Euro (F) – Gr. A

Le Monténégro vu par Allison Pineau

C’est le grand jour pour les Françaises. Le début de cet Euro 2020, l’occasion pour elles de défendre leur titre de 2018, gagné en France. Pour cette entrée en lice, elles affrontent le Monténégro (18h15). Allison Pineau, blessée, ne participe pas à la compétition et livre son analyse sur l’adversaire du jour.

Lors du dernier Euro, France et Monténégro étaient déjà dans la même poule. Les Bleues avaient fait une entame de match parfaite et l’avaient emporté(25-20). Seule différence, il y avait eu deux matchs dans la compétition et trois matchs de préparation en Golden League. Cette fois, les protégées d’Olivier Kumbholz n’ont pas disputé le moindre match amical, si ce n’est entre elles, à la maison du handball avec les maillots de match pour se mettre en condition. Pas un problème pour le sélectionneur. Là c’est une nouvelle équipe qui débarque au Danemark, le sélectionneur a choisi 15 filles pour débuter la compétition. Pauletta Foppa, qui a pris un coup au visage à l’entraînement pourrait faire son entrée, pour compléter Béatrice Edwige, pour l’instant seule au poste de pivot. Sinon, c’est Astride N’Gouan qui prendrait le poste avec la joueuse de Györ.

 

L’analyse d’Allison Pineau : “Trouver son rythme, se jauger et se mettre dedans”

Allison Pineau : “Les Monténégrines ont bien conscience qu’elles ne sont pas favorites et qu’elles ne sont pas dans les mêmes dispositions que les années précédentes. Malgré tout, comme Radicevic l’a dit dans les médias, ce n’est pas pour cela qu’elles vont abandonner le combat. Elles ne s’avouent pas vaincues, elles vont se battre et les connaissant, elles ne vont rien nous donner. Surtout elle [Radicevic] elle ne va rien lâcher. Les premiers matchs ne sont jamais simple contre un adversaire diminué qui ne lâche rien et qui ne va pas nous faire de cadeau. En plus il n’y a pas eu de match de préparation. Il faut trouver son rythme, se jauger et se mettre dedans. Je m’attends à un match un peu accroché. J’espère que sur la durée, les filles vont réussir à se décrocher au score. Il y a que comme ça qu’elles peuvent faire une bonne entrée dans la compétition, qu’elles prennent de la confiance et qu’elles mettent en place le projet de jeu. C’est ce que je leur souhaite.”

Recueilli par Maxime Cohen.

1 CommentairePoster un commentaire

  1. fanforn39 - le 4 décembre 2020 à 17h07

    elle est payée pour faire ça?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).