une rencontre surtout …

J'ai regardé hier, comme le dit l'article, c'était pathétique pendant 40 minutes : succession d'erreurs techniques, mauvais replis, faible engagement … Le mental dans les chaussettes, tout ce qu'il faut pour rentrer à la maison avant l'heure.

Et puis les 20 dernières minutes … Une sorte de miracle, une réaction d'orgueil je sais pas ! Mais elles se sont battues comme des chiennes et ça par contre c'est remarquable et redoutable pour la suite de la compétition.

Maintenant quelle équipe verrons-nous au second tour ? La première se fera secouer comme il faut, la deuxième peut aller au bout.

leFnake
leFnake
3 années il y a
Répondre à  chavi92

on va vite savoir, leur premier match est face à la Norvège demain. En cas de défaite (ce qui n'est pas improbable), il leur faudra obligatoirement gagner contre l'Allemagne et la Roumanie (ce qui n'est pas improbable), en espérant que la Croatie n'ait pas fait de même.

Bref, tout risque se décider lors de la dernière journée !

Philippemhb
Philippemhb
3 années il y a

Combien de temps ce format de compétition (détestable) va durer avec ce tour préliminaire provoquant des injustices sportives flagrantes ou des équipes avec le même nombre de victoires entament le tour principal avec un nombre de points différent?
A quand un tour principal (unique) de deux poules de huit équipes (4 premières qualifiées) suivi de 1/4, demi et finale tellement plus excitant ou 4 poules de 4 (2 premières qualifiées) suivi de 8ème, 1/4, demi et finale encore plus palpitant…..

Pirate du PCHB
Pirate du PCHB
3 années il y a

Philippemhb, tout comme toi, je me suis longtemps dit la même chose. Et puis finalement, en voyant la formule des JO, ne vaut-il pas mieux avoir ce genre de confrontations, avec du suspense et des matchs à enjeu jusqu’au bout? Au lieu de voir des équipes qualifiées au bout du 3éme match, qui vont jouer pépère ou bien voir des confrontations entre les 4 derniers qui seront des matchs passables, je préfère de vrais affrontements entre des équipes très bonnes!
Mais il faut de tout pour faire un monde!

Jack3544
Jack3544
3 années il y a
Répondre à  Pirate du PCHB

une proposition, 4 poule de 4, comme aujourd'hui, ensuite les 2 premiers 1/4; 1/2, finales et même choses pour les 3/4 sur une "coupe du président". Pour garder impliquer les participants au tournoi du bas, une carotte, style tête de série pour les prochains éliminatoires? Moins de matches pour les équipes (6 matches) moins de fatigue.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x